Le piège tendu à l’Église : enfermer le discours chrétien dans les églises

Download PDF

Interrogé par Paix Liturgique, le père Michel Viot, prêtre du diocèse de Blois, ancien franc-maçon et pasteur Luthérien, déclare :

« Je crains d’entendre dans vos propos une critique contre les évêques. Ayant occupé chez les luthériens des fonctions similaires à celles d’évêque, je voudrais vous appeler à prier pour nos évêques, c’est bien plus fructueux que de les critiquer. Le ministère épiscopal est un ministère d’unité dans la charité. Or, c’est bien souvent une tâche difficile que d’être évêque en raison de la variété du presbyterium. Les fidèles n’imaginent pas toujours les trésors de patience et de pédagogie, si ce n’est de diplomatie, que les évêques doivent déployer pour engager et maintenir les équipes diocésaines dans une même dynamique.

S’il est vrai que sur le plan liturgique il y a encore du chemin à faire, nous assistons en revanche ces dernières années à une réaffirmation de la parole publique de nos évêques. Le scandale du mariage homosexuel en est une illustration réjouissante. Les évêques se font entendre et c’est très bien.

Je comprends que les excès de certaines prises de paroles de type soixante-huitard dans l’Église aient pu déclencher une allergie chez de nombreux catholiques pour ce qui touche les choses du monde. Certains ont donc tendance à se réfugier dans le spirituel pour échapper à la corruption qui nous entoure et qui pénètre parfois jusqu’au sein de l’Église. Mais c’est un piège tendu à l’Église, une impasse voulue par les tenants des Lumières, responsables d’un laïcisme qui veut enfermer le discours chrétien dans les églises et les sacristies ! C’est sur la Terre que se prépare la Cité de Dieu et il appartient à nos évêques de nous y préparer par la sanctification. En se prononçant à l’unisson sur ce qui touche à l’essentiel de la vie humaine, nos évêques illustrent l’actualité éternelle de la parole du Christ, pour nous mais aussi pour ceux qui sont éloignés de Lui. »

5 comments

  1. maxime

    Oui, nous n’en doutons pas : l’exercice de l’Etat d’Evêque est difficile et doit tenir compte de toutes les sensibilités au sein de sa communauté catholique.
    Il n’empêche qu’en se justifiant pat le « tendre l’autre joue » et « tout pouvoir installé l’est par la volonté de Dieu » et doit être respecté (St Pierre) , les Evêques de France ont trouvé un beau justificatif à leur lâcheté.

  2. Beranger

    Il est vrai que c’est tout un chacun qui s’est spontanément levé pour repousser de toutes ses tripes ce  »mélange des genres » qu’on veut nous imposer, ce ne sont pas nos prêtres dans les églises qui nous ont chapitrés! Ils ont été d’une discrétion assourdissante. L’immense surprise à été de voir réunis autant de milliers de personnes, simplement poussées par le bon sens, cela réconforte de ne pas se sentir seul, d’autant qu’il faut s’attendre maintenant à ce qu’on pousse nos vieux parents au suicide volontaire avant même d’être dépendants ,si , si, aux jeunes femmes d’avorter obligatoirement en cas de bébé trisomique, l’analyse sanguine de détection ( nouveauté) pouvant être faite à leur insu lors d’autres examens de suivi de grossesse….Ce monde  »de progrès » fait peur, on nous a fait glisser dedans mesurettes après mesurettes et nous n’avons rien vu venir. Il faut se ressaisir et rester fermes ,ne rien lâcher. Dans le cas contraire nous serions aussi coupables que ces apprentis sorciers qui réinventent le monde .

  3. Michel

    La maconnerie et les talmudistes sont en coopération afin d`effacer l`Église catholique de la vie sociale et politique et ils ont pris sa place……

  4. charlier

    La lâcheté des chefs de l’Eglise de France est connue de tous, on peut leur faire n’importe quoi, casser les églises etc…ça n’a pas d’importance pour eux! qu’ils ne disent pas qu’ils ne peuvent s’exprimer, quand on lit LA CROIX, ou bien quand on écoute RADIO NOTRE DAME, ils savent le faire, ils nous enfument ! pour le confort mental, beaucoup on baissé les bras!
    c’est dommage, les jeunes les jugeront pour cette lâcheté!

  5. Pascal Le Blan

    Je suis totalement d’ accord avec les propos du Père Michel Viot et la réaction de  » Béranger  » .Ces derniers événements furent pour moi d’ un réconfort considérable .Je ne m’ attendais pas à une telle  » résurection  » des profondeurs du peuple Français devant l’ inaxeptable .Preuve est faite , que pour les chrétiens , nous sommes tous par notre bapthème  » Prètres et Prophétes , nous l’ assurons par nos comportements !!! et que d’ autres confessions nous aient rejoint avec leurs propres convictions sur le respect de l’ enfant est un espoir d’ écuménisme sur les problèmes cruciaux des droits de l’ homme universels !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *