Les épinglettes du 14 juillet

Download PDF

Alors que les manifestants hostiles à la loi Taubira subissent encore et toujours la répression policière du sinistre Manuel Valls (alias Gaz), des prélats acceptent de recevoir les décorations de la République.

Manuel Valls a ainsi décoré de la Légion d’honneur Mgr Armand Maillard, archevêque de Bourges.

Ainsi que

  • soeur Marie Soudy, économe provinciale,
  • le révérend père (Jean-Pierre Humbert, religieux dominicain, directeur du département d’archéologie de l’Ecole biblique et archéologique française de Jérusalem. Chevalier du 15 mai 1999.
  • sœur Brigitte, de nationalité irlandaise, religieuse, visiteuse de prisons ;
  • Mgr Maurice Monier, prélat auditeur au tribunal apostolique du Saint-Siège (Vatican) ;
  • soeur Monique Bonnefoy, missionnaire (Tanzanie).

14 comments

  1. Raynaud Yves

    Comment ? Il ont osé demander et accepter . La république est dirigée par les pire ennemis de la catholicité, la franc-maçonnerie. C’est comme si le Christ avait été décoré par le Sanhédrin

  2. Hélène

    Je trouve très curieux que des religieux accepte des décorations ( quid de l’humilité?) et encore plus étrange que ce soit de la part de la république ( peut-être parce qu’ils ont plus laïcs que religieux finalement)

  3. MEYER

    Ces femmes et hommes qui disent avoir la foi mais y montrent si peu de conviction en acceptant les hochets d’un gouvernement ouvertement ‘cathophobe’ auront un jour à rendre compte au Seigneur
    Mais leur manque d’engagement laisse accroire qu’il n’y croient pas beaucoup ! Ce faisanr ils ne sont pas un bel exemple pour les catholiques convaincus (qui pour autant ne son pas de revanchards … !). Ils sont decceux dont le Christ a dit : « Malheur à ceux par qui le scandale arrive : »

  4. gaudet

    Recevoir une quelconque décoration de la part de cette république gauchiste et pourrie, alors que l’on se réclame soi même de la sainte Eglise de Rome, constitue une aberration maximale!

    Si j’avais été contacté, en qualité d’évêque , pour recevoir une distinction , quant bien même la plus modeste, j’aurais refus immédiatement et ceci en des termes extrêmement fermes !

    Cependant, en qualité de responsables spirituels, un des évêques aurait pu répondre à la convocation de l’état et de manuel gaz, et devant les responsables politiques réunis, non pas recevoir cette inutile récompense, mais prononcer un très virulent discours de reproches très sévères contre l’ensemble de ce gouvernement mentalement corrompu, en raison de l’existence de lois criminelles, contraires à la loi de l’Eglise et la loi naturelle.

    J’ai bien conscience qu’une telle attitude, aurait pour résultat de me faire mettre en garde à vue, suivie d’une détention provisoire , et d’une condamnation à de la prison ferme. L’ intérêt d’une telle démarche aurait été d’alerter conjointement l’opinion chrétienne française, et les autorités de Rome ,sur le caractère essentiellement pervers et criminel de nos gouvernants .

    Je ne suis malheureusement pas évêque, mais au contraire un petit catholique minable de rien du tout, dont la famille âgée , a énormément besoin pour vivre , et c’est la raison pour laquelle, je suis obligé d’adopter socialement une attitude de modération et de prudence.

    Il n’en reste pas moins que les responsables catholiques s’étant rendus à la convocation officielle, pour recevoir ce genre d’honneur absolument vain et ridicule , auraient parfaitement pu sans aucun risque, décliner simplement l’invitation, afin de signifier le désaccord et le divorce moral profond existant entre la véritable Eglise et le pouvoir actuel, fondamentalement ennemi de Dieu .

    Nos autorités catholiques doivent , sur l’invitation même du pape abandonner tout esprit mondain. Entre le Christ et le monde, il faut absolument choisir !

  5. Michel

    La gueuse aimme bien les colifichets, je ne parle pas des décorations militaires, mais de ces médailles qui ornent les boutonnières après de nombreuses démarches officielles pour les obtenir.
    La légion d’honneur s’accepte ou se refuse.
    Qu’un évêque qui a tenu un rôle important et utile au cours de l’histoire soit décoré, pourquoi pas, mais qu’un évêque attende sa médaille aujourd’hui républicaine, cela me dérange.
    Pour les soeurs missionnaires, je n’apporte pas de critique compte-tenu de leur activité de terrain, dans des conditions difficiles. La décoration a peut-être dans ce cas une autre dimension que la breloque équivoque.

  6. Nos prêtres et religieuses étant incapables de vivre une foi qui leur vaille les stigmates, comme Marthe Robin ou Padre Pio, il leur faut bien se satisfaire d’une décoration inventée par le boucher de l’Europe qui se permit même d’emprisonner le pape si je ne m’abuse. (Je parle de Napoléon pour ceux qui ne l’auraient pas compris).

    Si nous pouvons penser que nous avons les politiques que nous méritons, il est encore plus vrai que, depuis Vatican II, nous avons les clercs configurés « à notre image et à notre ressemblance ».
    Un évêque ou une religieuse avec la légion d’honneur !!!!
    J’en connais un qui doit bien rire devant ses braises et ses fourneaux…..

    LSM

  7. Cette Légion d’Honneur, c’est une vraie simagrée, on m’a dit que tous les évêques étaient automatiquement décorés ! Evidemment, ils peuvent refuser, ce serait plus décent, surtout depuis la séparation de l’Eglise et de l’Etat.

  8. Thècle

    Je me demande si Jésus-Christ aurait accepté la légion d’honneur (ou une médaille similaire) de la part de César ou de Ponce Pilate………
    Il a dû bien rigoler le Manuel….

  9. Simple colombe

    Le saint curé d’Ars ne voulait pas de la légion d’honneur (ni du camail de chanoine), de peur d’avoir sa récompense ici-bas. (Il n’aurait pas refusé par contre de l’argent pour ses œuvres !) Saint Germain d’Auxerre demanda à la future sainte Geneviève de n’accepter aucun autre bijou que le monogramme du Christ. Elle le fit.
    Est-ce que cette attitude ne conviendrait pas, de façon unanime et universelle, pour tous les évêques notamment, qui ont déjà la croix du Christ très visible sur leur poitrine ? Arrêtons ce mélange du religieux et du nationalisme qui a fait tant de dégâts dans certaines missions chrétiennes (comme en Chine au début du XXème siècle) et empêché beaucoup de croire en l’Evangile prêché par de tels missionnaires imbus de politique. De plus, au regard de la spiritualité véritable, les mondanités sont bonnes à jeter aux WC !!! Ce n’est pas notre pape qui me contredira.
    « Malheureux êtes-vous quand tous les hommes diront du bien de vous ; c’est ainsi que leurs pères traitaient les faux prophètes. » nous avertit le Seigneur Jésus.
    A part ça, nous n’avons pas le droit de juger des intentions de ceux qui ont accepté ces hochets ridicules pour adultes : peut-être escomptaient-ils des fruits positifs de cette mise en avant ? De la publicité pour leur œuvre humanitaire ? Et, comble d’abnégation, ils ont accepté que l’on se gausse de leur « vanité », si les pauvres dont ils s’occupent peuvent recevoir par là quelques euros de plus. « Total respect ! » comme disent les jeunes !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *