maxresdefault-2

Mgr Cattenoz n’est pas Charlie

Download PDF

Mgr Jean-Pierre Cattenoz, l’archevêque d’Avignon déclare cash sur France Bleu :

« De montrer le pape François ou Benoît XVI se faire enculer par quelqu’un, moi ça me blesse. Et je pense que j’ai le droit d’être respecté à ce niveau-là. C’est le mot d’ordre pour cette nouvelle année : apprenons à vivre ensemble là où on est,  et voyons nos différences non pas comme des oppositions mais comme des complémentarités. »

11 comments

  1. BOMMIER

    Je n’ai pas vu les nouvelles caricatures. Est-il besoin de les voir? Charlie `Hebdo ne faisait plus si rire que çà. Ses caricatures contre la religion chrétienne était son seul pivot de fonctionnement. C’est là où il trouvait des sympathisants. Non que la France soit athée, mais plutôt qu’elle ait soif d’audace, de culot. Mais rire de cela? Non.
    Et se justifier du mal que l’on fait (et que l’on se fait) en prétextant une forme de justice n’a jamais été ni une justice, ni une « rigolade ».
    Alors pour moi, Charlie, on en a trop parlé. Ils sont morts parce qu’ils dessinaient contre Mahomet. Cà ne fait pas d’eux des Chrétiens ni même des héros. Ils ont payé de leur vie leur mépris de la foi des autres.
    En tant que chrétienne, je ne dis pas que Mahomet est un prophète, ni que les Musulmans ont la foi dans le même Dieu que nous. Mais je ne vais pas massacrer quiconque aurait une foi autre que la mienne. En tant que Chrétienne, je vais prier pour leur conversion. Je vais agir pour leur conversion. En commençant par dire la Vérité.A temps et contre-temps, comme nous le demande St Paul. ET je vais profiter de cette époque trouble que nous vivons pour ne pas me cacher.
    Merci à nos évêques de nous montrer l’exemple !!!! Et nous conduire dans ce chemin difficile.

  2. Et si on parlait de la liberté religieuse et de droit de propriété bafoués par Charlie Hebdo subventionné et promu par le pouvoir sous le regard éteint, voire complice, de la haute magistrature ?

    Oui, mais là il faudrait mettre en jeu le pouvoir de qui il tient sa nomination comme évêque. On fait donc semblant de s’opposer, tout en se pliant, comme d’habitude.

  3. Courivaud

    Il faut UN AN pour le reconnaître, Monseigneur ? Quel pleutre, cet évêque, mais pas lui seulement. On ne les entend pas beaucoup en ce moment les associations dites « catholiques » qui représentent les fidèles ou les associations de prêtres ou les associations professionnelles (dans le journalisme par exemple) pour s’exprimer ainsi.
    Au moins Mgr Rey, quelques jours après les événements s’était exprimé officiellement et de façon magistérielle. Il fut bien l’un des seuls évêques à le dire et bien sûr, « silence radio » des associations susmentionnées.
    Lamentable !
    Il n’y a plus de virilité dans le catholicisme français, en particulier chez ces « bons parents » qui inscrivent leurs enfants dans les « bonnes écoles » et qui n’ont aucun état d’âme (s’ils en ont une) à l’égard de cette réforme scolaire dictée par des idéologues adeptes de la théorie du « genre » et de toutes idéologies déferlantes qui dominent sans partage notre univers intellectuel et mental depuis plus de 50 ans.

    Il y a décidément « beaucoup à prier », en ce moment.

  4. toto

    Et toc! dans les dents des bien-pensants de gôche et d’ultra-gôôôche!
    Je ne pense pas que RCF aurait osé diffuser ces mâles propos. RCF est plus à l’aise avec les pro-avortement, pro « mariage » pour tous, le Secours Populaire, l’ACAT, le CCFD et autres subversifs de tout poil.

  5. Hervé Soulié

    Certes, Monseigneur.
    Mais le deuxième verbe que vous employez dans cette citation ne devrait pas figurer dans le vocabulaire d’un évêque.

      • Alexis

        Moi aussi et je ne peux pas m’empêcher de trouver que le style de cet archevêque ressemble à celui de cet infâme canard.
        Essayons de ne plus parler de ce journal, de ne plus citer son nom, on lui fait trop de pub.

    • Deloche-Ribeyre

      Cette façon de présenter une réprobation bien tardive est curieuse , et merite d’être explicitée : il ne peut y avoir complementarité avec une lamentable « feuille  » comme Charlie , et l’Enseignement du Christ pour les catholiques : tout les oppose !
      Certains cours d’Exegèse semblent avoir été mal compris !

  6. Bien entendu , nous ne sommes pas Charlie ,et ceci en raison des tonnes d’immondices que cette rédaction a deversé longtemps sur la figure passive des membres de notre humble église , sans rien craindre que de fort timides reproches enrobés d’une modestie notable !

    Les anciens journalistes morts , bien qu’auteurs d’articles et de dessins d’une vulgarité insoutenable, affichaient un courage certain, car bien conscients des risques qu’ils prenaient au quotidien et qui se sont concrétisés dans une tuerie collective finale , qui aurait du normalement sonner la disparition définitive de ce canard! les individus ayant repris la poursuite du titre , ne partageant pas l’audace vaillante de leurs prédécesseurs, et désormais terrorisés par les flots de sang, se tiennent peureusement à l’écart de toute attaque contre l’islam, parce que une nouvelle agression mortelle demeure effectivement possible !

    Quant à la célébre voie du vivre ensemble que préconise Mrg Catténoz , en confirmité avec la surupeuse bien pensance générale, posons d’emblée comme principe que l’islam tente d’imposer des lois non seulement incompatible avec la république mais également la chrétienté . La cohabitation de ces cultures antagonistes est donc une illusion dangereuse , qui générera des drames de grande ampleur dans l’avenir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *