image

Le SNPMI dénonce l’évacuation des immigrés Porte de La Chapelle

Download PDF

Directeur du Service National de la Pastorale des Migrants et des Personnes Itinérantes (SNPMI), je ne sais pas si vous connaissiez ce service de la CEF, le Père Lorenzo Prencipe réagit à l’évacuation, par les forces de l’ordre, des migrants installés boulevard de La Chapelle, dans le 18ème arrondissement de Paris. Il dénonce :

« A 6 heures ce matin, la police est intervenue sous le métro aérien, boulevard de La Chapelle, pour évacuer les migrants, les demandeurs d’asile, les potentiels réfugiés qui avaient trouvé abri sous ce pont depuis plusieurs mois. La raison invoquée pour cette intervention ? Les conditions sanitaires dans lesquelles vivent ces 400, voire 450 personnes, qui ont dressé des tentes et des abris de fortune.

Que vont devenir ces migrants ?

Selon nos informations, la plupart des personnes seront amenées à passer une ou deux nuits à « La Boulangerie », un abri de nuit, dans des conditions d’hygiène pas très différentes du boulevard de La Chapelle ! Elles seront ensuite dispersées à nouveau dans Paris. On ne peut pas continuer à prendre des décisions qui précarisent de plus en plus la vie des personnes. D’autant plus que celles-ci devraient bénéficier d’un statut de réfugié et d’une protection humanitaire. C’est toute l’ambiguïté des politiques migratoires, non seulement de la France mais aussi des pays de l’Union Européenne : Ils font semblant de répondre à des situations de précarité mais sans trouver de solutions globales, concrètes et d’une certaine manière, définitives. Je rappelle les réactions négatives lorsqu’il a été question de se « répartir » les migrants venus de Méditerranée, par l’Italie, et qu’il fallait « redistribuer » dans toute l’Europe. Or la plupart des personnes évacuées ce matin sont justement arrivées à Paris depuis Lampedusa (Sicile), au terme d’un voyage à travers l’Italie, pour aller ensuite à Calais. Fermer les yeux, ne pas vouloir trouver des solutions sur ce qui se passe en Méditerranée et dans les pays d’origine – notamment en Libye et les pays environnants – et évacuer ces personnes est de l’ordre du cache-misère. Ces fausses solutions sont une atteinte à leur dignité, à leur histoire et toute la souffrance déjà vécue pour arriver jusque-là.

Comment l’Eglise a-t-elle accompagné ces personnes ?

Elles ont été prises en charge par des associations caritatives et par des bénévoles, certaines en lien avec la paroisse Saint-Bernard-de-la-Chapelle (Paris 18e). Au-delà de la distribution de nourriture et de vêtements, ce sont des moments de partage et des temps de parole qui ont été mis en place pour que chacun puisse raconter son histoire. Tout cela s’est fait au quotidien, depuis un an et demi, dans la discrétion et dans l’ignorance, sans doute, des Pouvoirs Publics. Ce n’est pas une situation arrivée à l’improviste. Même si elle n’était pas optimale, l’alternative ne fait que fait déplacer le problème pour le rendre non visible. »

14 comments

  1. Denis F

    Tous pauvres, alors que , MOI, je n’ai pas les moyens de me payer un passage pour un pays de rêve, qui d’ailleurs n’existe pas (en toute logique), où on me donnerait tout, sans rien attendre en retour…

    Le SNPMI ferait bien aussi de relire la constitution apostolique Exsul familia Nazarethana du 1er
    août 1952, puisqu’il « s’agit du premier document officiel du Saint-Siège qui aborde de manière globale et
    systématique le problème de l’aide en faveur des migrants. Appliquant le principe de destination universelle des biens, un des éléments-clés de la doctrine sociale de l’Église, il reconnaît un droit naturel des familles à l’immigration : « Il est inévitable que certaines familles soient obligées de se déplacer, à la recherche d’une nouvelle terre d’accueil. Alors – selon l’enseignement de Rerum Novarum – le droit de cette famille à un espace de vie est reconnu. Lorsque cela se produit, la migration atteint son objectif naturel, ainsi que le montre l’expérience. Nous entendons par là la distribution la plus favorable des hommes sur la surface de la Terre cultivée ; cette surface que Dieu a créée et préparée pour l’usage de tous. » ».

    La présence de tous ces braves gens chez nous ne répond pas du tout à cette distribution favorable sur la surface de la Terre cultivée!!!
    Ni notre situation catastrophique ni l’expérience ne nous permettent de recevoir ces intrus!
    Et pour ce qui est de la terre cultivée, je n’en ai jamais vu sous le métro aérien, ou à Paris… sachant qu’en plus l’urbanisme détruit régulièrement de plus en plus de terres cultivables.
    Faire verdir le désert, voilà un beau projet, mais qui demande de l’effort, et pas juste du fric par facilité…

  2. DUFIT THIERRY

    Ce prêtre tient un langage de gauchiste et d’ennemi de l’Eglise. Il devrait plutôt s’inquiéter de cette immigration folle qui nous amène l’islamisation de l’Europe. C’est un texte de propagande gauchisante sans aucune référence spirituelle et chrétienne. Bien entendu ce Père Prencipe ne dit mot sur les atroces persécutions subies par les chrétiens d’Orient et dans tous les pays islamiques. Or tous ces gens qui arrivent en Europe feront subir aux chrétiens européens le même sort qu’ils réservent aux chrétiens dans leur pays d’origine.
    Le texte de ce père Prencipe est digne d’un épiscopat qui n’a plus la Foi Catholique.

    • jp

      « Ce prêtre tient un langage de gauchiste et d’ennemi de l’Eglise. »
      Non je ne crois pas , il est tout simplement peu intelligent et est incapable de distinguer entre la charité et le laxisme politique qui conduit a laisser venir des hommes qui ne sont pas assimilables, en grand nombre, dans notre société pour des raisons qui sont a la fois économique s et culturelles
      Que nous venions ponctuellement en aide : nourriture, vêtement …c’est très bien, mais nous devons exiger des fripouilles qui nous gouvernent de fermer nos frontières et de reconduire ces migrants dans leur pays d’origine, dans l’intérêt même de ses pauvres gens

  3. Pinson

    Je suis catholique pratiquant, et je me félicite de cette évacuation par les forces de Police, certes cela ne changera pas grand chose, la preuve ce jour, ils sont à nouveau là.
    Mais, pourquoi toujours venir chez nous, où le travail fait défaut .
    ASSEZ d’angélisme, je vais finir par ne plus être chrétien ou catholique, au fait, vous qui critiquez le travail des forces de Police, pourquoi ne prendriez pas chez vous quelques personnes, et tout irait pour le mieux, comme ces « vedettes » qui hurlent dans le désert et que vous imitez si bien, qui elles aussi se contentent de crier, mais pour en loger chez eux……

    • Denis F

      DIEU, malgré tout, nous conduit, même si, souvent, je me pose vos bonnes questions.
      Ne serait-ce qu’un Mgr Marc Aillet, dans bien des domaines, relève toujours le niveau!
      Don Camillo actuel peut–être?

      A quand un spectacle des enfoirés avec des gens simples, qui ne financent pas leur notoriété, SANS FRAIS, voire avec bénéfice, pour demander aux pauvres d’assumer la misère du monde dont ils se privent plus que volontiers

      NOS PAUVRES, déjà!!!
      (Et avant même toute polémique politique, sociale ET FINANCIERE, alors que pourtant des « vieux » crèvent avec rien quand des intrus ont plus de droits!!!).

      HONTE A MOI DE PERMETTRE DE TELLES INJUSTICES!
      Et cette honte réellement ressentie ne peut être que validée par ces majuscules interdites…).

      Que DIEU daigne me pardonne si un jour j’ai permis une telle abomination!

  4. guillemet

    Article catastrophique, où l’auteur fait preuve d’un angélisme irresponsable. Je vous concède que nos lois aussi. Ne pensez-vous pas que si nos pays étaient moins attractifs il y aurait moins de migrants ? Remarquons que peu de ces migrants, qui ont tout de même les moyens importants de payer leurs passages, vont vers les pays du monde arabe. Pourquoi, pensez-vous ?

  5. chui Zemmour

    oui je pense que tous les donneurs de leçons, vedettes ,politiques de tout poil, prêtres, s’il y en a devraient prendre chacun une dizaine de personnes danseur logement et les garder jusqu’à ce qu’ils aient trouvé un travail, d’ici deux mois il n’y a plus personne qui les veut. Le seul but est d’aider les pays, pas leurs dirigeants qui se gavent comme les nôtres, à se développer et que tous ceux qui ont acquis un métier chez nous aillent chez eux développer leur pays . Il suffit de prendre exemple sur Philippe de Villiers qui avait instauré un partenariat entre la Vendée et le Bénin je crois pour faire ensorte que les gens restent sur place mais ce serait trop demander aux gens de l’UMPS d’être intelligents , ils préfèrent suivre les diktats de Obama et consorts , ces lécheurs de babouches

  6. Perret

    Ces personnes sont ici parce qu’un président de la République dévoué aux intérêts américains, Nicolas Sarkozy, a détruit la barrière migratoire de l’Est de l’Afrique : la Libye (qui était alors le pays dont les citoyens avaient le plus haut niveau de vie de toute l’Afrique subsaharienne). Ce même président qui expliquant à Mgr Raï, en septembre 2011, que les Chrétiens d’Orient devaient quitter cette région et s’installer en Europe (voir son intervention devant la conférence épiscopale). Il avait pour mission, si par malheur il avait été réélu, de déstabiliser l’Algérie (la partition du Mali en était le prélude). Ce qui aurait précipité vers l’Espagne et la France des millions d’Algériens.
    L’exécuteur de ces hautes oeuvres est un général catholique qui est toujours auprès de l’actuel président de la République…
    Les Français de toute tendance et de toute confession semblent avoir soutenu cette politique massivement. A eux d’en assumer aujourd’hui les conséquences.
    Au passage, parler des « Musulmans », étant donné leur diversité, a à peu près autant de sens que de parler des « Chrétiens ». Il y a d’un côté des WASP et leurs esclaves européens qui ont créé et développé, depuis la fin des années 1980, un outil djihadiste wahhabite bénéficiant d’une propagande effrénée et attirant des jeunes de a terre entière (on parle de 84 nationalités pour les Daech), de l’autre, des personnes de toutes confessions musulmanes et chrétiennes qui subissent dans leur chair les ravages d’un outil terroriste au service des premiers.
    Quant à ce campement, il était bien organisé et n’aurait pas trop gêné les riverains (assez peu en fait à cet endroit précis de Barbes) si des wc chimiques avaient été installés. Le coût aurait été quasi nul pour le contribuable, alors que l’évacuation a un coût élevé et ne règle rien, bien au contraire.

  7. Françoise

    Parmi ces migrants se trouvent, mélangés à ceux potentiellement dangereux, des chrétiens atrocement persécutés dans leur pays d’origine (Nigéria, Erythrée, Irak, Syrie …) et qui ont dû fuir, parfois avec femme et enfants, pour échapper aux massacres. C’est pourquoi tous devraient être interrogés afin que soient repérés ceux qui ont besoin de protection internationale. Ce ne sont pas des cafards ni de la racaille, ce sont nos frères et sœurs dans le Christ. Malheureusement le gouvernement souvent ne fait pas la différence.

    La preuve ? Le mois derniers au cours d’une traversée dangereuse de la Méditerranée sur un frêle esquif pneumatique qui prenait l’eau, il y eut au cours d’une bagarre entre migrants douze chrétiens jetés à l’eau par des musulmans.

    D’où l’urgence de créer des camps de réfugiés en Afrique du Nord et aux frontières de la Bulgarie et de la Grèce pour permettre de sélectionner ceux et celles qui méritent de trouver asile dans un pays où ils ne risquent pas (ou moins qu’ailleurs) de se faire égorger, brûler vifs ou décapiter. Les autres doivent être renvoyés dans leurs pays respectifs.

  8. toto

    Il y a beaucoup de place à l’Elysée et à Matignon et dans les résidences secondaires de nos ministres. Il suffit de loger ailleurs Mme Valls qui a fait virer tous les sdf du quartier par la police, parce qu’ils l’importunaient!
    « Les socialistes aiment tellement les pauvres, qu’ils font tout pour que leur nombre s’accroisse ». Et nomment Macron ministre des finances pour accélérer le mouvement.
    Les curés gauchistes n’aiment que ceux qui mettent la pagaille partout, histoire que tout le monde se retrouve en enfer (terrestre). Ils se croient charitables…

  9. Melchior

    ben oui, il dénonce, il s’insurge, il s’indigne…. Par contre, pour la décision inique de la CEDH concernant Vincent Lambert, là, la CEF est beaucoup plus prudente, timide et « tiédasse » dans ses réactions !

  10. Gilberte

    Le camp de Calais a été évacué parce que 2 ressortissants de différentes ethnies se battaient, d’abord à propos d’un paquet de cigarettes qu’ils voulaient obtenir, puis les compatriotes sont venus soutenir leur compatriotes, de batailles aux couteaux, ils en sont venus à incendier des tentes de leurs ennemis. Leur donner des chaussettes propres et de la soupe ne réglera pas le problème des migrants

  11. Cassianus

    Ce prêtre ne fait que son travail. En tant que « Directeur du Service National de la Pastorale des Migrants et des Personnes Itinérantes », il ne pouvait que protester contre cette expulsion. Il n’y a pas de prise de position personnelle dans sa déclaration, juste cette même conscience professionnelle qu’il l’aurait fait vanter les bienfaits d’une boisson gazeuse s’il avait été embauché pour en faire la publicité.

  12. Denis F

    STOP A LA POURRITUDE sociale de l’Eglise gauchiste!!!

    Chrétiens de France, fille aînée de l’Eglise, remplissons nos églises qui offrent élévation de l’esprit et de l’Ame avec de vraies saintes messes!
    Que valent quelques kilomètres ou stations de métro (Horreur! Pour moi, déjà, de plus en plus…) pour notre bonheur et un pur ressourcement?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *