Le Thomas More College s’installe dans l’excellence

Download PDF

tmc_sealtitle1Le Thomas More College of Liberal Arts, est un établissement catholique d’enseignement supérieur situé à Merrimack (New Hampshire) s’installe dans l’excellence (voir ici). Il fait partie de ce qu’on nomme aux États-Unis les « Four-Year Institutions », des établissements d’enseignement, après le secondaire, qui, en quatre années d’études, permettent aux étudiants d’obtenir au moins une maîtrise. Pour l’année universitaire 2012-2013, l’American Council of Trustees and Alumni (ACTA) a procédé au classement de 1 007 établissements de ce type, selon sept matières fondamentales qu’ils enseignent : langue anglais, composition, sciences mathématiques, économie, histoire américaine, littérature et langue étrangère. Dans chacune de ces matières, les établissements sont notés de A (meilleur) à F (pire) selon la qualité d’enseignement. Seuls 19 établissements ont reçu le A dont le Thomas More College, et pour la deuxième année consécutive. En outre, et sur les 271 institutions de ce type du Nord-Est des États-Unis (« Nouvelle Angleterre »), seuls le Thomas More College et la United States Coast Guard Academy, ont été gratifiés d’un A« C’est une approbation décisive de notre programme d’enseignement, a déclaré William Fahey, président du Thomas More College. Je suis ravi de cette récompense et fier de ce que nos enseignants et nos étudiants ont accompli ». On le serait à moins…

Une Messe dans la chapelle du Sacré-Cœur du Thomas More College

Une Messe dans la chapelle du Sacré-Cœur du Thomas More College

 

1 comment

  1. Sylvie Houbouyan

    Je viens de regarder la photo qui accompagne le texte sur le Collège Thomas More. Il s’agit d’une messe traditionnelle.
    Cela me conduit à une réflexion sur l’importance de la disposition du « lieu  » où officie le prêtre :
    Je ne comprends pas l’Autel de jadis avec un prêtre sacrificateur
    Pas davantage , La table autour de laquelle se tiennent le prêtre -Christ et l’assemblée -disciples dans les messes modernes.
    Il faudrait trouver autre chose

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *