b

Mgr Barbarin : la démission, pas d’actualité

Download PDF

Pour la première fois depuis son lynchage médiatique, le cardinal Barbarin répond à un entretien. Sereinement au Parisien, il déclare :

Que répondez-vous aux victimes du père Preynat ?

En 2007, ce sont des bruits qui courent et ce sont des faits très anciens. Je n’ai vu personne à ce moment-là. Quand, en 1991, le prêtre a été déplacé dans une autre paroisse, je ne suis pas archevêque, je ne suis pas en responsabilités. Et à l’époque, il y a vingt-cinq ans, il ne faut pas oublier qu’on est aussi dans une autre mentalité par rapport à la pédophilie.

Avez-vous pensé en 2007 à prévenir les autorités judiciaires ?

Je n’y ai même pas pensé. Encore une fois, j’entends dire des choses sur le passé du prêtre mais c’est tout.

Comment faire pour améliorer le système d’alerte ?

Il faut peut-être envisager par la suite qu’on ait des conseillers externes dans ce type d’affaires. Mais ce qui est certain, c’est que je suis profondément touché. Je pense aux victimes tous les jours, je crois que la blessure était très très profonde, c’est bien que la parole se soit libérée à travers leur association.

Souffrez-vous des attaques qui vous visent directement ?

Je suis plus sensible à leurs souffrances qu’à la mienne. Si je peux aider… Je porte les souffrances terribles provoquées par ce prêtre.

Envisagez-vous de démissionner, ou de vous mettre en retrait le temps que la justice se prononce ?

La démission, pour moi, n’est pas une question d’actualité. Si je suis fautif, si je suis « occasion à scandales », alors là on verra. La justice va faire son travail.

Avez-vous modifié votre agenda ?

Je n’ai rien changé. Mon emploi du temps est en béton. Je suis totalement dans ma mission. Là, je viens d’aller prier la Sainte Vierge !

6 comments

  1. apobrod

     » il ne faut pas oublier qu’on est aussi dans une autre mentalité par rapport à la pédophilie »…!!!!
    Cela veut dire quoi Monsieur Barbarin????
    Qu’à cette époque on acceptait les prêtres pédophiles (faut bien qu’ils s’amusent un peu!!!!!)????
    C’est une honte ce comportement irresponsable de la part d’un évêque!
    La démission serait plus courageuse et plus respectueuse des victimes!!
    Mais c’est trop demandé bien sûr

    • Richepain

      Ce lynchage systématique est ‘deguelasse’
      Est-il fait À CHAQUE DÉCOUVERTE D’UN CAS dans l’éducation nationale ? Non, les médias les cachent, de temps en temps un cas sort….. !
      Si on devait tous les sanctionner, nous changerions de ministre tous les jours !
      Mais là, il s’agit de l’Eglise Carholique ! Et donc s’applique ici le célèbre ‘deux poids, deux mesures’
      La honte est sur tous ces donneurs de leçons !
      Soyez rassuré, tôt ou tard, même cette hargne quasi permanente contre l’Eglise se paiera, je vous souhaite pas trop fort quand-même parce que vous n’y résisteriez pas 😉

    • Théofrède

      ce monsieur présente un cas d’amnésie remarquable qui devrait être soumis à la médecine
      il ne se souvient pas qu’à l’époque tous les intellectuels de gauche prônaient la pédophilie présentée comme une libération de l’enfant; il est vrai que récemment un malheureux hommes politique a provoqué l’indignation des « foules » en rappelant que Cohn Bendit s’était vanté dans un livre de s’être fait masturber par des petits garçons
      il semble oublier que le cardinal Barbarin n’est pas archevêque de Lyon depuis très longtemps et que les faits qu’on lui reproche se sont passé prés de vingt cinq ans avant son arrivée

  2. Hervé Soulié

    Il y a clairement une tentative de lynchage de l’archevêque de Lyon, de la part de la meute médiatique, comme toujours avide de sang, envieuse, jalouse et foncièrement hostile à l’Église.
    Il faut bien sûr y résister, en gardant calme et dignité.
    C’est de que fait Mgr Barbarin.
    En plus, à bien regarder le calendrier des choses, on ne voit pas comment le cardinal aurait pu ou dû faire autrement.
    On ne condamne pas quelqu’un sur la base de rumeurs indirectes datant de vingt cinq ans, alors même qu’aucune plainte n’a été déposée.
    Sinon c’est la « loi des suspects » de la Terreur, ou encore les usages staliniens.

  3. Pauvre pécheur que je suis

    Une saine justice est profitable pour tous mais la hargne actuelle spécialement diriger contre l’Église, c’est plus qu’inquiétant et prions + + +

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *