j

Mgr Jacques Gaillot à Saint-Sulpice

Download PDF

Les obsèques du généticiens d’extrême-gauche Albert Jacquard ont été célébrées à Paris, en l’église Saint-Sulpice, par Mgr Jacques Gaillot, en présence de nombreux activistes d’extrême gauche, de Jean-Baptiste Eyraud, porte-parole du DAL Josiane Balasko, le communiste Jack Ralite, Alain Krivine, Bertrand Delanoë, l’ancien ministre socialiste Louis Besson.

« L’humain d’abord, c’était son credo », a souligné dans son homélie Mgr Jacques Gaillot.

Albert Jacquard était athée, militant de l’athéisme au nom de sa science. Quand on est athée on ne se fait pas enterrer à l’église.

31 comments

  1. de leusse

    MONSEIGNEUR GAILLOT A ENCORE UNE FOIS MONTRé QU IL ACCEUILLAIT LES EGARéS..CEPENDANT POURQUOI FAIT IL TANT D EFFORTS POUR HEURTER LES CHRETIENS ET EN PARTICULIER LES CATHOLOQUES….

  2. André ALGRIN

    Ben, voyons ! c’est peut-être prudent car on a beau dire, on ne sait jamais…. Des fois que….
    Une petite police d’assurances au dernier (tout dernier) moment…
    Et puis une homélie (même de jacques Gaillot) c’est mieux que le discours d’un camarade juché sur un tas de terre coqueriquant comme le poul de fable.
    Et l’encens, c’est émouvant…
    mais il est vrai que la réconciliation avec le Seigneur n’a pas besoin de témoins comme ceux cités.
    Ah! il est plus simple d’aller à la messe tous les dimanches !

  3. gsinomed

    Cela me surprend toujours de voir toutes ces personnes (comme récemment l’avocat algérien et le « rougeot de Lille ») se faire enterrer en passant par l’Eglise après avoir passer leur vie à nous combattre sans relâche ! « Doit y avoir un truc qu’on ne sait pas nous autres , mon bon monsieur »….mais peut être vaut mieux t’il recevoir l’abousoute des fois que , sait on jamais , ils devaient tout de même connaître un peu leur catéchisme et surtout « le bon larron « . pAx

  4. archichantre

    On ne peut pas croire que ces obsèques catholiques aient été programmées sans une décision du défunt…
    Cela me rend perplexe : mais l’Evangile nous dit qu’il y aura beaucoup de joie pour un pécheur qui…
    Je ne peux m’empêcher aussi d’être intérieurement heureux de voir ainsi des anticatholiques notoires venir finalement aux pieds de Notre Seigneur, notre Bon Pasteur plein de miséricorde.
    In cauda venenum : et quel coup de « pub » pour nous!

  5. Michel

    Saint-Sulpice l’église des sénateurs qui logent (il n’y a pas de double sens) à deux pas de son parvis, Saint-Sulpice l’église du Da Vinci Code, Saint-Sulpice et sa crèche payante, et à présent la comédie de l’athée.
    Il me semblait que l’époque du club révolutionnaire qui avait pris domicile sous sa nef, dans les vestiges de l’église précédente, était terminée.

  6. gaudet

    Je partage la même incompréhension de l’ensemble des commentateurs s’étant déjà exprimés sur ce blog.

    Imagine t on un Joseph Staline ou un président Mao en train d’assister paisiblement à une messe d’obsèques pour un communiste défunt ? Nous nageons en plein absurdité idéologique. Car il ne me viendra pas à l ‘idée d’assister à une cérémonie funèbre dans une mosquée , dans la mesure ou ni moi ni le défunt nourrissait en lui, une quelconque foi musulmane !

    Les athées communistes comme Jacquart devraient se voir célébrer des obsèques en tout point conforme à ce qui était pratiqué au Kremlin en pleine période soviétique , quand un dignitaire du régime venait à disparaître . Je posséde le compte rendu de cérémonies funéraires officielles soviétiques, ou pas le moindre élément d’allusion à une quelconque religion n »était formulé ! et je pense que ce type de cérémonie conviendrait à l’ensemble de notre classe politique de gauche, ayant depuis longtemps tourné le dos , à toute forme de foi chrétienne.

    Christiane Taubira décédant , ne devrait absolument jamais franchir le seuil d’une église , pour recevoir un ultime sacrement d’autant plus inutile qu’elle n’y croyait pas de son vivant!

    De même je n’imagine pas des chrétiens, se faire inhumer selon le rite bouddhiste ! cela n’a strictement aucun sens!

  7. trois

    Qui a bien pu accepter cette cérémonie à propose de Jacquard en l’Eglise St Sulpice avec ce cortège de c…. ? Si je pardonne je demande aussi qu’on m’explique ce que
    fait Gaillot, ce que faisaient là Krivine et autres banqueroutiers
    du la France chrétienne. Il y manque Mélenchon pour couronner la fine équipe de prébendiers du système…

  8. roussel

    Oui..la question est délicate. Si la demande vient de lui, ne serait ce que sous la forme ambigue et minimaliste « à la Mitterand »…on pourra dire une messe, l’église alors accueille avec bonté et miséricorde. C’est plus compliqué si ce n’est qu’une demande de la famille ou des amis…alors de quel droit en décider à sa place, jusqu’à dire une messe ? Mgr Gaillot a évidemment la réponse…..on peut la lui demander , même sans trop d’illusions. L’athéisme est respectable…mais alors soyons cohérents. Et n’oublions pas que les chrétiens aujourd’hui n’ont plus droit à une messe pour leurs obsèques, doivent se contenter d’un moment de prières avec quelques laïcs de bonne volonté, en l’absence de prêtres donnant la préférence à d’autres activités. Mais selon que vous serez puissant ou misérable, connu-reconnu ou ignoré….là aussi Mgr Gaillot s’illustre par son souci des « pauvres » !!!

  9. Gérard

    Es l’Église des dernier temps celle qui se perd dans le marasme que nous vivons.Depuis Vatican ll c’est la dégringolade ,et je pense que le bon PAPE jean xxlll doit se mordre les diots de tristesse

  10. Griscaillou

    La question du choix (ou de l’accord) entre Eglise multitudiniste et Eglise confessante a vu le jour (si je ne me trompe) dans le protestantisme suisse. A l’heure où les signes sont manifestes d’une « protestantisation » de l’Eglise catholique, cette question doit faire l’objet d’une réflexion approfondie de la part des catholiques. Une pastorale telle que la conçoit notamment l’évêque Gaillot nous y invite fortement. Faut-il en effet s’employer à asperger d’eau bénite des athées avérés, et militants de l’athéisme, au détriment du peuple qui ne sait plus où trouver un confesseur digne de ce nom ?

  11. senex

    Les messes d’enterrement sont désormais réservées aux cadres du parti.Impossible de trouver un prêtre pour les bons chrétiens en certains diocèses.Pour des obsèques selon le rit extraordinaire,c’est la croix et la bannière…Faites vous enterrer de votre vivant c’est plus sûr…

  12. j’hesiterais certes avant de dire cette messe mais je la dirais tout de meme par respect du sceau du bapteme que le mort a recu a son bapteme et surtout au nom du sang precieux de notre seigneur verse au calvaire pour tous les pecheurs y compris les athees, nos chers athees. c’est le mystere du salut eternel. il est ecrit: quand je serai eleve de terre j’attirerai tout a moi, tous les hommes, tous les etres a moi. car jesus sera recapitulera toute la creation en lui. c’est ce que les savants theologiens appellent le mystere de l’anakephalaiosis panton…

  13. lucien

    remarquons que le déroulement de la cérémonie n’a en rien été troublé. Je ne suis pas certain que les obsèques d’un extrémiste de droite auraient été aussi calmes.

  14. chouan 12

    et une fois de plus encore un bouffeur de curés qui a eu droit à une messe, encore que avec un gaillot est-ce une messe normalement oui. Mais quand est-ce que nos évêques s’arrêteront de considérer certains personnages plus que d’autres, je pense et j’espère que pour mon enterrement j’aurai une messe je suis sur qu’un prêtre de la FsspX se déplacera et ça se passera en dehors d’une église si les bigottes du coin le refusent Car malheureusement il s’agit bien de cela. Ras le bol de ce système où selon qu’on est puissant ou misérable, on ne reçoit pas le même traitement

  15. professeur Tournesol

    Il s est peut etre converti au seuil de la tombe.
    Talleyrand a bien eu des obseques religieuses apres une comedie d abjuration in articulo mortis.
    A la mort de Hitler, baptisé catholique mais de fait anticatholique, on a celebré des messes de requiem. En dehors des personnes connues, on ne verifie pas la croyance des personnes enterrees à l eglise.
    Concernant Albert Jaquart, laissons Dieu sonder les reins et le coeur. Le maitre de la moisson retribue de la même façon les ouvriers de la 1ere et de la 23eme heure. Requiem aetermam dona eis Domine.
    Attention au pharisaïsme.

  16. gege

    A l’heure où les catholiques pratiquants et militants ne trouvent que quelques laïcs bénévoles pour la célébration des obsèques il est choquants que des athées ou agnostiques ou anticléricaux bénéficient l’un d’un évêque (Jacquart) l’autre d’un abbé mondain (Vergès).
    sans leur exclure une cérémonie religieuse il faudrait avoir la décence de faire moins de tintamarre autour de ces sépultures car sinon … selon que vous serez pauvres ou puissants les sépultures seront de 1 ère ou de 5ème classe! On en sort pas !!!

  17. Un humble pêcheur

    «Dieu veut que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité» (1 Timothée 2.4).
    Cette phrase doit nous éclairer, personne ne doit être exclu d’une église, et il faut laisser la première place aux plus éloignés, comme le faisait le Christ que ce soit avec Zachée, la Samaritaine, et bien d’autres… Donc comment ne pas se réjouir qu’une personne éloignée de l’Eglise ait eu une place de choix au moment de rejoindre son Père, notre Père à tous?
    Et sur les non-croyants, Mgr Gaillot nous apporte un enseignement éclairant dans son homélie du 22 janvier 1995 dans la cathédrale d’Evreux: « La vigilance critique des non-croyants est vitale: elle tient en éveil la conscience évangélique des chrétiens. »
    Que le Seigneur vous garde! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *