m

Les évêques sont unis, mais certains curés divisent

Download PDF

Aujourd’hui, 11 novembre, à l’issue de la messe de 11 h de la paroisse Notre-Dame de Lorette à Paris, l’abbé Bernard Miclescu, vicaire de la paroisse, a choqué un bon nombre de paroissiens. Il a en effet annoncé la manifestation du 17 novembre contre la dénaturation du mariage (ce qui est très bien) mais a aussitôt dissuadé les paroissiens de se rendre à celle du 18 novembre.

Voilà un exemple de ce qui ne faut pas faire, à moins de vouloir jouer contre son camp. Que certains n’apprécient pas Civitas, cela peut se comprendre, mais alors qu’ils se taisent, car la cause est juste. Ce comportement est contre-productif. Il n’y a pas d’un côté les « bons » manifestants et de l’autre les « mauvais ».

Est-il plus grave de manifester aux côtés de Civitas qu’aux côtés de représentants du CFCM ? Est-il plus grave de manifester avec des catholiques qu’avec des juifs ? Est-il plus grave de lutter, tous, dans le même sens, pour la sauvegarde du mariage, ou de chercher à le faire chacun dans son coin en maudissant l’autre ?