logo_hd-le_refuge

Mgr Di Falco et la propagande de l’association Le Refuge

Download PDF

L’association Le Refuge se présente comme voulant aider les personnes homosexuelles en difficulté. Mais au-delà de ce légitime soutien, cette association fait partie du lobby LGBT qui tient à faire avancer des revendications homosexualistes, comme le mariage, l’adoption et tout ce qui s’ensuit… En effet, cette association censée aider les personnes victimes de l’homophobie, définit cette même homophobie comme, par exemple, le refus de la loi Taubira. En juillet 2012, le Refuge est reçu par le ministre de la Famille, Dominique Bertinotti, à qui il fait part de son engagement en faveur du « mariage » homosexuel. La semaine du 13 au 19 mai 2013 a été décrétée officiellement « Semaine nationale du Refuge », premières journées nationales contre l’homophobie en France, par le ministère de l’Intérieur (alors sous la griffe de Manuel Valls). En dépit de rumeurs persistantes de mauvaise gestion, d’accusations d’abus de pouvoir, de présence de drogues, et même de pédophilie chez un animateur, l’association surfe sur la reconnaissance de la part des médias et joue de sa proximité avec Christiane Taubira, qui lui rendra un hommage national le 31 janvier 2013, dans l’hémicycle de l’Assemblée nationale. Bien sûr, puisque le Refuge lui a servi de caisse de résonance pour faire passer la funeste loi sur le « mariage ».

C’est pourquoi il est assez étonnant que Mgr Di Falco entretienne cette confusion en faisant la promotion de cette association :

1

 

2

5 comments

  1. chui Zemmour

    stop, il y en a assez, qui se dit victime passe son temps à se victimiser. Quel est leur but à ces gens-là? On ne leur demande rien qu’ils nous laissent en paix. Avec leur homophobie ils cherchent le bâton pour se faire battre. C’est un peu comme la CGT ils représentent 1% des travailleurs et veulent mener les gens à la baguette, là c’est pareil, ils représentent nada et veulent accaparer la vie de la société ras le bol

  2. L’homosexualité est une abomination selon Dieu, il est question de sauver les âmes. Dieu le Créateur à posé certaines normes. Les chrétiens doivent notamment renoncer à l’inceste, à l’adultère, à la zoophilie et l’homosexualité.Ceux qui dans le temps ont fait la promotion et la propagante des ces pratiques, Dieu le Créateur, le Miséricordieux n’a pas été tendre avec eux. Les références bibilques sont claires là dessus:

    « Ne vous y trompez pas: on ne se moque pas de Dieu. Ce qu’un homme aura semé, il le moissonnera aussi.
    Celui qui sème pour sa chair moissonnera de la chair la corruption; mais celui qui sème pour l’Esprit moissonnera de l’Esprit la vie éternelle. » Galates 6:7-8

    « Ceux surtout qui vont après la chair dans un désir d’impureté et qui méprisent l’autorité. Audacieux et arrogants, ils ne craignent pas d’injurier les gloires. » 2 Pierre 2:10

    « Que Sodome et Gomorrhe et les villes voisines, qui se livrèrent comme eux à l’impudicité et à des vices contre nature, sont données en exemple, subissant la peine d’un feu éternel.
    Malgré cela, ces hommes aussi, entraînés par leurs rêveries, souillent pareillement leur chair, méprisent l’autorité et injurient les gloires. » Jude 1:7-8

    « Tu ne coucheras point avec un homme comme on couche avec une femme. C’est une abomination.
    Tu ne coucheras point avec une bête, pour te souiller avec elle. La femme ne s’approchera point d’une bête, pour se prostituer à elle. C’est une confusion.
    Ne vous souillez par aucune de ces choses, car c’est par toutes ces choses que se sont souillées les nations que je vais chasser devant vous. » Lévitique 18:22-24

    « Vous ne suivrez point les usages des nations que je vais chasser devant vous; car elles ont fait toutes ces choses, et je les ai en abomination. » Lévitique 20:23

    « Une femme ne portera point un habillement d’homme, et un homme ne mettra point des vêtements de femme; car quiconque fait ces choses est en abomination à l’Éternel, ton Dieu. » Deutéronome 22:5

  3. DUFIT THIERRY

    Oh non ! Rien n’est étonnant de la part de Mgr Di Falco qui est un évêque qui accumule les scandales. Mgr Di Falco agit délibérément pour bafouer la loi de Dieu en faisant la promotion du péché d’ignominie. Un évêque tel que Mgr Di Falco qui atteint de tels sommets dans l’abjection devrait être sanctionné et destitué de ses fonctions. Mais non il peut en toute tranquillité détruire la morale catholique et le Vatican reste silencieux sur les scandales de cet évêque. Mgr Di Falco est le révélateur de l’état de délabrement dans lequel se trouve l’Eglise à la suite du concile Vatican II.

  4. Le texte que Mgr Di Falco a fait insérer dans sa revue diocésaine est, en soi, acceptable : « ayant connu l’association Le Refuge par l’intermédiaire de la journaliste Françoise Laborde, il a souhaité en savoir plus sur l’association, « Et je me suis rendu compte de la souffrance, je dirais d’une double souffrance : d’une part de celle de parents quand ils apprennent que leur enfant est homosexuel, d’autre part de celle des adolescents qui, alors qu’ils pouvaient s’attendre à être accueillis avec amour, puisque c’est ce qu’on est en droit d’attendre de parents, non seulement ne sont pas accueillis avec amour, mais sont rejetés ».

    Mais c’est ce qui n’est pas dit qui rend l’insertion de cet article plus que discutable : en effet, pas un mot de l’article n’indique la véritable nature du « Refuge », acteur très actif du lobby LGBT ayant largement contribué à l’adoption de la loi « Taubira » sur le « mariage pour tous » et ne met en garde les fidèles contre son action. Au contraire, sans le moindre commentaire, il invite le lecteur à se rendre sur le site du Refuge !

    Je ne comprends pas que Mgr Di Falco ait laissé passer un tel article qui confond la nécessaire compassion pour les personnes, familles et enfants, qui souffrent lorsqu’un enfant annonce qu’il est homosexuel, et le respect qui leur est dû, avec ce qui est, sinon dans l’intention, du moins dans les faits, de la propagande pour une association LGBT.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *