n

La liberté, l’égalité et la fraternité constituent le socle de la République

Download PDF

L’évêque de Saint-Brieuc, Mgr Moutel, écrit suite à l’attentat de Nice :

« Notre pays a été frappé de nouveau, le soir du 14 juillet, par le terrible attentat qui a pris la vie de près d’une centaine de personnes, femmes et hommes et même des enfants. Avec toute la communauté catholique du diocèse, je prie pour les victimes et leurs familles, dont je partage la douleur. Nos pensées vont aussi aux personnes gravement blessées ainsi qu’à tous ceux qui leur ont porté secours.

Je demande qu’un temps de silence prolongé soit marqué, dans toutes les églises du diocèse, au début de chacune de nos célébrations dominicales des 16 et 17 juillet. Le prêtre l’introduira après la salutation liturgique. Une intention pour les victimes trouvera aussi sa place dans la prière universelle.

Dans cette épreuve que traverse notre pays depuis plusieurs mois, notre prière mais aussi nos attitudes de solidarité sont précieuses pour l’ensemble de la communauté nationale. La liberté, l’égalité et la fraternité, qui constituent le socle de la République, sont aussi des valeurs portées par tous les croyants.

Nous ne pouvons pas demeurer sans espérance, comme si nous donnions raison aux forces du mal et de la mort. Dans quelques heures, je partirai avec 700 jeunes bretons (100 de notre diocèse) pour les accompagner aux Journées Mondiales de la Jeunesse à Cracovie. Que leur prière et la nôtre nous conduise à servir avec courage la paix et l’unité entre les hommes.

Nous ne voulons pas nous laisser dominer par la peur ! Nous croyons en la vie que Dieu donne à tous ses enfants. »

9 comments

  1. Jacquesjacques

    La liberté, l’égalité et la fraternité sont trois leurres maçonniques anticléricaux.
    Monseigneur, manque de culture politique et historique.
    Ces trois leurres libéraux , amoraux, démagogiques à l’extrême ont remplacé les devises de la monarchie catholique : qui étaient non pas des licences , mais des engagements, des devoirs (racine du mot devise) : Vérité, Justice , et Modération.

    Une fois de plus , c’est une attitude de perdant : en acceptant les compromissions avec la république, l’église se compromet avec Satan et agit contre le Christ Roi.

    Que c’est triste de constater une telle décadence jusque dans l’encadrement de l’église. .

    • Tite

      Bien d’accord.

      Voici pour moi un mystère insondable :
      Comment peut-on se revendiquer catholique et être républicain ?

      Le ralliement de Léon XIII fut une erreur majeure (bien qu’il semble l’avoir regretté quelques années plus tard, réalisant qu’il n’avait pas été compris). De là viennent tous nos maux. Deux ans seulement après sa mort, le « petit père Combes » à finalisé l’effondrement avec sa fameuse « loi de 1905 ».

      « C’est le crime du XIXème siècle de ne pas haïr le mal et de lui faire des propositions. Il n’y a qu’une proposition à lui faire, c’est de disparaître. Tout arrangement conclu avec lui ressemble non pas à son triomphe partiel mais à son triomphe complet. Car le mal ne demande pas toujours à chasser le bien, il demande la permission de cohabiter avec lui. » Ernest Hello

      http://www.civitas-institut.com/content/view/317/28/

      Ici, le point de vue des sédévacantistes :

      https://sedevacantisme.wordpress.com/2013/08/09/leon-xiii-et-le-ralliement-mise-au-point/

      Après cela, nous eûmes Saint Pie X qui tenta de remettre de l’ordre. Hélas, le ver était dans le fruit depuis trop longtemps…

  2. Hervé Soulié

    Moutel juge bon de mettre son grain de sel à l’affaire….
    Etait-ce vraiment utile ?
    Ah, à propos, combien Moutel a-t-il accompagné de jeunes séminaristes au sacerdoce depuis qu’il est évêque ?
    Zéro.
    CQFD

  3. Sami

    Nos pensées vont aussi à tous ceux qui se sont interposés à mains nues et que l’Etat et sa Pravda passent sous silence
    Pourtant, au péril de leur vie, ils ont sans doute prévenu un bilan encore plus lourd en vies humaines détruites.

  4. Marguerite

    tout à fait d’accord avec JacquesJacques.
    Nous ne voulons plus de cette république maçonne, injuste, spoliatrice, menteuse et dictatoriale.

    Vive le Roi !
    Vive Marie, Reine de France !

  5. Une minute de silence à l’ouverture des célébrations dominicales ?

    Encore un év^que qui n’y connait rien de rien en liturgie !

    Quelles célébrations ? Laudes, messe, Vêpres ?
    Des intentions de prière universelle : mais celle-ci est facultative et je connais un nombre certains de prêtre qui s’appuie sur le caractère facultatif pour l’omettre !

    Sinon, il faudrait tout simplement rappeler à ce prélat qu’il existe un formulaire de la messe des défunts pour ce type de circonstance plutôt que de bricoler quelque chose qui est hors missel : le Concile Vatican 2 demande expressément que personne même prêtre ne change quoique ce soit à la liturgie.

  6. le « COLLABO » citoyen évêque Moutel a été promu chevalier de la légion d’honneur ce 14 Juillet 2016 ;
    Les quarante deniers ont été versés…
    tant pis pour les prêtes assassinés, et tous les autres martyrs catholiques des républiques satanique qui sévissent de par le monde depuis 1792…. et qui ont atteint leur but de déchristianisation et paganisation de ce que l’on appelait autrefois la chrétienté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *