Capture d’écran 2016-01-07 à 22.39.40

Mgr Aillet dénonce l’amalgame entre la violence et la religion

Download PDF

Suite au dernier Charlie Hebdo, l’évêque de Bayonne regrette l:

« Je peux comprendre que Riss, qui a sorti cette caricature et un éditorial un peu corrosif, exorcise son traumatisme. Il ne faut pas oublier qu’il faisait partie de ce drame, il pleure ses amis. Et quand on exorcise ses blessures, on est un peu agressif et on peut être excessif ».  

Le dieu dessiné, « un peu syncrétiste et à la chevelure christique », n’est pas un « Mahométan ».

« La preuve, il a des moustaches plutôt gauloises, il a une kalachnikov mais en fait il quitte et fuit le danger. Finalement, c’est l’idée d’un dieu qui représente la religion en évitant tout de même de stigmatiser l’islam (…) On a l’impression que l’on repart dans l’idée d’une opposition entre ceux qui sont athées et ceux qui croient quelle que soit la religion ».

« Ce n’est pas juste de dire que la religion sème la violence, au contraire, c’est l’athéisme qui a été le plus destructeur à travers toute l’histoire de l’humanité ».

9 comments

  1. apobrod

    Bien décevant…Surtout la dernière phrase!!!!
    Toujours,chez les tradis, cette façon démagogique de focaliser sur les autres (qui sont bien pire!!) sans jamais reconnaitre ce qui pêche dans notre propre religion!!!
    Et si! la religion (même la notre) est aussi source de violence et c’est finalement pire que la violence des athées!!!
    Admettez le!

  2. Maurice

    Si ce dessin représente Dieu, ce ne peut pas être Dieu comme pourrait le penser un chrétien puisqu’il fuit ! Dieu ne nous protège-t-il pas ainsi que notre ange gardien ?
    En y regardant bien, ce n’est pas Dieu, car au-dessus de sa tête il y a le triangle avec au milieu ce qui peut être compris comme un œil des frères la truelle, c’est donc l’un d’entre eux qui prend ses jambes à son cou.

  3. Bonjour,

    A propos de la une de Charlie Hebdo de ce mercredi on peut, dès lors, parler de « libre expression bémolisée ».
    Les djihadistes, en définitive, semblent avoir eu gain de cause puisque, désormais, les « faux culs » de Charlie Hebdo ne se moquent plus directement de certains « culs-bénits ». Si, malgré tout, ils s’y risquaient ce serait de l’inconscience, de la provocation et de la mise en danger de la vie d’autrui.
    Je précise bien ma pensée : je ne dis pas que les djihadistes ont eu raison mais on constate qu’ils ont eu gain de cause.

    • André

      Votre affirmation selon laquelle les djihadistes ont eu gain de cause , est parfaitement fondée ! ils ont de fait , par leur sacrifice assumé, remporté une victoire considérable sur la notion laique de libre pensée et ce succés psychologique majeur profitera aussi à tous les docteurs salafistes qui peuplent nos banlieues, répandant leurs discours ravageurs, et qui en plus ou moins secret, se sont félicités du massacre de leurs ennemis de Charlie Hebdo , tout en louant la mémoire des héros l’ayant vaillant accompli .

      De fait , comme je l’ai déjà déclaré, plus jamais aurez vous l’occasion de voir la nouvelle équipe de ce canard ,en train de brocarder allégrement le pére Mahomet , comme nous pouvions l’observer encore pendant l’année 2014 . La puissance de l’épouvantable terreur contraint désormais ces scribouillards à davantage d’humilité et de modestie envers l’islam, tout en ne se privant pas de couvrir d’immondices l’innocente communauté catholique , qui échappa récemment de peu à un attentat qui aurait pu faire des centaines de victimes dans une église parisienne !

      La nouvelle équipe de ce torchon, a donc perdu toute notion de vaillante et courageuse impertinence, pour assumer uniquement le role de fort médiocres journaleux, infligeant des offenses intolérables à des milliers de chrétiens , évidemment inoffensifs, dans un but seulement et bassement lucratif! Ce constat , en tous points déplorable, nous empêche de les considérer avec un minimum de respect, malgré nos devoirs de charité chrétienne !

      La solution de l’acharnement contre la chrétienté , constitue donc une solution de repli confortable, pour des individus calamiteux , ne s’étant pas résolu à fermer leur feuille de choux , comme ils auraient du le faire, tout en pissant désormais de trouille dans leur caleçon , en songeant à la terrible épée de Damoclès surplombant les épaules de tout journaliste, dont les velléités de critique envers l’islam, sont trop prononcées !

      Quant à la phrase émise par Monseigneur Aillet , invitant les personnes à ne pas faire d’amalgame entre religion et violence, il s’agit d’une maladresse regrettable manquant franchement d’esprit de lucidité , car il aurait du depuis longtemps se pencher sur le contenu objectif du coran, pour y discerner justement les fondements doctrinaux certains, venant en appui de l’ensemble des horreurs s’abattant sur le monde , et qui ne sont que l’avant gout , de ce que nous allons subir dans les mois ou les années à venir , compromettant finalement notre survie elle même , en tant que nation occidentale et chrétienne .

  4. chticato

    Ce n’est pas le dessin par lui-même qui importe encore moins une question de moustache c’est plutôt certain symbole qui s’y trouve !!! Avez-vous remarqué le chapeau que porte le personnage et le sigle qui s’y trouve et qui est très parlant : le signe de la Maçonnerie, de la franc-maçonnerie …de la judéo-maçonnerie celle-là même qui a fait la Révolution Française et a massacré notre « dernier » roi de France qui ne voulait pas verser le sang des français et qui n’a même pas bénéficier de la dite  » protection  » des droits de l’homme » puisque qu’il fut massacré… Rappelons au passage que c’est au nom des droits de l’homme que les femmes tuent leurs enfants en pratiquant l’avortement, loi judéo-maçonnique de 1975 reconnue par alain Bauer lors d’une émission de c’est dans l’air il y a déjà un certain nombre d’années…La France est bien un pays génocidaire quoi qu’on en dise et l’Eglise et ses hauts fonctionnaires ne peuvent se taire ou alors qu’en penser ?

  5. sygiranus

    Monseigneur,

    Faut-il rappeler qu’une n’y a qu’UNE Religion vraie qui nous RELIE à Dieu ? Les soi-disant autres sont des ersatz, des imitations qui apaisent l’exigence religieuse intime d’un (trop) grand nombre mais ne peut les satisfaire in fine et surtout les laissent désemparés devant la mort quand elles ne les envoie pas directement à la perdition !
    Jésus-Christ, s’Il a bien dit « Aimez vos ennemis » (s.e. « pour qu’ils se convertissent et accèdent au salut éternel »), a fait remarquer « qu’Il mettrait le glaive entre le frère et la sœur, etc. », i.e. entre ceux qui le reconnaissent et les autres mais sans autoriser les premiers à convertir les seconds par la force ! La légitime défense est admissible au plan temporel, elle ne saurait empiéter sur le surnaturel !
    Quant au minable Sou(RISS)eau, il trouve moins dangereux de s’attaquer à ceux qui lui tendront une autre joue qu’à un djihad plus présent que jamais. Cela n’empêche pas de défendre l’honneur de Dieu en parlant clairement, appelant un chat, un chat et l’islam, la religion de Satan (elle « relie » à Satan)qui tient sous son emprise une multitude d’âmes, parfois malgré elles !
    Mais des paroles ambigües ne pourront les éclairer !

  6. chui Zemmour

    @ apobrod, vous avez sans doute appris l’histoire des frères la truelle qui nous mentent et remettent depuis plus de 2 siècles, combien de morts la révolution? daesh ne fait qu’imiter ce que nos chers révolutionnaires qui étaient des athées comme Hitler, Staline, Pol Pot et autres hurluberlus athées, si on additionne, cela fait dans les 200 millions à quelques-uns et j’oublie Mao et consorts, . Et qu’est-ce que cela vient faire les tradis là-dedans?
    Et qu’est-ce qui pêche dans votre religion, ce serait intéressant de le savoir?

  7. Gilberte

    LA religion, c’est choquant ce terme global pour désigner le christianisme et Daesch: pas d’amalgame, pas « la religion » pour mettre ensemble « aimez-vous les uns les autres » et « tuez tous les mécréants, les associatifs, et tenez vos femmes ou battez-les »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *