conceived_rape2-350x359

L’ONU veut imposer l’avortement dépénalisé au Pérou dans les “cas limites”

Download PDF
Lequel de ces deux êtres humains a été conçu
à la suite d’un viol ?

Le Pérou va devoir changer sa législation sur l’avortement afin de créer des « exceptions » en faveur de femmes enceintes à la suite d’un viol ou d’un inceste : c’est du moins ce qu’affirme un rapport publié aujourd’hui par le Comité des droits de l’homme de l’ONU. Le rapport « recommande » cette mesure en affirmant que dans ces cas, « l’avortement est pratiqué de toute façon, mais de manière clandestine, illégale et dangereuse ».

Une telle injonction venant de l’ONU n’a rien d’inhabituel, mais juridiquement elle est de l’ordre de l’incantation car aucun traité international ne considère l’avortement comme un droit ni sa légalisation comme une obligation. Le Comité des droits de l’homme outrepasse ainsi ses droits mais la pression exercée dans les faits est réelle et l’intimidation fonctionne assez pour créer, dans les médias et dans les institutions des Etats, l’idée qu’il « faut » suivre ses recommandations.

Le Comité a également demandé au gouvernement péruvien de s’assurer de la présence d’un nombre suffisant de services de santé où les femmes puissent obtenir des contraceptifs oraux.

« Le Pérou doit augmenter et s’assurer de la mise en place effective l’éducation et les programmes de conscientisation aussi bien au niveau formel (écoles et instituts) qu’informel (moyens de communication) sur l’importance de l’utilisation de contraceptifs et des droits sexuels et reproductifs. »

Pour faire bonne mesure, le Comité des droits de l’homme invite également le Pérou à augmenter ses efforts pour « empêcher et éradiquer la discrimination à l’égard des indigènes et des “afrodescendants”, mais aussi à « expliquer officiellement » qu’il ne tolèrera aucune forme de « stigmatisation sociale » des homosexuels, des bisexuels et des transsexuels ». 

• Voulez-vous être tenu au courant des informations originales paraissant sur ce blog ? Abonnez-vous gratuitement à la lettre d’informations. Vous recevrez au maximum un courriel par jour. S’abonner

 © leblogdejeannesmits

2 comments

  1. chouan 12

    mais de quoi s’occupe ce machin? s’il n’ont pas assez de problèmes à régler qu’ils s’occupent des différentes guerres de par le monde et qu’ils y aillent eux les conseilleurs d’un monde prétendu meilleurs, qu’ils prennet le fusil et qu’ils aillent ramener la paix au lieu de se vautrer dans leurs fauteuils!

  2. C.B.

    Terriblement révélateur que ce prétendu « Comité des droits de l’homme » n’ait pas l’idée de mener campagne sur le thème « Le Pérou doit augmenter et s’assurer de la mise en place effective l’éducation et les programmes de conscientisation aussi bien au niveau formel (écoles et instituts) qu’informel (moyens de communication) sur l’importance de poursuivre et condamner les auteurs de viols, et d’apporter toute l’aide nécessaire aux victimes ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *