Le recteur de l’institut catholique d’Angers en garde à vue

Download PDF

Robert Martin de Montagu, recteur par intérim, d’août 2011 à août 2012, de l’Université catholique de l’Ouest à Angers, a été placé en garde à vue la semaine dernière. 2 assistantes avaient écrit au président de l’association Saint-Yves (gestionnaire de l’Université) pour dénoncer les attouchements et les atteintes à la vie privée dont elles ont été victimes.

Selon le procureur, le vice-recteur « aurait reconnu les faits ». Mis à pied depuis le 23 novembre, il devrait être licencié. 

L’actuel recteur, Dominique Vermersch, a réussi à gérer cette affaire dans la transparence et dans le respect des personnes. Vendredi, il a tenu une conférence de presse sur le sujet.

3 comments

  1. messager

    Comment voulez vous que les gens non croyant viennent un jour à la religion même ceux qui s’en approchent fuiront le plus loin possible .
    C’est honteux de la part de ces soit disant cathos qui donnent une fausse image de la chrétienté !
    Jésus pourtant nous met en garde en disant :
    C’est en vous voyant agir qu’ils diront voyez combien ils s’aiment
    et c’est ainsi qu’ils voudront partager ce que nous avons !

  2. Philippe

    Bonjours Frères et Soeurs dans la Foi de Jésus. Nous ne pouvons qu’applaudir le courage de ces deux assistantes et de ce nouveau Recteur Digne de confiance. Oui, Ayons le courage de parler quand quelque chose de va pas au sein de l’Enseignement Catholique. Pour ceux qui m’ont lu dans d’autres articles « Le Pape recadre les évêques sur l’école Catholique » ou « Rome et l’Eglise de France ; fare niente », vous devez savoir qu’il ne faut jamais désespérer. Pour avoir parler en vérité (sur ce site), sur les dysfonctionnements de l’école d’ingénieur catholique de Bretagne d’où est sortit mon fils boursier sans diplôme, sans rattrapage, et avec une dette de 18 000 Euros, je viens de recevoir un courrier postal du Directeur de cette d’école me précisant que je tenais des propos diffamatoires. Bien évidemment, ce Monsieur cherche à nous intimider, il est dans son rôle; Mais la Vérité éclatera au grand jour tôt ou tard, avec des familles précaires courageuses qui n’hésitent plus maintenant à se plaindre et à juste titre. Est-ce de la diffamation que de dire des vérités qui dérangent ? Non, je ne le crois pas. Au contraire, cela fait plaisir à Jésus : « ce que l’on vous dit dans le secret, Criez le sur les toits ». Je profite de ce com, pour remercier encore une fois tous nos frères Catholiques qui nous soutiennent dans cette épreuve, et que nous soutenons aussi par notre combat pour la Justice et la Charité qui ont disparue dans certains établissements « catholiques ». En cette année de la foi, osons dire la vérité et rien que la vérité au Nom de Jésus. Les brebis galeuses doivent soit disparaitre, soit demander pardon et se convertir en de vrais Chrétiens, Digne de l’évangile de jésus Notre Seigneur. Si, vous aussi frères et soeurs dans la foi, vous êtes victimes de choses pas très « catholiques » dans votre école Catholique, faites nous le savoir à l’adresse mail suivante : bonheurjean@orange.fr, ou à votre évêque. Le Pape les a recadrer nos évêque à ce sujet. Prions donc pour eux et croyons en leurs interventions bénéfiques envers les directeurs d’écoles catholiques de France, pas « catholique » pour certains. Ceci étant dit, je vous souhaite un bon dimanche à tous mes Amis en Jésus Christ, et que Dieu vous bénisse. Marchons dans la Foi et l’Espérance.

  3. Pingback: Kirche heute, 12. Dezember 2012 « Moment Mal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *