s

L’horreur absolue dans le domaine de l’atteinte à la personne humaine

Download PDF

Mgr Thierry Scherrer, éêque de Laval, écrit :

« Cette journée du 7 janvier 2015 a vu se produire l’horreur absolue dans le domaine de l’atteinte à la personne humaine et à ses droits les plus fondamentaux. Pour des motifs qui ne relèvent que de la haine gratuite, des terroristes s’en sont pris à la vie de journalistes et de policiers et les ont massacrés sans pitié.

Au nom de tous les catholiques de la Mayenne, j’exprime ma profonde sympathie à toutes les familles des victimes et à toutes celles et ceux qui, de près ou de loin, ont été touchés par ce drame odieux. J’invite les communautés chrétiennes du diocèse à prier tout spécialement pour la paix, et à le manifester d’une manière particulière à l’occasion des prochaines célébrations dominicales.

Quelles que soient nos convictions, unissons-nous pour dénoncer l’inacceptable et lutter contre toute forme de barbarie ! Soyons les infatigables bâtisseurs de la communion et de la paix ! »

17 comments

  1. Marguerite

    Oui, c’est l’horreur ! Mais est-elle gratuite ?
    Ces journalistes n’ont-ils pas à longueur d’années tourné en dérision et blasphémé toutes les religions ? Sans aucun respect pour les croyants ? Les Juifs et les Chrétiens laissent faire lâchement mais les musulmans n’acceptent pas … Et ces journalistes avaient été déjà attaqués … Ils savaient et ils ont continué …
    S’ils en avaient tiré les conséquences, ils seraient encore en vie … Ils sont responsables de leur mort tragique. Quant aux policiers, ils se trouvaient sur le chemin des assassins.

    • Françoise

      @ Marguerite : je partage votre avis. Ce journal a effectivement dépassé les bornes dans la caricature et la dérision de toutes les religions et les dessinateurs n’ont pas tenu compte des « avertissements », dont l’attentat de 2011. Connaissant la susceptibilité des musulmans, il devait s’abstenir de publier des portraits du « prophète » avec la mention « Dommage d’être aimé par des cons » ou qq. chose du genre, c’était de la provocation. Après l’acquittement du journal lors du procès de 2011, les terroristes se sont fait justice eux-mêmes, ce qui n’est pas nouveau. Jean-Paul II avait déclaré lui-même qu’il existe une logique du terrorisme qu’il faut comprendre.
      Comme l’a écrit un pasteur suisse patron de la revue « Futur CH », s’il existe des musulmans pacifiques, il n’y a PAS d’islam pacifique. Dans la cas de Charlie Hebdo, les musulmans pacifiques aussi se sont sentis blessés.
      Ce n’est pas en publiant des caricatures de ce genre qu’on amènera les musulmans à la conversion au christianisme, au contraire. En outre ces journalistes ont fait courir un grand danger aux minorités chrétiennes dans les pays musulmans, car ils se croyaient à l’abri, ce qui est plutôt lâche …
      Cela étant, ces horribles crimes n’en vengent pas d’autres, ils s’additionnent.

  2. Damien

    Peut-être « absolue » pour le petit univers franco-socialo-bobo-droitdel’hommiste sans trop de morale catholique pour le respect de la vie de son commencement à sa fin naturelle …

  3. la liberté d’expression est comme la liberté, elle s’arrête où celle des autres commencent.
    ces journalistes étaient des provocateurs, l’un d’eux disait lutter contre ceux qui croient en Dieu sans discernement
    Pour qui se prenaient-ils? sûr ils sont l’instrument de leur propre mort, c’est triste.

  4. rocheteau

    ce qui me parait grave c’est qu’une minorité (ils n’étaient que 2 ou 3 à Paris) puisse commettre de telles atrocités, dans un tel mépris de la vie humaine, et ça partout dans le monde…. n’est-ce pas hitler ou staline ou mao ou tout autre tyran qui recommencent à imposer leurs vues ? comment en venir à bout ? les protestations de nos évêques et consorts semblent bien sans consistance…. une américaine a fort bien parlé de ce problème pas nouveau :
    https://www.youtube.com/embed/28d04OHyhwU

  5. Philibert

    D’accord avec Jejomau et Philomène : les dessinateurs de Charlie Hebdo sont morts pour avoir outrepassé très largement et depuis très longtemps les limites les plus basiques du respect auquel tout homme a droit en raison de sa religion.

    Et j’ajoute que ces dessinateurs ne sont pas des héros, contrairement à ce qu’a osé dire F. Hollande. Je ne comprends d’ailleurs pas tout le foin (glas, messes, condoléances, etc.) que l’Eglise catholique fait pour ces douze morts dont deux étaient musulmans et les autres des païens enragés.

  6. Sami

    Que peut faire l’homme avec les seules armes de la paix et de l’amour dans le contexte de barbarie qui se met en place ? Ou bien rentrer chez lui pour prier ou mourir à coup sûr.
    Évidemment sa mort galvanisera ses frères qui jusque là étaient restés chez eux et ils sortiront par centaines pour faire crouler sous le nombre de leurs corps sacrifiés et désarmés, un ennemi puissamment armé.
    C’est la stratégie du globule blanc contre le virus.
    Mais si chaque vie a du prix pour un chrétien, il me semble qu’un bon chrétien devrait aussi savoir compter.
    Combien de globules blancs a-t-il fallu sacrifier pour venir à bout du virus ?
    ( ceci est une image )
    Mais si les valeurs auxquelles il croit ( amour, bonté et vérité ) sont détruites avec ceux qui les incarnent pour laisser maîtres du terrain ceux qui pratiquent la terreur, l’esclavage et la dissimulation, le chrétien aura-t-il fait la volonté de Dieu ?
    Il nous faut discerner les résultats à long terme et ne pas camper sur un angélisme myope.

  7. Marguerite a raison de s’interroger
    La presse bien pensante et tous les grands messieurs qui sont accueillis à la télévision (comme l’antichrétien Philippe Val ou même le chrétien Jean d’Ormesson) voudraient nous faire croire qu’un islam tolérant peut exister, sans risque qu’un islam barbare se réveille un jour ou l’autre. La tolérance existe t’elle dans les pays à majorité musulmane ? l’imam de Drancy Hassen Chalghoumi, déclaré sur TF1 le 8 janvier à propos des tueurs de Charlie que  » Leur barbarie n’a rien à voir avec l’islam ». Bien sur que si : elle est inscrite dans les textes du Coran, et pourquoi ne serait-elle pas exécutée pour celui qui y croit pleinement !
    Non, comme le dit la conclusion du « Grand secret de l’Islam » (http://legrandsecretdelislam.com/), que tous peuvent lire sur le web : L’islam n’est pas le résultat d’une révélation divine ou de la prédication de Mahomet mais celui d’un processus très long et très complexe de réécriture de l’Histoire, s’enracinant dans des croyances juives et chrétiennes dévoyées, et manipulé par les califes Umar et Utman pour satisfaire leurs visées de domination politique.
    C’est cette conclusion, récemment démontrée par les sciences humaines qui devrait être transmise par les médias et même notre église à tous nos frères musulmans, pour les libérer de leur croyance fausse et qui incite au meurtre, au lieu de leur faire croire à la possibilité d’un islam bon et tolérant.

  8. Gasse Maryvonne

    La réaction qui me semble la plus juste à ce jour est celle de Mgr Bruno Gollnisch sur les ondes de RND qui condamnait fermement ce terrible attentat mais invitait aussi à la lucidité : avec sa dérision qui allait parfois jusqu’à l’insulte, « Charlie hebdo » est peut-être responsable de massacres encore plus cruels dont les chrétiens pâtissent au Moyen Orient. Au nom de la liberté, nous sommes tous « Charlie » ? Mais de quelle liberté parlons-nous ? Est-ce sur cette base que nous comptons engager un dialogue avec l’islam ?

  9. Courivaud

    pauvre évêque, à la solde des médias :
    – et les chrétiens persécutés, ce n’est pas horrible, surtout quand les médias en parlent peu ou mal ?
    – et l’avortement, ce n’est pas une atteinte horrible à la vie humaine ?
    – et l’euthanasie…etc.

  10. Zabo

    Et toujours le blabla insupportable de cet épiscopat, sans conviction, sans courage, plat et déconnecté de la réalité ou refusant de la voir, pouah ! Quel crétinisme et finalement quelle apostasie !

  11. Isambart Busquet

    Comme Chrétiens, nous devons prier. Nous devons prier pour les âmes des morts, de tous les morts.
    Celles des dessinateurs de Charlie Hebdo, généralement totalement athés et même foncièrement anti religieux, celles des employés de Charlie Hebdo, gendarmes ou policiers, qui étaient musulmans, catholiques ou athés, etc. … celles des juifs du Super Casher, mais aussi celles des « Fous d’Allah ».
    Toutes ces âmes se trouvent maintenant devant St-Pierre, attendant le jugement du Christ, totalement décrié autant par les « Fous d’Allah » que par les dessinateurs de Charlie Hebdo ou que par les juifs …
    Messieurs les évêques, faites-nous prier le Christ pour que la miséricorde de Dieu s’applique sur tous, et comme le demande la Vierge à Fatima : « pour toutes les âmes, particulièrement celles qui ont le plus besoin de vôtre miséricorde ».
    Sonner le glas, s’offusquer de l’horreur, se faire appeler Charlie, participer à une manif de récupération politique, ce n’est pas de la religion, c’est s’adapter au monde et non pas prier.

  12. LIBERT Pierre

    « Pour des motifs qui ne relèvent que de la haine gratuite ». Je crois rêver! Ce que ce torchon fait depuis longtemps est une manifestation de mépris envers tout ce qui n’entre pas dans ses vues. Agresser les gens à longueur d’année expose à un retour de boomerang. C’est fait.
    Ces gens savaient à quoi ils s’exposaient en persévérant dans la voie de la haine. Mais je pleure ceux qu’ils ont entraîné dans la mort et qui n’étaient pour rien dans cette affaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *