mgr-carre2-540x330

Mgr Carré à la mosquée pour l’Iftar

Download PDF

Selon le site lengadoc-info, Monseigneur Pierre-Marie Carré, archevêque de Montpellier était hier soir à la mosquée Ibn Sina dans le quartier du Petit Bard pour la rupture du jeûne.

Une visite qui intervient dans un contexte tendu dans ce quartier du Petit Bard. La semaine dernière, plusieurs familles y ont été interpellées dans le cadre d’une enquête sur une filière jihadiste vers la Syrie. De même, la mosquée Ibn Sina connait actuellement de graves tensions autour de sa gestion financière. Alors que des procédures judiciaires sont en cours, l’opposition est vive à l’encontre de Tahar Nedromi, l’actuel président de l’association qui gère la mosquée. Un conflit qui aurait même entraîné des altercations entre partisans et opposants de Tahar Nedromi.

29 comments

  1. allegrovivace

    Quand on a présidé les obsèques religieuses de l’ancien maoïste, tendance libertaire, athée « type florentin », l’ancien Maire et socialiste de Montpellier ( le socialisme bâtit un monde dont la totalité FAIT dieu une option de vie privée) on est capable de tout.

    Ici, comme ailleurs, c’est le premier pas qui coûte.

    Ces hommes d’Eglise me sortent par les yeux et me brisent le coeur.

    allegrovivace

  2. karr

    Un apostat qui préfère aller saluer ceux qui massacrent nos frères en Orient,je serais curieux de connaitre l’état du diocèse de Montpellier,combien de fois cet évêque a t-il fait le tour de ses paroisses,que fait-il pour l’évangélisation chez-nous?

  3. zézé

    RIEN ! je peux vous le dire et les paroisses sont laissées à la volonté des laïcs (hommes et femmes) en short et petites bretelles, tintamarre dans les églises, tambourins et guitares, chahut etc etc enfin conciliaires quoi !
    Pour ma part, je préfère aller aux Messes St Pie V !

  4. allegrovivace

    @zézé
    nous sommes bien d’accord, en Bretagne les mêmes constatations peuvent être faites.
    A la fin du mois, un pèlerinage islamo-chrétien se déroule chaque année dans le diocèse de Saint-Brieuc…
    il paraît que le syncrétisme en est absent !
    Pour ma part, discipliné comme doit l’être le « fidèle de base » vivant dans la « crainte » de Dieu et l’amour de l’Eglise et de sa hiérarchie, j’ai ruminé longtemps avant de rompre définitivement avec la messe « conciliaire ».
    Désormais, c’est la messe tridentine ou rien. Mais j’habite dans un coin où le choix est possible.

    Que Dieu nous garde !

    allegrovivace

  5. jejomau

    « Les musulmans – dans l’immense majorité des cas, et à quelques exceptions près – arrivent chez nous résolus à rester étrangers à notre type d’ »humanité » individuelle ou sociale, dans ce qu’il a de plus essentiel, de plus précieux ; étrangers à ce à quoi il nous est le plus impossible de renoncer « laïquement ». Plus ou moins ouvertement, ils viennent chez nous bien décidés à rester substantiellement « différents », en attendant de nous faire devenir tous substantiellement comme eux. […] »

    cardinal Biffi

    • Maurice

      D’accord avec vous, ils viennent pour les avantages que la France prodigue à ses habitants, rien d’autre !
      Ils ne veulent pas du tout s’intégrer dans la population, ils veulent être une communauté et des politiques leur donnent satisfaction en parlant de communauté, ce qui n’existe pas en France.
      C’est NOUS qui devons accepter et favoriser leurs façons de vivre, c’est une invasion que des politiques acceptent voire favorisent.

  6. Louis JACQUES-FRANCOIS dit LOCARD

    Je vous salue…

    A temps et à contretemps.

    Il (Notre Seigneur JESUS-CHRIST) leur disait encore : « Quand vous avez trouvé l’hospitalité dans une maison, restez-y jusqu’à votre départ. Si, dans une localité, on refuse de vous accueillir et de vous écouter, partez et secouez la poussière de vos pieds : ce sera pour eux un témoignage. »
    C’est simple, non !
    Vous connaissez des gens, qui pour vous empêcher de parler, vous coupe la parole et vous déverse un flot de parole, pour que vous ne puissiez en placer une !
    Ne cherchez pas à vous expliquer, ne cherchez pas à les convaincre, vous ne feriez qu’ajouter à la confusion ; partez et secouez la poussière de vos pieds : ce sera pour eux un témoignage.
    Vous savez, lorsque vous parlez de DIEU, vous savez tout de suite si vous êtes écouté ou non. Votre vis-à-vis fait silence et il écoute. Il est comme suspendu à vos paroles. N’en tirez pas orgueil, cela ne vient pas de vous, mais c’est l’ESPRIT-SAINT qui parle à votre esprit et c’est vos lèvres qui traduisent ce que votre cœur a capté de la Parole de DIEU. Vous serez surpris de votre puissance de persuasion.
    N’oubliez pas de remercier, dans la prière, le Créateur de vous avoir choisi pour porter Sa Bonne Nouvelle ! DIEU ne nous doit rien, nous nous Lui devons TOUT.
    Que DIEU vous bénisse et vous garde dans Sa Paix et Sa Joie !
    Merci !
    JFL

  7. MEYER

    Quel besoin pour ce ‘prêtre’ d’aller faire le pitre ? Est-il si obtus qu’il ne sache écouter, lire et voir, qu’il ne comprenne rien à l’histoire passée ou présente? Quel besoin a-t-il éprouvé d’aller bénir quelques uns des futurs assassins de ses frères chrétiens ?

  8. BRUNIER Jean-Marie

    « Monsignore » Carré, grand collaborateur et promoteur du développement de l’Islam en France, à la mosquée pour l’ « Iftar »…l’apostasie et la forfaiture…il connaît ?
    Ce futur imam monté en graine, guide ses ouailles vers le couteau de l’égorgeur « halal » !
    Avec des individus de cet acabit…on est bien mal parti !
    In fine, allons-nous devenir orthodoxe* ?

    *-cf. Le patriarche Ignatius Aphrem II Karim & http://www.la-croix.com/Religion/Actualite/Le-chef-de-l-Eglise-syrienne-orthodoxe-aurait-appele-des-jeunes-chretiens-a-combattre-2015-07-10-1333378

  9. Sam souchi

    La FRANCE court à sa perte. La France perd son âme. Dans ce dédale de mensonges « bien intentionnés « que chacun déguise à sa façon avec les habits de la trahison, de la fourberie, voire de la cupidité (pour les politiques), j’ai du mal à trouver un guide fut-il spirituel.
    L’Eglise chrétienne et catholique se fourvoie. Dans certaines mosquées on prêche avec la kalachnikov ( je l’ai vu à la télévision!) sous le pupitre, il me parait donc incongru de partager une quelconque prière avec ces gens .Je perds mon latin devant si peu d’exigence de la part des évêques de France..

  10. Passons sur cet « Evêque » car « Insensé est celui qui dit que le non-être est »-Parménide- mais n’oublions pas les conversions de plus en plus fréquentes de jeunes musulmans au catholicisme en France et ailleurs:2 millions d’indonésiens convertis au christianisme-l’information ne précise pas si c’est au catholicisme ou au protestantiseme-depuis quelques années!lire sur erlande.wordpress.com,le site PRO-VIE,entre autres, tous azimuts qui ne lâche rien de rien et à personne « la disputatio médiévale »et « christianisme et Islam ».

  11. karr

    Alors cessons de nous morfondre sur nos sites et écrivons à cet évêque,personnellement je l’ai fait via le site du diocèse de Montpellier mais j’ignore si cela remontera jusqu’à lui.
    A présent ne les ratons plus tous ces évêques qui ne font pas leur boulot,soyons nombreux à réagir,pourquoi pas en organisant une pétition?
    Il nous faut également nous manifester auprès de la Congrégation pour les Evêques à Rome,inutile de passer par la Nonciature Apostolique à Paris cela n’a aucun effet!
    Mais sachons également remercier les évêques qui sont de fidèles pasteurs.

      • zézé

        Oh que oui ! une pétition pour les faire rétrograder de leur titre qu’ils ne méritent absolument pas !
        Nous chrétiens, en voie de disparition à cause d’eux, demandons et exigeons des prélats dignes de leur fonction.
        Nous ne voulons plus de ces évêques qui font allégeance avec l’ennemi.
        Nous voulons et exigeons qu’ils remplissent leurs devoirs : Tout faire pour nous emmener au Ciel.
        Nous voulons et exigeons des prêtres et évêques qui nous fassent aimer la Messe.
        Nous voulons et exigeons des prêtres et évêques qui soient des exemples et non une honte fasse à leur conduite.
        Pour ce faire nous devrions entamer une Neuvaine aujourd’hui, à Notre Dame du Carmel pour Lui demander des bons prêtres des saints prêtres.

  12. De passage à Montpellier pour la fête du Saint-Sacrement ce n’est que grâce à Internet que j’ai pu trouver la mention d’une obscure chapelle, où avait lieu une adoration eucharistique dans le cours de l’après-midi
    Sinon RIEN !

  13. Louis JACQUES-FRANCOIS dit LOCARD

    Je vous salue…

    A temps et à contretemps.

    Aujourd’hui, Notre Seigneur JESUS-CHRIST nous dit : « Celui qui aime son père ou sa mère plus que moi n’est pas digne de moi ; celui qui aime son fils ou sa fille plus que moi n’est pas digne de moi ;
    celui qui ne prend pas sa croix et ne me suit pas n’est pas digne de moi. »
    Alors là, la marche est haute ! Et pourtant nous devons l’accepter, non seulement l’accepter mais la mettre en pratique dans notre quotidien.
    En un mot, nous devons aimer le Créateur, plus que la créature.
    C’est dure me direz-vous ! Pensez au sacrifice d’Abraham, lorsque DIEU lui demanda de sacrifier Isaac : Genèse 22.2 Dieu dit: « Prends ton fils, ton unique, celui que tu aimes, Isaac; va-t’en au pays de Morija, et là offre-le en holocauste sur l’une des montagnes que je te dirai. »
    Nous avons également l’exemple de Notre Seigneur JESUS-CHRIST qui est mort pour nous, crucifié sur une croix, pour nous sauver de la mort éternelle.
    Si DIEU a choisi ce mode d’expiation, c’est, sans aucun doute, le mieux, pour nous dire Son Amour de l’humanité.
    Donc, si nous voulons entrer dans la Vie Eternelle, nous devons, comme Notre Seigneur JESUS-CHRIST, prendre notre croix, au sens propre comme au sens figuré et Le suivre.
    Bien souvent, nous prenons des chemins détournés pour éviter de « porter notre croix ». Résultat notre joug devient plus lourd et difficile à porter. Alors que Notre Seigneur JESUS-CHRIST nous dit : « Mon joug est léger. » Il ne nie pas qu’il y ait, dans ce temps terrestre, un joug à porter, mais Il dit : « Venez à Moi ! »
    Oui, une seule solution, pour que la Vie s’écoule, sinon comme un long fleuve tranquille, du moins avec confiance et sérénité ; c’est de suivre le Maître, Lui Seul a les paroles de la Vie Eternelle.
    Que la Sainte Trinité vous bénisse et vous garde dans Sa Paix et Sa Joie !
    Merci !
    JFL

  14. Denis F

    Devant la multiplications des cas de trahison et d’apostasie, ne perdons-nous pas notre temps à réagir sans effets possibles?
    Dressons simplement une liste de ces bons curés, évêques et prélats, informons en leurs paroissiens qui l’ignorerait, et évitons toute promiscuité

  15. Alex

    Seuls les Catholiques adorent Dieu _pape Grégoire XVI SIS : 6
    Les Musulmans qui ne se convertissent pas vont en Enfer_ pape Eugène IV D.714
    Les hérétiques sont les portes de l’Enfer _ pape Vigile DC : 113
    Les Musulmans attaquent la Croix symbole de Vie _pape Léon X DC : 651
    Toute prière avec des hérétiques est condamnable _ pape Pie IX D : 1686
    Encourager l’oecuménisme, c’est rejeter la vraie religion _ Pie XI MA : 2
    La seule véritable religion, c’est l’Église Catholique _ Pie VIII PE : (1) 222
    La liberté de religion n’est pas sacrée_ Léon XIII D. 1932
    Les Infidèles sont les ennemis haïssables de Dieu_ Léon X DC : 651
    Toute collaboration avec des non Catholiques est interdite _Pie XI D. 2199
    Évitez toute amitié avec ceux qui persécutent l’Église_ Léon XIII Cus : 15
    Jésus Christ (non Allah) viendra juger les vivants et les morts_ Damase Ier D. 73

  16. Louis JACQUES-FRANCOIS dit LOCARD

    Je vous salue…

    Prier à temps et à contretemps.

    « En ce temps-là, Jésus se mit à faire des reproches aux villes où avaient eu lieu la plupart de ses miracles, parce qu’elles ne s’étaient pas converties. »
    Donc les miracles sont là pour notre conversion. Ce n’est pas tant pour notre guérison que pour notre conversion. En effet si après avoir été guéris de nos maux, nous retombons dans les mêmes travers, à quoi aura servi notre guérison ?
    Soyons attentifs à tous ceux qui sont là, sur notre route terrestre, pour nous apporter la Bonne Nouvelle de la Résurrection de Notre Seigneur JESUS-CHRIST. Ils ont étaient mis là, par la divine Providence pour nous édifier dans la Foi.
    Si, après avoir entendu la parole de DIEU nous n’en tenons pas compte pour changer notre mode de Vie, obligatoirement, nous en subirons les conséquences.
    DIEU est patient ! Mais Il est aussi Juste. Sa Parole de peut pas avoir été proclamée sans que rien ne se passe. C’est pourquoi, faîtes bien attention aux paroles que vous prononcées au Nom de DIEU ! Elles ne sont jamais sans effet.
    Oui malheur à toi, et malheur à moi qui a entendu ou lu les Commandements de DIEU, et n’en tient pas compte pour la conduite de ma vie.
    « Malheur à toi Capharnaüm. »
    Genèse 18.26 Et DIEU dit: « Si je trouve dans Sodome cinquante justes au milieu de la ville, je pardonnerai à toute la ville, à cause d’eux. »
    Cette parole de DIEU doit nous faire réfléchir. Nous savons qu’Il n’en trouva même pas dix ! Alors Sodome fût détruite par le feu du Ciel.
    Plus le nombre des chrétiens diminuent dans une ville et plus celle-ci court le risque de disparaître.
    C’est pourquoi, il est d’une importance VITALE d’annoncer la Parole de DIEU à temps et à contretemps, pour que les hommes se convertissent et reviennent vers leur Créateur. Si nous ne le faisons pas nous aurons, bientôt des comptes à rendre, non pas aux hommes, mais à DIEU Lui-même.
    Que DIEU vous bénisse et vous garde dans Sa Paix et Sa Joie !
    Merci !
    JFL

  17. Féru

    Ces évêques sont complètement « à côté de leurs pompes », de leur mitre devrait-on plutôt dire ! Que mettent-ils dans leur encens pour planer à ce point ?
    Ils croient faire des gestes de paix mais se trompent lourdement. Peut-être savent-ils que le conflit est inéluctable et tentent-ils de le désamorcer ? Peine perdue.
    Prions pour leur réveil, sans relâche.

  18. Depuis des lustres nous sommes trahis par les « hommes d’Eglise », depuis notre défaite à l’issue de la guerre civile de 1789 et le concordat napoléonien -subi ou imposé- (à l’instar du traité de Versailles à l’issue de la guerre 14-18, côté allemand).
    Après 1801 les évêques étaient nommés par le Gouvernement et la religion catholique était considérée parce qu’elle était la religion du plus grand nombre des français…
    Toujours plus « forts « , les « hommes d’Eglise » ont officialisé l’alignement sur le monde et ses mondanités à partir de 1892 dans leur « ralliement » à la république… aux bourreaux de tant de nos martyrs de la révolution sanglante de 1789.
    L’Union Sacrée à partir de 14-18 a augmenté la confusion en identifiant la France à la république, à la nation seule souveraine : un vrai sacrilège à tout point de vue… et pour sauver la république ! qui, à chaque fois qu’elle est menacée, comme en ce moment, en appelle à l’unité nationale à son profit exclusif, évidemment !
    « Cerise sur le gâteau », le concile Vatican II a commis la pastorale horizontale d’une religion humaniste dont DIEU est presque matière à option finalement.
    Après tout celà, comment voulez-vous que la situation d’aujourd’hui soit autrement qu’une apostasie générale.
    Lorsque les « hommes d’Eglise », les premiers, auront renoncé à leurs chimères, le Bon DIEU aura retrouvé droit de Cité.

    Vraiment, il faut avoir la Foi chevillée au coeur pour garder la Foi catholique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *