Le diocèse d’Auch veut « transmettre l’essentiel » avec la franc-maçonnerie, les protestants, les juifs et les musulmans…

« Transmettre l’essentiel » ! Tel sera le thème de la « rencontre interreligieuse et philosophique » qui, pour la septième fois depuis 1998, va réunir dans le Gers des représentants de toutes les religions mais aussi de la franc-maçonnerie et de la Ligue de l’enseignement.

Le rendez-vous est fixé à Auch le 23 septembre à 20h30. Les 300 personnes attendues à la Maison de Gascogne verront autour de la table des représentants de l’Eglise catholique, de la communauté réformée du Gers, de l’islam, de l’Union bouddhiste du grand Sud-Ouest, de la communauté évangélique pentecôtiste du Gers, du fond social juif unifié, mais aussi de la Grande loge nationale de France (GLNF) et de la Ligue de l’enseignement de Haute-Garonne.

La Ligue de l’enseignement promet qu’elle ne fera pas de prosélytisme

André Boudou, son président, a expliqué simplement cette démarche hier : « Il ne s’agit pas de faire du prosélytisme mais de dire comment nous vivons ensemble, avec ou sans référence religieuse, et de créer le débat pour s’informer. » Leurs valeurs communes ? Tous la résume en un mot : « C’est l’humain. » L’humain visible et autonome alors, car personne n’ignore la rôle de la franc-maçonnerie dans le combat des militants de la culture de mort pour la légalisation de l’avortement.

Aller plus loin mais pas dans la vérité…

Jean-Pierre Mayeux, de la GLNF, ajoute : « Ce qu’on essaie de faire à Auch, c’est d’aller plus loin dans la rencontre, plus loin dans le respect, et donc plus loin dans la laïcité tout en restant soi-même. » L’Eglise reste-elle elle-même en ne rappelant pas le péché grave que constitue pour un catholique l’appartenance à la franc-maçonnerie ? « L’objectif [n'étant] pas de conclure » suivant le dogme maçonnique de la vérité impossible à atteindre, que vient faire Mgr Gardès dans cette galère, lui qui a comme mission d’enseigner, de sanctifier et de gouverner ? Et la nouvelle évangélisation dans tout ça ? Si nous croyons que le Christ est LA Vérité, qu’attendons-nous pour en parler à nos frères juifs, musulmans, bouddhistes, etc ? « Transmettre l’essentiel » n’est-il pas simplement transmettre la Parole et l’Enseignement de l’Eglise ?

Nous avons contacté le diocèse d’Auch mais « Mgr Gardès ne parle qu’aux télévisions et aux journaux ». Les blogs ont le droit au répondeur du service communication ou aux coordonnées du pasteur de la communauté réformée du coin…

Arthur Leroy (via La Dépêche et Contre-Info)

2 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>