5041543_1_545x460_autocrop

Le pape demande aux évêques de ne pas renoncer aux rencontres

Download PDF

Ce matin, le Saint-Père s’est adressé aux 130 évêques ordonnés au cours de l’année, accompagné du Cardinal Ouellet, Préfet de la Congrégation pour Les évêques, et du Cardinal Sandri, Préfet de la Congrégation pour les Eglises orientales. Les évêques, leur a-t-il rappelé,

« sont témoins du Ressuscité, les éducateurs et les chefs spirituels, les catéchistes, les missionnaires et les mystagogues… Les évêques sont témoins de la Résurrection. Ceci est votre tâche première et irremplaçable. On vous a confié la prédication de Jésus ressuscité, la réalité qui maintient tout l’édifice de l’Eglise…Il ne s’agit pas d’une proclamation évident ou facile dans un monde content de son sort, au moins en apparence, d’un monde capable de fournir des justifications à l’élimination du problème de sa propre finalité… Et pourtant nous sommes assaillis de questions sur les fins dernières. Comment pourrions-nous faire face à ce présent inquiet si notre sentiment d’appartenance à la communauté du Ressuscité s’affadissait? On ne saurait rappeler la grandeur de la destinée humaine si manque le courage de subordonner nos vies à l’amour qui ne meurt pas? Je pense aux défis dramatiques qu’implique la mondialisation,… au phénomène de la migration…, à l’environnement » qui « est menacé par l’exploitation à courte vue de prédateur,… à la dignité et à l’avenir du travail humain, dont les jeunes générations sont privées,… mais aussi à la désertification des relations humaines…et l’abandon frappant beaucoup de jeunes et à la solitude de beaucoup de personnes âgées… Je ne veux pas mettre l’accent sur un ordre du jour…afin de ne pas vous effrayer… Rappelez-vous toujours que l’Evangile vous protégera. N’ayez donc pas peur d’aller partout libres à la rencontre de ceux que le Seigneur vous a confiés… Aucun aspect de la vie humaine ne doit être exclu de l’intérêt du Pastor… Méfiez-vous et évitez le danger de négliger les réalités multiples de votre troupeau. Ne renoncez pas aux rencontres, ne limitez pas la prédication de la Parole du Seigneur, et invitez tous à la mission ».

Cette dernière phrase tombe à point alors que Mgr Pontier a trouvé inopportune l’invitation de Marion Maréchal le Pen par Mgr Rey

« Les évêques sont des éducateurs, des chefs spirituels et des catéchistes. Avec les fidèles qui fréquent vos communautés et reçoivent l’Eucharistie, je vous invite à être pédagogues, des guides spirituels capables de les prendre par la main pour monter au Tabor, pour les conduire à la connaissance du mystère qu’ils professent… N’économisez aucune énergie pour les accompagner… Les évêques sont des mystagogues: Les baptisés qui ne vivent pas les exigences du baptême » doivent être pris en compte. La semence de l’Evangile qui n’a pas germé en terre a besoin de soins. « Certains se sont détournés déçus par les promesses de la foi ou parce que la façon de les atteindre leur semblaient trop exigeante. Beaucoup sont partis en claquant la porte en dénonçant nos faiblesses… Soyez capables de croiser leur route…sans vous scandaliser de leurs déceptions… Prenez le temps nécessaire sur leur chemin d’Emmaüs…pour qu’ils puissent revenir vers celui dont ils se sont détournés… Ils sont aussi des missionnaires de la gratuité du salut…ouverts à qui ne connaît pas Jésus ou l’a toujours rejeté. Allez à leur rencontre…sans peur ni préjugé… Il est faux de croire que nous pouvons nous passer de ces frères lointains… Voyant en nous le Seigneur qui les appelle, ils peuvent trouver le courage de répondre à l’invitation de Dieu. Si oui, nos communautés seront enrichies de tout ce qu’il y a à partager. Ainsi nos c?urs de pasteurs se réjouiront-ils en répétant: Aujourd’hui le salut est entré dans cette maison ».

2 comments

  1. Dans la France de 2015 qui sont aux périphéries ?

    Je vois deux réponses : d’une part les immigrés (surtout Musulmans) auxquels nous devons annoncer l’Evangile et d’autre part le FN qui est marginalisé dans notre système politique malgré son poids croissant …

    Est ce à eux que pense le saint Père ? Je pense que oui.

    Est ce à eux que pensent nos évêques ? Sans doute pas, engoncés qu’ils sont dans leurs habitudes de dialogue avec ceux qui pensent comme eux …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *