134532_1812395627758_4540544_o

Mgr Aupetit nomme un prêtre pour conseiller les élus

Download PDF

L’abbé Bertrand Auville, curé de Vanves, a été mandaté par l’évêque de Nanterre, Mgr Michel Aupetit, pour proposer un service d’écoute et de conseil pour les élus qui manifestent un besoin d’accompagnement spirituel. L’abbé explique à La Croix :

« Il y a des élus du département qui sont assez demandeurs de soutien et de conseil. Mgr Aupetit en a été frappé lorsqu’il est arrivé dans le diocèse, et cela a rejoint une proposition que je lui avais faite dans ce sens. »

Ce service prendra la forme de rencontres individuelles à la demande des élus, mais aussi de « modules de formation pratique » en groupe, dont le premier est prévu en décembre.

« Ce n’est pas du lobbying, et il ne s’agit pas de conseils de tactique politique. Il s’agit plutôt de conseils pratiques sur des questions sociales, auxquelles sont souvent confrontés les élus locaux, ou des questions morales : quand faut-il se taire et quand faut-il parler, pour que la parole ne s’use pas ? »

« Je crois que les élus, comme l’Église, ont en commun la nécessité de poser un regard confiant sur la société et l’homme. Sinon, il faut faire autre chose ! »

5 comments

  1. joëlle

    les élus sans fiche de DIEU ils on soif du pouvoir , et de l’argents ils détruises la FRANCE avec les énormes erreurs faite depuis 1981 avec ce président élu à cette époque pris c’est à vomir pour un DIEU par ce monde malade depuis des années , 99 pour cents !!!

  2. moreau

    Qui est ce curé? Qu’a-t-il écrit ? Qu’a-t-il dit ? Où s’est-il manifesté ? Où a-t-il étudié ?
    On ne sait rien ! Ce n’est pas une information !!

  3. BONNET

    En tant que responsable de la Manif Pour Tous dans le SUD du 92, je me suis rendu compte qu’une très large partie des élus (non gauchistes évidemment) étaient engagés avec nous.
    Lors des manifs mais aussi en prenant des candidats pro-famille sur leur liste. Ce qui a aboutit à la présence aujourd’hui de nombreux amis de la cause pro-famille dans les exécutifs locaux.

    Les Hauts de Seine sont un départements où LMPT est hyper présent. Aussi je pense que c’est cette nouvelle génération d’élus qui est demandeur.

    Je n’adhère pas à la vision des commentaires précédents qui qualifient de « pourris » tous les politiques quant on sait que AUJOURd’HUI de nombreux camarades issus du scoutisme par exemple, s’engagent en politique.

    A la personne qui demande « qui est ce curé », je conseille d’aller à la messe à Vanves. Pour ma part, je ne suis pas dans sa ville, mais je connais bien son engagement notamment je pense à ses actions d’apostolat – service des vocations – dans les collèges et lycées du département.

    La décision de Monseigneur AUPETIT est caractéristique de l’exigence des catholiques (élus ou pas) à voir le monde politique comme « infusé par les valeurs catholiques ».

    On ne peut que se réjouir – si on est catholique évidemment – de cette soif de jeunes (le + souvent) élus à être accompagnés par un prêtre.

    Déo gratias.

    Laurent Bonnet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *