Le diocèse aux Armées contre Arielle Dombasle

Download PDF

dArielle Dombasle a tourné mardi dans la chapelle de l’hôpital militaire le clip de sa reprise de l’Ave Maria de Gounod, sans l’autorisation des autorités religieuses. L’évêque aux armées, Mgr Luc Ravel, a réagi dans un communiqué, déplorant les conditions de ce tournage. Le vicaire général, Mgr Poinard, a révélé que le militaire qui a autorisé ce tournage avait prétexté une visite de la commission de sécurité. Mgr Luc Ravel a donc demandé

« que la clarté soit faite autour des autorisations données et de la tenue à l’écart des responsables religieux ».

Le médecin-chef Denis Gutierrez, responsable de la communication du Service de santé des armées du Val-de-Grâce; a déclaré qu’une enquête de commandement est en cours. Il est fort probable qu’il y ait des sanctions.

« Le Service de santé des armées présente ses excuses par ma voix si jamais on a pu choquer ou blesser les croyants ».

Non seulement ils avaient installé un bar dans la chapelle pour les besoins des acteurs du tournage, mais en plus, il semble que le Saint-Sacrement était présent dans le tabernacle.

Arielle Dombasle, dans une robe blanche, entourée de figurants jouant des moines en habits et pieds nus, a interprété l’Ave Maria sur des orchestrations du groupe Era, ambiance « new-age ».

Le père Dollé, aumônier du Val de Grâce, s’est insurgé :

« Le Val-de-Grâce, ce n’est pas le Crazy Horse ! »

L’évêque a expliqué :

« Il n’est pas acceptable que des sanctuaires vivants et priants servent à la promotion du show business ou d’une marque de parfum. Il existe des studios pour cela ».

Arielle Dombasle a indiqué qu’elle était « navrée », et s’est déclarée « blessée » par « un a priori très fort »: « L’aumônier a voulu voir dans ce tournage une profanation, me résumant à mes passages au Crazy Horse il y a plusieurs années ». Elle n’a qu’à demander l’autorisation aussi.

18 comments

  1. L'ÉVEILLEUR

    Pourquoi s’étonner d’une telle attitude de la part de gens dont l’ironie et la hargne envers la Chétienté en général, et le catholiicisme en particulier sont connus depuis longtemps !
    Il n’y a que des cathos gauchistes pour croire que les socialistes majoritairement représentés dans le milieu du show-biz sont respectueux de ceux parmi leurs concitoyens qui ne pensent pas comme eux.
    La racaille ne se trouve pas seulement dans les banlieues chaudes !
    L’ÉVEILLEUR

  2. STUDENT PATRICE

    l’aurait-elle fait dans une mosquée?J’en doute,il s’agit sournoisement d’une profanation parmi tant d’autres qui dit ouvertment son nom.Déstailiser les chrétiens sous n’import quelle forme,je ne suis pas « parano » mais c’est une évidence.Merci e m’avoirlu

  3. And this Arielle Dombasle has the nerve to be unhappy with the righteous ouatrage expressed by the Chaplain Dolle!!! Is she ashamed of her days at the Crazy Horse? Nobody had ever pushed her there, I assume. She is grown enough to understand that ignoring the feelings of the Catholics was wrong. What a crazy wolrd we are in?!

  4. Marcel the patriot

    Bravo nous respectont les sinagoges et soyons en tres fier que les gens du crazy horse respect no chapel ils ne faut pas les condanner mais pardoner car ils savent ce qu’ils font mais ce sont des revenchard la majorette nous respect car nous combattont cote a cote pour la protection des lieu saint . Que voulez vous se sont des
    socialistes qui s’y croit arrivee et que leur argent Peut tout achete ,mais le petit bonhome qui a fait un petit coup argent lui ne le rater pas !

  5. Alba

    C’est curieux j’ai pensé à Arielle Dombasle ce matin…J’avais vu sa prestation à la télévision au Crazy Horse.où elle interprétait un rôle plutôt déshabillé et mortifère chantant dans un cercueil…c’était en 2006 et j’en ai été très choquée car elle se dit croyante et catholique… Je crains le pire pour cette nouvelle prestation surtout que la ruse a été employée pour obtenir cette autorisation d’entrer dans la chapelle. Le militaire qui a fait cela savait qu’il agissait mal.

  6. Loulou

    Je partage l’avis des deux commentaires précédents! la vraie racaille c’est celle du show-bizz obscène, monstrueuse, insensible, irrespectueuse et méprisante envers tous ce qui ne s’apparente pas à une Synagogue. Si c’était des goys qui avaient fait cela dans une Synagogue, on les aurai entendu chialer et crier au sacrilège pendant des semaines aux infos et (shoa bizness oblige) demander d’éternel réparations.

  7. TOUT leur est permis ! Parce qu’ils sont riches et célèbres

    ces bobos de luxe méprisent les simples croyants ; les lois et

    les usages ne s’appliquent pas à eux ; ils nous marcheraient

    dessus s’ils pouvaient ! Que le Sacré-Coeur de Jésus que

    nous fêtons ce mois-ci nous vienne en aide !

  8. Roqueplo

    indignation contre le laxisme du responsable de l’ordre et de la sureté au Val deGrâce: qui est intervenu pour obtenir l’autorisation, qui l’accordée ?
    Des sanctions s’imposent à haut niveau !
    Qu’auraient dit les médias si cela s’était produit dans une mosquée ou une synagogue ?
    Ici c’est le silence des « grandes consciences » médiatiques !!!

  9. Pierre-Louis

    Si sanction il y a, il s’agira d’auto sanction comment concevoir que les plus hautes autorités du Val de Grâce aient pu êre trompées …

  10. GEORGES SARRAF

    Le mal est fait , mais plusieurs solutions peuvent etre envisagées , soit une action judiciaire pour interdire la sortie du « clip vidéo blasphématoire » soit la saise des recettes pour les verser aux églises d’Orient persécutées par les « amis » de BHL , sans oublier des sanctions SEVERES qui doivent etre prises à l’encontre du « salopard » qui a donné l’autorisation d’accés à la chapelle.

  11. c

    « Blessée d’un a priori fort » : cervelle de moineau ou déconnection de la réalité, voire aussi bonne gestion de sa communication médiatique.
    L’on s’habitue très bien à être un « enfant gâté » qui peut tout se permettre, et c’est d’autant plus dur quand on a un âge certain et que l’on reçoit des remarques.
    Ne serait que le casse-croute et le pique-nique à l’intérieur de l’église, la « diva » même pour chanter l’ave maria de Gounod, pouvait s’en étonner. Elle n’a sans doute pas du voir, prise pas son art.

  12. Anne Lys

    J’ai envoyé un message de protestation au médecin-cher, directeur du Val-de-Grâce, qui ne pouvait en aucun cas autoriser ce tournage, car la chapelle du Val-de-Grâce dépend du diocèse aux armées et aucune activité ne peut y être organisée sans la permission de l’évêque.

    Mais nous savons aujourd’hui que contre les catholqiues, toutes les armes sont bonnes…

  13. jacky.a

    A qui profite le l’écho de cette violence ?

    La Manif Pour Tous dans son esprit et dans ces actes est pacifique….
    Depuis plus de 8 mois…par une ombre de provocation, de violence…

    Ses détracteurs financés par des milliardaires ont par contre…
    des casseroles de jeunes marié(e)s…

    La star au soutien de François Hollande, Pierre Bergé…
    grand argentier » d’un « lobby gay », encourage systématiquement à l’action…
    A titre d’exemple :
    ,le 16 décembre : « Louer son ventre pour faire un enfant ou louer ses bras
    pour travailler à l’usine, quelle différence ? »
    le 17 mars, l’homme d’affaires a relayé – puis effacé – ce tweet : « Vous me direz, si une bombe explose le 24 mars sur les Champs à cause de la Manif pour tous, c’est pas moi qui vais pleurer. »

    La star des nocturnes allemandes le milliardaire allemand Helmut Geier et ses acolytes
    la femme d’affaires allemande Beate Schober , l’homme d’affaires américain Jed Sunden
    pour ne pointer du doigt qu’une partie du gratin « lobby gay » ont catapulté le fameux
    commandos « Femen » dont on connaît les exploits…
    Irruption seins nus dans la cathédrale Notre-Dame de Paris…
    le 12 février profanation le matin dans Notre-Dame de Paris pour « fêter » à leur manière le renoncement du pape Benoît XVI
    le 23 05 2013 une Femen française est venue mimer devant l’autel de la cathédrale le suicide commis la veille par Dominique Venner dans la cathédrale, rajoutant ainsi une profanation à une profanation…

    La star, Arielle Dombasle, « Opium » des nuits de Cannes de l’année Cocteau 2013.
    «J’ai toujours aimé Cocteau. On a d’ailleurs dit de moi, que j’étais Coctalienne.»
    le 4 juin 2013 clip en l’église du Val-de-Grâce dans le 5e arrondissement de Paris
    Arielle Dombasle, accompagnée de danseuses aux décolletés larges et aux tenues vaporeuses, mène la danse.
    «Dans l’église, on a installé un buffet comme pour une partie de campagne, il y a des chaises n’importe où, bref c’est la foire!»

    Sherlock Holmes de son œil inquisiteur…en regard des différentes hypothèses
    suggèrerait un avis politisé…
    les moyens : de l’argent…
    les outils : une jeunesse rebelle….
    L’objectif : affaiblir, dénigrer une cause pour laquelle l’opinion publique adhère pour une grande majorité.
    Résultat : on accuse LMPT d’avoir «préparé le terrain» à l’agression de Clément Méric.
    Le docteur Watson formule la conclusion :
    « Ce que l’on entend :c’est la poule qui a fait l’œuf ! »

  14. Mlle Dombasle , petite cervelle de moineau en effet , en situation « de précarité « depuis sa sépartion d’avec le gloriieux BHL, devait être ravie de l’aubaine publicitaire
    Le gros problème : par quel biais l’autorité militaire a t elle réussi cette bavure dans un lieu consacré ?
    Une cinquième colonne là aussi ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *