La-COMECE-et-l-economie-sociale-de-marche_visuel

Les évêques d’Europe s’en prennent à l’Europe de l’Est

Download PDF

Dans le dernier numéro de la newsletter de la Commission des Episcopats de la Communauté européenne (COMECE), on découvre 2 articles à charge contre la Hongrie et la Pologne, deux pays catholiques qui défendent actuellement, contre les diktats de la Commission de Bruxelles, leur indépendance et leur souveraineté, la famille, leurs racines chrétiennes. Ces évêques de la COMECE, qui ne signent pas les articles mais laissent le soin à deux laïcs de déblatérer leur diatribe, scient la branche sur laquelle ils sont.

Viktor Orban serait ainsi devenu le leader de la Nouvelle droite en Europe, animateur d’un certain « post-fascisme chrétien ». Hans Schelkshorn, Professeur de philosophie à la faculté de théologie catholique de l’Université de Vienne, constate toutefois :

Il semblerait que les Églises chrétiennes de Hongrie aient soutenu dès le début la politique de Viktor Orban, lui-même membre de l’Église réformée. Des évêques catholiques hongrois appellent publiquement à prier pour Orban pendant la messe. Des courants de l’Église réformée sympathisent même avec le parti d’extrême droite Jobbik. Seule l’Église luthérienne se tient à une certaine distance du pouvoir.

Devant cette apparente contradiction, il en appelle… au pape :

En cohérence avec le caractère chrétien tel que défini par la tête de l’Eglise catholique, les idéaux humanitaires de l’Europe et l’«Occident chrétien» ne sauraient être défendus par un retour de la politique à des principes ethniques. Ils le seront plutôt par une politique publique généreuse en matière d’asile et par l’engagement de bénévoles qui accueillent chaleureusement les réfugiés dans les gares, les lieux de rassemblement et les localités frontières, en leur fournissant les biens de première nécessité et en leur offrant le gîte et le couvert.

De son côté, Henryk Woźniakowski, Président des éditions Znak, membre du Groupe IXE- initiative de chrétiens pour l’Europe, s’en prend au nouveau gouvernement polonais, qui affaiblirait la démocratie, cette idole moderne que même les chrétiens doivent adorer. Et lui aussi constate que les évêques locaux ne s’inquiètent pas de la tournure prise par le gouvernement :

Jusqu’à présent, les évêques catholiques ont choisi de ne pas s’exprimer publiquement sur cette question.

Ces deux articles révèlent au fond une chose : la COMECE est déconnectée de la réalité locale des peuples. Elle ferait mieux de ne pas s’occuper des Eglises locales, conformément au droit de l’Eglise, et de s’intéresser plutôt à ce que qui se trame dans les institutions européennes, où les racines chrétiennes sont niées et la culture de vie bafouée.

27 comments

  1. Michel G.

    Les évêques d’Europe, particulièrement ceux d’Europe occidentale, feraient mieux de s’occuper de leurs ouailles, qui fondent comme neige au soleil à force d’avoir été bercées de théories fumeuses et autres bêtises du genre. Et il y a du pain sur la planche pour remettre un enseignement catholique dans les écoles et les séminaires, mais on dirait que ça les inquiètent moins que ce qui se passe à l’Est…

    A ma connaissance, les évêques polonais ou hongrois respectent la bible et le catéchisme de l’Eglise catholique. Qu’on les laisse tranquilles!

  2. Papilou de Normandie

    Quand il s’agit de défendre le mondialisme apostat, la voyoucratie et le comportement des ploutocrates lucifériens on retrouve une fois de plus biens des « frères » de voyage, à savoir une bonne part de clerc et mitres…!!Trahisons incessantes de ces sbires en pataugeant allègrement dans le MASDU!!! Tout responsable politique défendant les valeurs de Patrie, Honneur, etc. est donc voué à être jeté en pâture à la chiennerie et la schlague merdiatique aux ordres des loges et officines maçonniques…
    Per C.S.P.B.

  3. DECOOL

    Fatigué de ces évêques qui, non content de ne pas défendre la Vérité, combattent ceux qui en prennent la responsabilité à leur place. Pitoyable!

  4. Chouan catho de Bretagne

    Que les évêques se préoccupent plutôt de leur apostolat et de leurs églises qui auraient tendance à se vider, et si éventuellement ils veulent faire quelque chose, positivement, en dehors de leurs propres pays qu’ils s’intéressent davantage au sort des Chrétiens (catholiques particulièrement) persécutés partout dans le monde : Vietnam, Chine, Corée du Nord, Soudan, Somali, Centrafrique, Irak, Iran, Syrie, Egypte, Tunisie, Libye, Algérie etc…
    La liste est longue et la tâche sans doute trop ardue, alors autant s’en prendre à des pays sans risque !
    Autisme, Vous avez dit autisme ?

    • jpr

      Autisme, c’est cela même. Mais comment pourrait-il en être autrement quand, plutôt que d’écouter ce que leur disent les évêques syriens ou irakiens, nos évêques occidentaux préfèrent mettre leur confiance dans les « révélations » de l’auto-proclamé Observatoire syrien des droits de l’homme ou dans le dialogue fraternel avec ceux qui ont promis de leur couper la tête au nom d’allah ?

  5. chui Zemmour

    Mais de quoi je m’occupe? c’est l’Europe de l’est qui rétablira l’Europe dans le sillage de la chrétienté. Il y en a marre de ces pseudos évêques qui ne sont pas capables de prêcher la vérité et qui comme les politiques de l’ouest veulent donner des leçons au monde entier qu’ils commencent par regarder ce qu’ils font. Quant à l’accueil des migrants qu’ils les prennent dans leur évêché et n’obligent pas le petit peuple à payer pour des gens qui pour un trop grand nombre se conduisent comme des voyous. Heureusement qu’il y a des pays comme la Hongrie et la Pologne contre le bolchevisme instauré par les Junker et autres sbires du même acabit.

  6. philmarsouin

    L’histoire se répète.
    Lors des Croisades certains Catholiques d’Europe occidentale ont préféré s’en prendre aux Chrétiens de Constantinople, au lieu de défendre la terre sainte. En 1683, seuls les Polonais ont défendus Vienne alors qu’elle était assiégée par les Ottomans. Donc rien de surprenant à cette attitude déplorable, pourtant la géographie et l’histoire parlent, l’Europe Orientale est au contact de l’Islam depuis au moins 600 ans en continu, alors que notre contact au sud est facilité par la coupure de la mer. Chrétien d’occident, je me sent proche de mes frères d’Europe Orientale et du Moyen Orient. Nos 2vêques comme nos politiques doivent réapprendre l’Histoire.

  7. balanine

    C’est quand même incroyable que lorsque l’on défend sa religion, sa patrie, la famille, le travail, que l’on est contre l’avortement, le mariage de paires, la communion sacrilège, on est fasciste ! d’où sortent-ils ces absurdités ? Il est sûr que ces évêques ne croient pas à l’Enfer, ni au Paradis d’ailleurs, sinon ils agiraient différemment.

  8. BAECKEROOT

    Et quand ils seront en train de nous massacrer que diront ces évêques et ce Pape : encore plus de charité chrétienne ? Catholique de formation, je n’arrive plus à les comprendre et je comprends parfaitement sa Sainteté Benoit XVI pour s’être retiré.

  9. jpm

    Znack revue catho très progressiste ; paraît dès 1956 sous le régime communiste, a contribué largement à la désinformation avec « PAX » ! Pour masquer leur orientation Znack publiait aussi Carol Wojtywa !

  10. Denis F

    « Il semblerait que les Églises chrétiennes de Hongrie aient soutenu dès le début la politique de Viktor Orban, lui-même membre de l’Église réformée. Des évêques catholiques hongrois appellent publiquement à prier pour Orban pendant la messe.  »
    JE SUIS SIDERE!!
    Des « évêques » catholiques français et autres n’appellent-ils pas à prier pour les musulmans en tant que tels, qu’ils devraient plutôt essayer de convertir???
    Alors, si de deux maux il faut choisir le moindre, je préfère un chrétien réformé à un prétendu gentil musulman!
    HIC, NUNC, ET SEMPER!

      • Denis F

        Si je comprends bien vos propos, vous traitez donc aussi Monseigneur Marc AILLET de racaille, n’est-ce pas?
        Au même titre que de vrais Evêques de l’Est!
        Vos preuves, COLLABO!!!
        Ou « ta geule! » Basta

      • toto

        Chère apobrod
        Vous semblez avoir une tendance avérée dans la défense des « racailles », à excuser les agresseurs, les démolisseurs et accabler les innocents. Ce n’est peut-être qu’une déformation de votre altruisme inné. Il suffit que vous l’appliquiez aux bonnes causes et bonnes personnes.
        Quand des commentateurs dénoncent et s’indignent dans des « blogs » de faits et gestes avérés, ce n’est pas très intelligent de votre part de dire: « vous, vous faites pareil » ou « la racaille existe chez vous aussi », sans, comme vous le demande bernique, dire de quoi et de qui il s’agit. Argumentez, citez des faits, donnez vos sources, bref alimentez une controverse saine (comme au Moyen-Age) et épargnez nous vos remarques infantiles.

  11. Bernard Pellabeuf

    Les chrétiens de gauche ignorent la doctrine des corps intermédiaires, qui est une partie de la doctrine sociale de l’Eglise : c’est pour cela qu’ils ont autrefois soutenu les internationales marxistes, et qu’ils soutiennent aujourd’hui le mondialisme.
    La nation est un corps intermédiaire. Il faut la protéger, spécialement contre cette espèce d’internationale qu’est l’islamisme.
    C’est dommage que leurs excellences de la COMECE soient des chrétiens de gauche.
    Abbé Bernard Pellabeuf

  12. Gilberte

    Les évêques européens appellent à une politique généreuse en matière d’accueil des migrants. L’archevêque d’Alep, Mgr Jeanbart est venu à Paris le 29 janvier supplier « aidez-nous à aider les chrétiens à rester chez nous » il est peut-être venu pour rien

  13. Myriam

    Allońs allons Lucifer tremble
    Car il sait que ces pays recevront les JMJ et donc agitation !!!!!

    Prions prions prions ça fait fuir les démons et les vieux …..ons.

  14. Pingback: Comece : retrait de l'article sur la Pologne - Riposte-catholiqueRiposte-catholique

  15. Pingback: Les évêques polonais ne se laissent pas faire Actualités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *