Le-Gall1

Message de Pâques de Mgr le Gall

Download PDF

L’archevêque de Toulouse écrit :

« Dans un monde où rôde la mort, suivons le Prince de la vie

Prendre soin de nous : n’est-ce pas ce qu’est venu faire Jésus en venant vivre parmi nous et mourir pour nous ? Son nom est « Salut », c’est-à-dire « santé ». Il a dit lui-même que « ce ne sont pas les gens bien portants qui ont besoin du médecin, mais les malades » (Mt 9, 12). Au début du Carême, je recommandais trois façons complémentaires de prendre soin :

  • prendre soin de la place de Dieu dans notre vie concrète ;
  • prendre soin de soi de façon juste, ce qui n’est pas si facile que l’on peut croire ;
  • prendre soin des autres avec délicatesse et générosité.

Il nous faut réapprendre à nous traiter avec « onction », avec douceur, ce qui n’exclut pas la fermeté.

Dans le monde si violent où nous sommes, nous recevons la Bonne Nouvelle de Jésus, qui prend soin de chacun de nous. Il est le « Prince de la paix  », que célèbre la fête de Noël (Is 9, 6) ; celle de Pâques, dans son prolongement, nous fait chanter le « Prince de la vie » (Ac 3, 15).

Soyons, avec le Ressuscité, les disciples et les missionnaires de ce Prince de la paix et de la vie, lui qui est le Vivant, lui « qui nous aime et qui nous a délivrés de nos péchés par son sang » (Ap 1, 5). »

3 comments

  1. Toulouse ,fief portant de l’anticléricalisme cassoulet,a eu la chance d’avoir de très grands Evéques,Mfr Salièges qui a pris publiquement la défense des juifs pendant le guerre alors qu’il était paralysé jusqu’au ‘cou et s’exprimait oralement très mal-lire de Jean Guitton: »Le Cardinal Salièges »- puis Mgr Garonne,auteur de très nombreux ouvrages accesibles puis parti pour Rome!Quant au « nouveau »,je n’en sais rien car ril ne dit rien!

  2. Cassianus

    L’amour de Dieu et du prochain, sans oublier l’amour de soi-même, le tout emballé dans quelques minauderies intellos-catholiques : c’était gagné avant d’être joué.

  3. Sami

    Le « Prendre soin » c’est le « care ». Le « care » nous vient d’Outre Atlantique avec ces charmantes peluches qui se vendaient comme des petits pains il y a 40 ans et qui s’appelaient « Care Bears » – ce que l’on a traduit en français par « bisous nours ».
    Mais « Bisounours » n’est-ce pas le surnom du Président de la République française?
    Le message pascal de Mgr Le Gall viserait-il à faire l’apologie subconsciente d’un Gouvernement catastrophique qui se dissimule derrière le masque de l’anesthésiste ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *