r

Mgr Joël Mercier, Secrétaire de la Congrégation pour le clergé

Download PDF

mLe Saint-Père François a nommé aujourd’hui Mgr Joël Mercier, Secrétaire de la Congrégation pour le clergé, avec rang archiépiscopal. L’Evêque élu, né en 1945 à Chaudefonds-sur-Layon (France) et ordonné prêtre en 1970, était jusqu’ici Official de ce même dicastère.

Docteur en droit canonique, il a été vicaire de paroisse et aumônier de lycée, secrétaire de l’Evêque d’Angers, Mgr Jean Orchampt, juge ecclésiastique et professeur près la Faculté de théologie d’Angers. Mgr Jean Orchampt, évêque d’Angers de 1947 à 2000, est un des démolisseurs du catéchisme en France. Il avait notamment écrit « Problèmes actuels de la catéchèse en France » en 1977. Catéchèse qui sera sévèrement critiquée par le cardinal Ratzinger au début des années 1980.

Mgr Mercier a été ensuite secrétaire de Mgr Jean-Louis Bruguès, évêque d’Angers à la suite de Mgr Orchampt. Mgr Bruguès s’en est débarrassé en l’envoyant à Rome. La promotion, il n’y a que ça de vrai pour écarter les importuns, surtout quand ils ne sont pas francs. Il devint Directeur spirituel au séminaire français de Rome.

Il va remplacer Mgr Celso Morga Iruzubieta, de l’Opus Dei, renvoyé en Espagne comme archevêque coadjuteur de Merida. Le départ de ce prélat ayant passé 25 ans au Vatican avait été annoncé par certains médias italiens qui allaient jusqu’à évoquer une véritable «épuration» touchant les fidèles du pape émérite Benoît XVI et forgeant même le néologisme de «dé-ratzingerisation».

Agé de 70 ans, Mgr Mercier travaille à la Curie romaine depuis janvier 2002, comme officiel à la Congrégation pour les évêques. Mgr Mercier travaillera avec le cardinal Benjamin Stella, préfet de cette Congrégation depuis 2013, et avec Mgr Jorge Carlos Patron Wong, un archevêque mexicain plus spécifiquement en charge des séminaires, et donc de la formation des futurs prêtres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *