W1siZiIsImltYWdlcy9taWNoYWVsbWFkaWdhbl9pLURUSS0wNzI0MjAxMy5qcGciXSxbInAiLCJjb252ZXJ0IiwiLXJlc2l6ZSA3NzB4NDAwIC1zdHJpcCArcmVwYWdlIl1d

Les législateurs catholiques de l’Iowa appuient le “mariage” gay – en citant le pape

Download PDF
Sans aucun doute n’aurait-il pas voulu cela : les paroles du pape François sur les homosexuels lors de l’interview impromptue qu’il a accordée pendant son voyage de retour depuis les JMJ ont été invoquées par des élus catholiques pour justifier leur vote en faveur du « mariage » gay. En disant : « Si une personne est gay et cherche Dieu, et qu’il est de bonne volonté, qui suis-je pour le juger ? », le pape ne rejetait pas pour autant la condamnation morale de l’acte homosexuel ; il ne recommandait pas davantage de faire reposer sur sa commission habituelle un édifice de droits.
 
Mais deux représentants démocrates de l’Ohio, Linda Chapa LaVia et Michael Madigan, qui s’affichent comme catholiques, ont expressément cité ces paroles en expliquant leur vote qui allait, en entraînant d’ailleurs quelques élus supplémentaires, assurer l’adoption de la loi dans cet Etat américain, mercredi.
 
Linda Chapa LaVia
Selon le Chicago Tribune, cité parLifeSite, cette prise de position a déclenché une vague de réflexions et de retournements parmi d’autres élus déchirés entre leurs « croyances religieuses » et leur serment de de bien représenter leurs électeurs qui, dans l’Ohio, soutiennent de plus en plus les « droits gays, alors même que le cardinal Francis George y reste opposé ».
 
Pour Linda Chapa LaVia, les choses se raisonnent au niveau des tripes : « En tant que catholique, je suis fidèlement Jésus-Christ et le pape, le pape François, et il est clair pour moi que notre doctrine religieuse catholique a en son cœur l’amour, la compassion et la justice pour tous. » De là au « mariage pour tous » le chemin est court…
 
Michael Madigan, sans citer nommément le pape, l’a paraphrasé : « Par rapport à ceux qui se trouvent, qui simplement se trouvent être gays – vivant dans une relation harmonieuse, productive mais illégale – qui suis-je pour juger qu’ils devraient être dans l’illégalité ? »
 
Il y a là une évidente manipulation des paroles du pape, mais il ne faut pas cacher le fait que c’est leur ambiguïté qui ouvre la porte à de tels abus. On ne demande pas au pape de condamner le fautif au bûcher ou à le désigner à l’opprobre, mais il lui appartient en propre de définir et de protéger ce qu’enseigne l’Eglise, pour tous.
 
C’est de la même manière que la presse a pu exploiter le soi-disant « sondage » sur les sujets controversés comme l’excommunication des divorcés remariés, le « mariage » gay, la cohabitation avant ou sans le mariage : l’enquête pré-synodale a été notamment ainsi interprétée en raison des propos du pape François sur le même vol Rio-Rome évoquant la souplesse orthodoxe par rapport aux divorcés remariés.
 
L’objectif est peut-être de fournir un leurre aux médias pour qu’ils écoutent la suite – mais le jeu est pour le moins dangereux.
 
Les progressistes qui se disent encore catholiques sont aux anges.
 
• Voulez-vous être tenu au courant des informations originales paraissant sur ce blog ? Abonnez-vous gratuitement à la lettre d’informations. Vous recevrez au maximum un courriel par jour.S’abonner
 
 

17 comments

  1. Marc Puckett

    Les legislateurs LaVia, Madigan, Quinn et al sont politiciens de l’État de l’Illinois, où Chicago. Un grand merci pour votre travail fidèle!

  2. Denis T

    interpreter les paroles du papa en le disant presque « favorable « au mariage gay est un mensonge pur ou plutot impur.
    Ne soyons pas comme ceux qui condamnèrent Jésus à mort parce qu’il avait refusé de lapider la femme adultère.et montré le chemin de l’amour vrai. « Va et ne pêche plus » est tout à fait en accord avec la loi.
    Il a aussi montré de quelle autorité il tenait ce pouvoir.
    Ceux qui voyaient les miracles accomplis auraient du réaliser que Dieu tenait sa promesse en envoyant le messie.
    Le messie vient pour faire connaître le Vrai visage de l’amour divin qui veut seulement guider les hommes vers LUI. Quand on le rencontre, alors on ne pêche plus, l’amour qui nous attache à Dieu est ce qu’il y a de plus solide. bien plus que l’attachement aux autres amours qui ne mettent pas Dieu au centre. Par ex je peux admirer, aimer une belle voiture, si je sais qu’elle va servir aux enfants de Dieu et si je mets Dieu au centre de mes préoccupations. Voila le monde que nous devons construire, Jésus nous a montré le chemin.

  3. loco

    Dans le moment d’agitation sociétale que nous vivons, le Pape gouverne la barque.
    Il n’ a pas le pouvoir de Jésus sur les flots.
    Il ne peut que suivre les consignes de Jésus et appeler chacun à l’ amour , à l’amour de Dieu et à l’amour du prochain.
    ….
    Mais justement cette consigne d’amour, n’est-elle pas capable de calmer les flots ?

  4. gérard

    Il viendra un temps ou de mes prêtres ferons des trous dans mon manteau et jusqu’à ROME . Vierge Marie a Catherine emrich ou Thérèse neumann, lu dans leurs écrit vers 1970 . et je ne comprenait pas? dans ses temps troubles Sainte et douce Vierge Marie guider nous,nous qui avons recours a vous .

  5. Bayard

    Quand les amis comme les ennemis de l’Eglise se prennent à utiliser les propos du Pape lui-même pour remettre en cause les fondements même de la loi divine, on ne peut que redouter à l’avenir ses nouvelles déclarations et ses prises de position, destinées à ce qu’il appelle un « dialogue » avec les « frontières » et autres « périphéries ». Il n’obtient en définitive que le désarroi des fidèles!

  6. Sygiranus

    Le jugement n’est que la reconnaissance objective d’un état de fait : l’illégalité d’un acte, son opposition à une loi, civique, religieuse, etc. Une fois posé, il entraîne, certes, des conséquences physiques vis-à-vis de celui qui,le commet, mais la responsabilité en incombe à lui seul et non pas au juge dont la personnalité ne fait pas part au jugement.
    Mais quand on perd de vue la Vérité, il ne reste que les « tripes »pour agir, et là…!

  7. karr

    Une belle hypocrisie de la part de ces politiques qui savent utiliser les paroles du Pape afin de justifier leur politique et leurs méthodes démagogiques.
    Le Saint-Père s’oppose à la dénaturation du mariage,le rôle de l’Eglise Catholique n’est pas de juger des personnes de bonne volonté sur leur nature,l’homosexualité n’est pas un choix et ces personnes sont aimées de Dieu comme les autres,cela ne justifie en rien des revendications qui vont à l’encontre de la Loi Naturelle,celle du Créateur!

  8. léa

    avec l’enfumage, la mollesse de nos instances religieuses, les réactions feutrées de nos prélats… on y arrive à ce but funeste!
    accepter le mariage homosexuel, puis l’adoption!

    et les enfants dans tout ça! tout le monde s’en fiche à part une élite très réduite!
    c’est une honte!

  9. Marc Dimajo

    «Qui suis-je pour juger qu’ils devraient être dans l’illégalité ? »
    Mais personne ne lui a demander de voter contre!

    «Mais qui est-il pour juger qu’ils devraient entrer dans la légalité ? »
    Mais là . . . il va voter pour

    A la question qui est-il ? Je tenterais bien . . .
    Du combustible pour l’enfer. Ai-je bien répondu ?

  10. Melmiesse

    « Ceux que vous délierez sur la terre sera déliés dans les cieux et ceux que vous lierez sur la terre sera liés dans les cieux » ceci s’adressait à Saint Pierre et à ses successeurs

  11. Michel Cliche

    Regrettable, oui c’est regrettable de lire et d’interpréter les termes amour, affinité et homosexualité. Je peux avoir une affinité masculine et même y voir un amour pour une personne sans être un homosexuel, une lesbienne et ou un transgenre! On mêle la signification selon notre goût et de notre inspiration. On fabule sur l’amour des apôtres comme de l’homosexualité… C’est triste de voir que la raison déraisonne!

  12. cqfd

    Si la foi peut soulever des montagnes c’est que l’amour existe sous bien des formes avec force et vérité.

    Tout amour est une bonne chose et toutes sexualités épanouies est une bonne chose.Une Certaine chasteté est aussi une bonne chose.

    Comment peut on imaginer qu’obliger un homo a se marier malgré lui en le menacant du diable ou de l’enfer puisse permettre à un couple de bien fonctionner bien ?

    Qu’est ce vous diriez si on obligeait les hétéros à se marrier à quelqu ‘un du même sexe ?

    Alors ne faite pas à autrui ce que ne voulez pas que l’on fasse.

    Que certaines personne se sentent mal à l’aise avec l’homosexualité ça peut se comprendre.

    Essayer donc d’imaginer le mal de vivre que le sectarisme catholique peut faire aux homos, votre petite gêne vous semblera toute petite.Pensez donc aux ados homo qui se suicident.

    .Quand les cathos crachent sur les homos ou défilent avec des cierges contre le mariage homos et si ca ne vous fait pas mal a cause de votre fils , de votre fille , de votre ami qui sont homos et qui sont des gens bien , c’est que vous avez perdu quelque chose de votre humanité .

    Si votre croyance en Dieu et le bourrage crane des gros bofs et des simples d’esprits vous ont influencé , il y a nécessairement quelque chose qui ne va pas .

    • Marc Dimajo

      « Si la foi peut soulever des montagnes c’est que l’amour existe sous bien des formes avec force et vérité. »

      !!! ??? Diantre ça doit être grand ! Mais . . . Heu . . J’ai pas compris la démonstration. Je pousserais même à dire que je ne l’ai point vue. Quand on s’appelle cqfd il doit être possible de mieux faire.

      « Tout amour est une bonne chose et toutes sexualités épanouies est une bonne chose. »
      Certes mais là il ne s’agit ni de l’un ni de l’autre

      Le terme sexualité englobe les phénomènes de la reproduction biologique des organismes, les comportements sexuels permettant cette reproduction. Ce qui manifestement ne sera jamais le cas dans ces genres de binômes. Après si par amour il s’agit de dénommer des pulsions désordonnées, et par sexualité des comportements dit « culturels » qui consistent à placer son sexe n’importe ou, alors lààààà nous sommes dans le post moderne d’au moins Vatican 6 ou plutôt . . . 666. Quant au  » mariage homo  » c’est du niveau de « l’eau sèche » c’est dire la finesse.

       » Quand les cathos crachent sur les homos  » ??? Tu peux la refaire avec des photos ?

      « Comment peut on imaginer qu’obliger un homo a se marier malgré lui . . .  » la réponse se trouve au quatrième mot de ta question : « imaginer » et pour ça t’es pas en manque !

      Quand on affabule qu’on invente qu’on change le sens du vocabulaire pour donner consistance à son discours, et qu’on fini par un paragraphe qui se voudrait méprisant mais qui n’est que pitoyable, c’est que vraiment soi même on a pas foi dans le poids de ses arguments. C’est le résultat d’une grande souffrance interne, comme de ces gens qui sentent que ce qu’ils font n’est pas bon alors il veulent une marche pour « fierté homo » mais ils arrivent pas à en être fier alors ils veulent le pacs il veulent une copie du mariage, ils ne se sentent toujours pas comme les autres peut être avec l’adoption puis ils demanderont un imitation de mariage à l’église et puis et puis ils resterons malheureux à courir dans la mauvaise direction.

      Maintenant si c’est pour nous dire qu’il y a de mauvais catholiques alors nous sommes d »accord, c’était les cas des 2 zozos à qui est consacré l’article, mais il suffisait de dire je suis entièrement d accord avec vous, tous le monde disait merci, et l’affaire était pliée, pas besoin de noircir inutilement du pixel à l’écran.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *