nicolas-brouwet

L’élu doit veiller à l’ordre public, l’évêque doit dialoguer

Download PDF

Mgr Nicolas Brouwet, évêque de Tarbes et Lourdes, était dimanche à Bordes pour célébrer les confirmations. À l’issue de la cérémonie, il a  répondu à La Dépêche :

Monseigneur, vous êtes aujourd’hui à Bordes pour donner le sacrement de la confirmation.

Oui, je fais toutes les confirmations et j’aime bien aller dans les villages où je ne suis jamais allé. C’est l’occasion de rencontrer les chrétiens, les bénévoles et également les maires et les équipes municipales. C’est pour moi indispensable.

La France connaît de graves événements, quel est votre sentiment ?

Je crois qu’un chrétien doit apprendre à ne jamais perdre l’espérance. Effectivement, il y a des événements dramatiques qui se jouent et la foi nous permet de ne jamais baisser les bras. Cela fait partie des gènes, de l’ADN de la vie chrétienne de se dire que le bien va toujours triompher. Ce que j’ai envie de dire de manière très concrète aux habitants des Hautes-Pyrénées, allons voir les musulmans. Il y a deux mosquées à Tarbes, allons les rencontrer, allons faire connaissance avec eux, parlons de ce que nous vivons, disons nos convictions. Le pire serait que chacun se replie et qu’on soit incapable de se parler. Autant les élus doivent faire attention à l’ordre public et légiférer, autant un évêque doit promouvoir la culture du dialogue, de la rencontre. Je ne crois pas que ce soit de la naïveté, je pense que tout le monde a intérêt à se parler.

Vous avez vous-même été au-devant des musulmans ?

Il n’y a pas si longtemps, j’ai été dans une mosquée de Tarbes. Il faut dialoguer avec les jeunes générations qui connaissent mal notre pays et qui ont parfois des idées toutes faites sur nos valeurs, sur la démocratie. Si on ne fait que des lois, ça ne suffira pas.

Pour terminer, un mot sur la laïcité …

En effet, aujourd’hui ,on parle beaucoup de laïcité. Je constate en tant qu’évêque, que je suis accueilli par la municipalité. La laïcité au quotidien est belle dans le respect de nos différences.