Capture d’écran 2016-01-07 à 07.58.19

Mgr Benoit-Gonnin n’est pas « Charlie »

Download PDF

Au milieu de la fièvre autour de l’anniversaire du massacre commis par des islamistes au sein de la rédaction de Charlie Hebdo, l’évêque de Beauvais s’est exprimé sur Twitter pour désapprouver la nouvelle Une du journal satirique :

8 comments

  1. Courivaud

    mieux vaut Léotard que jamais.
    Mais toujours aussi peu d’évêques, de dirigeants catholiques au sens large qui ne « sont pas Charlie »…

  2. Saint-Plaix

    Bravo Monseigneur!
    Comment voir incarner l’Union Nationale dans les écrits répugnants d’individus haineux et dogmatiques qui confondent intolérance, vulgarité et dérision avec le talent ?

  3. Claire

    C’est triste pour ceux qui sont morts.
    Mais quel journal répugnant.
    Il n’y a que les chôses laides qui raportent du fric.
    Tels lecteurs telle feuille de choux.

    • Courivaud

      Claire,

      Il faut parler mieux que cela. Ce n’est pas un journal « répugnant ». Toute la presse écrite l’est aujourd’hui, sans oublier « La Croix ».
      Ce n’est pas une question d’esthétique : « Charlie Hebdo » est le reflet parfait (!) de notre culture athée. C’est plutôt cela qu’il faut dire. L’argent lui, est vagabond et n’a pas d’odeur avant même d’être athée.

  4. Betsynette

    Je déplore la mort de ces gens, mais je ne serai jamais charlie, ce journal aime remuer la boue, je ne l’aime pas donc je ne le lis pas, je reste attaché à la liberté de la presse , qui ne l’est d’ailleurs plus, mais la seule chose que je suis c’est ,Française et Chrétienne.

  5. Il aura fallu plus d’un an pour que quelques évêques prennent la parole au sujet de l’imposture « Je suis Charlie », et de la honteuse exploitation politicienne et médiatique de ce drame, un vrai bourrage de crânes que nous subissons encore aujourd’hui. Dès le premier jour, on pouvait soutenir, aider, prier pour les victimes, dont des journalistes ayant quelque responsabilité dans ce qui leur est arrivé, comme prier pour les bourreaux, ce qu’à ma connaissance personne n’a dit et fait ! Et surtout ne pas s’associer naïvement aux manoeuvres unitaires de manipulation et de mensonges dans de pseudo-célébrations des pseudo-valeurs de la république . Un peu de recul, un peu de vrai travail intellectuel sur la réalité de l’Islam ou sur la situation du Proche Orient s’imposait.
    Plutôt que de faire sonner les cloches , choisir le silence, ouvrir les églises à la prière et se donner un mois de méditation et réflexion avant le moindre « communiqué ». Mais…..la haine obsessionnelle du Front National, la peur de ne pas être politiquement correct , l’insuffisance du courage de la pensée tiennent lieu trop souvent de présence de l’église de France au monde tel qu’il est !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *