Le Conseil Permanent de la CEF est admiratif

Download PDF

Déclaration du Conseil Permanent de la CEF suite à l’annonce de la décision de Benoît XVI de renoncer à sa charge :

« Réunis en Conseil Permanent ce lundi, nous avons appris la décision du Pape Benoît XVI de renoncer à sa charge. Au moment où la nouvelle nous frappe, nous sommes d’abord stupéfaits puis admiratifs devant le courage dont Benoît XVI donne un bel exemple depuis son élection en 2005. Nous gardons un souvenir reconnaissant de sa visite en France en 2008, de son passage à Paris, de son pèlerinage à Lourdes. Nous le remercions des encouragements attentifs qu’il a adressé aux évêques de France et, à travers eux aux catholiques de notre pays, lors des récentes visites ad limina. A la suite de Jean-Paul II, le pontificat de Benoît XVI aura marqué l’Eglise catholique. Son engagement personnel dans le dialogue entre la foi et la raison, sa persévérance pour rétablir l’unité de l’Eglise et sa réflexion sur l’engagement social des chrétiens seront des signes durables de son pontificat. »

2 comments

  1. Térénia

    Admiratifs ? apparemment pas beaucoup qui n’ait envie de pleurer….ou bien encore serait-ce : « bon vent » ?…..peut-être c’est : espérons que le prochain soit plus « moderne » …… allez savoir ce qu’ils pensent vraiment !!!
    mais en dehors de ça, comme on dit, « On sait ce qu’on avait, on ne sait pas ce qu’on va trouver….. »

  2. Melmiesse

    On retiendra son courage face au scandale des pédophiles et ses mises en accusation à ce propos, les calomnies lors de sa visite en Afrique, les accusations de vivre dans le luxe d’exercer une dictature et j’en passe. Il ne fut pas beaucoup défendu Maintenant certains attendent du nouveau Pape la reconnaissance de l’avortement du mariage des prêtres de l’ordination des femmes de tout ce qui est anti catholique, Benoit XVI nous en a préservé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *