Marine Le Pen ne comprend pas que des évêques ne défendent pas l’héritage chrétien

Download PDF

A l’exception de Mgr Dominique Rey qui avait invité Marion Maréchal Le Pen à débattre lors d’une université d’été, nos évêques, pourtant adeptes au dialogue et au vivre-ensemble, ne sont pas très tolérants avec le Front National. Aussi, mardi sur France 24 et RFIMarine Le Pen s’est livrée à une attaque en règle contre le texte récemment publié par les évêques de France sur les échéances électorales :

« Ils n’ont pas à faire de politique ».

Ce qui n’est pas juste : ils interviennent dans le débat politique mais ils n’ont pas à prendre parti.

Interrogée sur l’opposition des évêques à l’interdiction des signes religieux, elle précise :

« Si on conçoit que la France a été modelée par son héritage chrétien, je ne comprends pas qu’un certain nombre de membres du clergé ne défendent pas cet héritage et, en réalité, au motif d’une prétendue solidarité des religions, facilitent le travail des fondamentalistes islamistes. C’est ce type de comportement qui facilite le fondamentalisme islamiste».

Après la publication du texte des évêques, Florian Philippot avait répliqué :

« Occupez-vous de remplir vos églises, on s’occupe du reste! »

Source