maxresdefault

Nous avons vécu un éco-carême…

Download PDF

Monseigneur Brunin était hier au Grand Palais pour exposer le message de l’Église catholique sur le réchauffement climatique. Il explique les propositions de l’Eglise catholique sur l’environnement. C’est humain, très humain… :

« Dans les nouvelles constructions de l’Église, nous intégrons les normes environnementales et essayons d’utiliser des énergies décarbonées. À la maison diocésaine, nous étudions un nouveau chauffage, moins consommateur d’énergie et sans énergie fossile. L’an dernier, nous avons vécu un éco-carême afin de réfléchir aux façons de se déplacer, de consommer local… Des pistes se mettent en place très concrètement. Ce sont des petites gouttes d’eau qui peuvent changer les choses. Mais le message que l’Église veut faire passer à la COP 21, c’est que tout est lié. Et qu’il ne suffit pas de contrer le réchauffement climatique, mais aussi de penser de nouveaux modèles de développement. Est-ce qu’avoir une belle vie, c’est consommer comme on le fait aujourd’hui ? Est-ce qu’on en est plus heureux ? Le Pape dit qu’il faut retrouver un sens de la sobriété. On peut vivre plus avec moins. »

Allô, on demande un pasteur de la foi, un successeur des apôtres, un prophète… Mais Mgr Brunin explique pourquoi il a été choisi pour intervenir à la COP21 :

« Dans la conférence des évêques de France, je suis président du conseil famille et société. Les questions climatiques entrent dans les compétences de ce conseil. J’ai accueilli les pèlerins venus d’Afrique, du Vietnam, d’Allemagne, d’Angleterre ou des Philippines qui ont marché pour la justice climatique et qui ont recueilli les doléances des peuples dont ils sont représentatifs. Aujourd’hui, ils sont reçus par le président Hollande afin de lui remettre toutes ces attentes des peuples qui sont les premières victimes du réchauffement climatique. Ceux qui sont le moins consommateurs d’énergie carbone, qui polluent le moins, vont être les premières victimes. Porter ce message a demandé une coordination entre l’Église en France et la délégation du Saint-Siège. J’ai été amené à faire le lien pour que les messages soient en harmonie. »

17 comments

  1. Niemand weet

    Bravo Monseigneur Brunin et le président Hollande,

    D’abord on va sauver la justice climatique avec et pour les pèlerins venus d’Afrique, du Vietnam, d’Allemagne, d’Angleterre ou des Philippines qui ont marché pour la justice climatique.
    Puis nous pouvons nous concentrer à sauver leurs âmes.

  2. gipsy

    Les évêques devraient se méfier car ce sont les dons des fidèles qui les font vivre . A quoi bon donner de l’argent à des curés qui sont plus préoccupés par l’acquisition d’un chauffage ecolo que de mener nos âmes à Dieu et défendre la Vie terrestre et éternelle?
    Il ferait mieux de sauver la pureté de la nappe phréatique empoisonnée par les hormones féminines des pillules contraceptives! Puisque « tout est lié »…..
    Dieu nous sauve!

    • ym

      Tout a fait d’accord avec vous,
      il y a longtemps que nous avons anticipé et nos dons vont aux fraternités, eux ont des prêtres préoccupés du salut des âmes de ceux qui les rejoignent.

  3. Nous oublions un point central de la foi catholique , préché par notre Seigneur et enseigné de maniére constante par les docteurs ; à savoir que le monde sur lequel nous vivons ….finira bien un jour et ceci de maniére violente et brutale, et ceci quelque soit les entreprises écologistes que les humains auront mis en oeuvre!

    Non seulement l’Eglise enseigne que la mort de tout humaine est inéluctable, mais que la dernière génération à vivre sur cette terre, aura le privilège , ( si on peut appeler cela ainsi ) d’être les témoins mais aussi les victimes impuissantes de bouleversements mondiaux terrifiants et catastrophiques, précédant une nouvelle survenue du christ, et bien sur un jugement général infiniment redoutable !

    Ainsi donc le monde ancien sera anéanti et aura vécu, , et chacun des êtres humains se retrouvera devant son juge , pour une appréciation générale et sans appel de ce qu’il aura été ! et ce monde sera remplacé par un univers nouveau selon le vœu du Bon Dieu lui même.

    Voilà donc une vérité de révélation que les curés et le pape devraient remettre dans la conscience de chacun de maniére inlassable

    Là même ou notre monde effectivement se meurt tous les jours , et nous condamnant bien sur en conséquence, le saint sacrement dans les tabernacles , rappelle eternellement la réalité matérielle et concréte du monde nouveau à venir . Si on se prend à douter de cette vérité , reprenons connaissance de la succession de miracles eucharistiques véritables qui émaille toute l’histoire de l’Eglise .

  4. Hervé Soulié

    Oui, c’est effectivement pitoyable de voir un évêque (mais en est-ce vraiment un ?) se vautrer dans des considérations aussi profanes que vaines et étrangères à la Foi.
    On sait que le choix des évêques en France laisse à désirer depuis des dizaines d’années.
    Le lamentable Brunin en fournit l’illustration, hélas.

  5. Gauvain

    Un appel pressant à François soit à changer de cap ou soit à renoncer à l’Office Pétrinien !

    « Alors que le monde occidental descend dans un abîme de dépravation et que les Musulmans fanatiques massacrent les Chrétiens du Moyen-Orient, en Afrique et dans le cœur de l’Europe, vous êtes préoccupé par « le changement climatique ». Votre Encyclique Laudato Si de la longueur d’un livre,« la seule encyclique que vous avez produite, postule l’existence d’une « crise écologique » et adopte sans réserve les affirmations idéologiquement motivées, fortement contestées de la « science du changement climatique » qu’un Pape n’a absolument aucune compétence pour apprécier, et encore moins à les présenter aux fidèles comme des faits incontestables.

    Le même encyclique déplore « le réchauffement climatique », l’usage excessif de la climatisation, la perte des marais mangroves, la menace supposée de plancton et de vers et l’extinction de diverses plantes et animaux — dénonçant cela comme une offense à Dieu — avant qu’il ne mentionne même l’avortement ( tout en omettant totalement de mentionner la pratique suprêmement anti-naturelle de la contraception ). Quant à l’avortement, l’encyclique ne parle que d’un échec « pour protéger un embryon humain » alors qu’en fait, l’avortement est l’assassinat brutal de masse d’êtres humains innocents, démembrés membre par membre dans l’utérus ou poignardé à mort avec des ciseaux chirurgicaux au moment même de la naissance.

    Sans surprise, les puissances du monde ont universellement acclamé Laudato Si « dans le cadre de « la Révolution de François » que les médias, y compris la presse progressiste « Catholique » a louangé au long de votre pontificat. »

    http://remnantnewspaper.com/web/index.php/fetzen-fliegen/item/2208-petition-in-french-un-appel-pressant-a-francois-soit-a-changer-de-cap-ou-soit-a-renoncer-a-l-office-petrinien

    • Chaque fois que je viens visiter ce site, je me demande pour qui se prennent la plupart de ceux qui écrivent quand ils se situent au-dessus de tous les évêques et du Pape François lui-même ?
      Vous traitez tous les évêques français de « traitres » à l’exception de trois ou quatre… Cette fois-ci vous demandez au Pape de « changer de cap ou de renoncer à l’office pétrinien » (Vous vous rappelez quand même qu’il a été élu par l’ensemble des cardinaux de l’église catholique romaine). A quelle église catholique pensez-vous appartenir ? C’est une question que vous ne semblez pas vous poser mais que je me pose… puisque vous en récusez les pasteurs : normalement élu pour ce qui est du Pape et, nommez par les papes successifs, pour ce qui est des évêques français. La « succession apostolique » ça a quand même un sens en catholicisme et ça ne date pas de Vatican II.
      Vous situer ainsi en juges de plusieurs papes (qui ont nommé les évêques français actuels) et de centaines d’évêques français (depuis qu’existe ce site)… à quoi est-ce que cela vous mène sinon à faire scission avec l’église catholique romaine ?
      Que l’année de la miséricorde nous ramène les uns et les autres à l’humilité qui, seule, nous tient dans l’amour du Christ et dans la fidélité à le suivre

  6. Girard

    Il ferait mieux de s’occuper du spirituel que du climat
    Il serait peut être mieux dans une abbaye pour réfléchir à sa vocation !!!
    Pas étonnant qu’un tel clergé vide les églises !

  7. M.Y.

    Nous, comme beaucoup d’autre familles, ce n’est pas un éco-carême que nous vivons, mais une éco-vie tout entière ! Tout simplement parce que nous sommes parents d’une famille nombreuse et que cela signifie des dépenses considérables mais zéro gaspillage, zéro voyages lointains et dispendieux en avion, zéro gadgets high tech, zéro dressing surencombrés, etc. etc. Cela signifie des dépenses ciblées sur des objets utiles, cela signifie économies d’énergie majeures, cela signifie investissements à long terme sur la formation spirituelle, humaine, intellectuelle des hommes et femmes de demain… Mais de cela peu d’évêques se soucient ! Le pape lui-même ne nous a-t-il pas comparés à des familles « lapins » ? Mais nous n’empoisonnons pas la nappe phréatique avec les hormones féminines de synthèse, nous achetons français parce que les vêtements costauds passent d’un enfant à l’autre et nous ne jetons pas de nourriture, parce que nos enfants, scolarisés dans des écoles dites catholiques, ne peuvent pas manger à la cantine non subventionnée étant donné le prix exorbitant des repas !!! Les poubelles des cantines collectives regorgent de nourritures jetées à cause des normes d’hygiène draconiennes, mais nos menus familiaux sont pleins de plats savoureux et confectionnés avec les restes etc. etc. Les vrais écolos, c’est nous !!!!

  8. toto

    « À la maison diocésaine, nous étudions un nouveau chauffage, moins consommateur d’énergie et sans énergie fossile »
    Il ferait mieux de se passer de chauffage, mettre une soutane et deux pulls dessous, comme faisaient les moines. Cela c’était de l’écologie et pas cette manipulation mondialiste pour décérébrés. Et pas d’électricité SVP, les centrales nucléaires c’est pas écolo. Et pas d’eau courante, la plomberie étant faite en tuyaux dont la fabrication demande beaucoup d’énergie. Et Mgr est prié de se passer de voiture, la marche à pied suffira. Pas de pain, la cuisson est horriblement énergivore etc…Et Mgr jeûnera en se privant des micros des médias, cela nous évitera de connaître sa non-pensée et d’être désagréable.

  9. gege

    Le monde va mal, les peuples souffrent, les chrétiens sont pourchassés et massacrés en Orient méprisés et conspués en Occident, la civilisation chrétienne est effacée des mémoires, l’Eglise est en grande crise, traversée par des courants contraires qui se détestent, sa doctrine est mise à mal par les théologiens eux-mêmes, le haut clergé est inconsistant et collaborent avec les ennemies jurés de l’Eglise. Chez les catholiques le désarroi est grand. Quand ils se tournent vers Rome ils attendent des paroles fortes de celui qui se trouve sur le siège pétrinien. Qu’entendent -t-ils? Une encyclique sur le climat! Devant tant de mal déchainée, ils entende le souverain pontife dire qu’il est mal de rouler en voiture avec une ou deux personnes car cela augmente les gaz à effet de serre! même la presse laïque s’interroge : Que veut-il donc? Le Vatican est devenue une cour où ne sont entendus que les amis de François d’où les incohérences de ses discours, un coup il parle d’ouverture pour ensuite faire preuve d’un accès de rigorisme qui déstabilisent les plus fidèles, cela parsemé de déclarations insignifiantes du genre : « Être malade, c’est faire l’expérience de notre fragilité ». La façon catastrophique dont à été mené le dernier synode dans un climat délétère est révélatrice de cet état de fait. Il est particulièrement troublant de constater qu’ aucune ligne claire de gouvernement ne peut être discernée actuellement de ce pontificat. Personne ne croit plus à une réforme réelle de la Curie, compte tenu de la manière totalement inefficace avec laquelle fonctionne le groupe de neuf cardinaux en charge de sa préparation
    Il semble que 50 ans après, le Concile Vatican II est désormais pleinement réalisé et qu’il est temps de passer à autre chose.

  10. espêrance

    Beau texte qui nous ouvre les yeux sur tous ce que nous devons faire sur cette terre dans nos vie pour oeuvrer à la création avec notre seigneur
    merci à François pour sa belle encyclique

  11. Le vide sidéral de la pensée est une marque d'apostasie.

    Pfff…

    Mgr devrait porter une soutane verte avec un gros logo eco-responsable sur l’estomac, l’épiscopat français tout entier n’en serait pas plus ridicule.

    Lisez Bossuet, étudions la pensée catholique, soyons vraiment soucieux du salut des âmes et n’écoutons plus ces pantins là.

  12. gege

    Un sauveur nous est né…Il va sauver la planète en 2100. Personne ne sera là pour le voir. Jamais promesses politiques n’avaient été aussi extravagante. A quand le sauveur de l’an 3000!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *