image_preview

Le pape a reconnu le martyre du missionnaire René Dubroux

Download PDF

Entre 1954 et 1970, plusieurs missionnaires français, ainsi que des catéchistes laïcs laotiens, sont morts dans l’exercice de leur ministère au Laos. Les évêques du Laos considèrent unanimement que ces hommes ont été tués en haine de la foi et qu’ils ont accepté volontairement de donner leur vie pour le Christ et pour l’Église.

Le 5 juin, le pape François a approuvé la « déclaration de martyre de ces serviteurs de Dieu ».

Parmi eux, un prêtre de la société des Missions Étrangères de Paris, originaire du diocèse de Nancy, le père René Dubroux, mep, né le 28 novembre 1914 à Haroué, ordonné prêtre en 1939 pour le diocèse de Saint-Dié, missionnaire au Laos (1946), mort pour la foi le 19 décembre 1959 à Palay, vicariat de Paksé.

Capture d’écran 2015-06-08 à 21.45.45

Capture d’écran 2015-06-08 à 21.45.57

1 comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *