Mgr de Germay : « Son élection a déjoué tous les pronostics »

Download PDF

Mgr de Germay, évêque d’Ajaccio, réagit à l’élection du nouveau Souverain Pontife :

« J’ai une première réaction de joie. J’ai vraiment le coeur rempli d’une grande joie comme tous les Catholiques du monde. Je pense à tous les Corses qui sont attachés au Pape et au Vatican.

J’étais en voiture quand l’annonce de l’élection du Pape François est tombée. Je n’ai donc pas vu son visage à ce moment. Mais j’ai été surpris en premier par la douceur et l’humilité de ses paroles. Il a tout de suite demandé de prier. Je crois bien que c’est un homme de Dieu et de prières.

Une simplicité évangélique

Il a choisi le nom de François. Je crois que cela dit beaucoup de choses sur lui. C’est probablement un gage de simplicité et de pauvreté. Le nom de François qu’il a choisi résonne fort dans le coeur des Corses qui savent tout ce qu’ils doivent à la présence des franciscains sur l’Île. Un appel à vivre dans la simplicité et la pauvreté évangélique ! Un beau programme.

Il est attaché aux pauvres. Mais il ne faut pas l’enfermer dans une quelconque catégorie sociale. Il conjuguera ensemble dimension sociale et prière.

Son élection a déjoué tous les pronostics. L’Esprit Saint nous surprend toujours. C’est certainement le choix de Dieu.

Rendons donc grâces à Dieu pour le don du nouveau Pape. L’Esprit Saint a choisi cet homme à l’apparence toute simple mais qui nous parait déjà si rempli de Dieu. Ses premiers mots ont donc été pour nous inviter à prier. Oui, mettons la prière au coeur de nos vies de disciples. Ainsi qu’il nous l’a demandé, prions pour notre nouveau Pasteur. « 

1 comment

  1. Payet

    Merci infiniment Monseigneur d’avoir invité à mettre la prière au coeur de nos vies, il me semble que beaucoup de pasteurs devraient comprendre que TOUT commence par là. Nous avons tous été conquis par cette humble demande à la foule de prier Dieu pour qu’il bénisse son nouveau vicaire. Quelle grâce pour notre Eglise ! Oui le Seigneur fait de grandes choses. « Merveilles, merveilles que fit pour nous le Seigneur »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *