Le-P.-Christophe-Roucou-Chretiens-et-musulmans-osons-le-dialogue_article

Les « méritants »

Download PDF

Par décret du Président de la République en date du 20 novembre 2015, pris sur le rapport du Premier ministre et des ministres et visé pour son exécution par le chancelier de l’ordre national du Mérite, vu les déclarations du conseil de l’ordre portant que les présentes promotions et nominations sont faites en conformité des lois, décrets et règlements en vigueur, sont notamment promus ou nommés, pour prendre rang à la date de la remise réglementaire de l’insigne de l’Ordre national du mérite :

  • Le père Christophe Roucou, ex-directeur d’un service national pour les relations interreligieuses à la Conférence des évêques de France.
  • L’abbé René Rougié, curé du groupement paroissial de Biars-Bretenoux (Lot)
  • Le père Jean-Luc Eckert, ancien conseiller aux affaires religieuses (Jérusalem)
  • Le père Laurent Bréguet, curé du doyenné Angers-Centre, curé de Saint-Laud d’Angers (Maine-et-Loire).
  • Le père Olivier Gaignet, curé de Monfort-sur-Sèvre (Vendée).
  • Le père Olivier Plichon, aumônier de la communauté catholique française de Milan (Italie).
  • Le père Gérard Cossec, en religion père Syméon, moine higoumène du monastère Saint-Silouane à Saint-Mars-de-Locquenay (Sarthe).

5 comments

  1. Le refus des décorations est un acte de résistance. Être décoré par des tueurs (voir l’avortement et les tueurs de la République) ? Non ! Merci !

    J’ai vu un individu décoré de la Légion d’honneur (rosette) qui était un parfait malhonnête homme.

    Cependant je comprends que l’on accepte des décorations. Mais pour moi ce n’en sont pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *