mgr lebrun

Mgr Lebrun soutient l’abbé Riffard

Download PDF

Convoqué par la justice pour avoir hébergé des demandeurs d’asile dans un local paroissial à Saint-Etienne, l’abbé Gérard Riffard a reçu le soutien de son évêque et de la Pastorale des Migrants. Le délibéré du jugement est prévu pour le 10 septembre 2014. Mgr Dominique Lebrun écrit :

« L’engagement du Père Gérard Riffard et celle de l’association Anticyclone ont leur source dans l’Evangile et l’attitude de Jésus. Je soutiens le Père Gérard Riffard dans son action d’accueil et d’accompagnement ».

Alors que pour les pouvoirs publics, il s’agit de respecter les règles de sécurité, le Père Riffard

« ne voit pas comment laisser quelqu’un qui frappe à sa porte dormir dans la rue, surtout s’il s’agit de famille avec des enfants » .

Le prêtre risque une amende de près de 12 000 euros. Dans l’attente de la décision de la justice, le Service National de la Pastorale des Migrants (SNPMPI) et l’ensemble des délégués diocésains lui ont exprimé leur soutien.

7 comments

  1. Jean-Pierre Delmau

    Il me semble que dans cette affaire l’Etat est schizophrène.
    d’un côté il se plie aux directives européennes stupides qui l’enjoignent de laisser entre des immigrants sans limite de nombre qu’il ne peut pas loger. D’un autre côté il invoque des mesures de sécurité probablement raisonnables dans des circonstance normales, mais qui, appliquées telles quelles, entraînent sa responsabilité de non- assistance à personne en danger.
    A moins que j’aie mal compris la situation, c’est l’illustration par l’absurde de l’incohérence des comportements publics, dans ce domaine comme dans beaucoup d’autres.

  2. Mabille

    Merci à l’abbé Giffard et à Mgr Lebrun pour son soutien à ce frère prêtre courageux, tout simplement situé au cœur de l’Evangile. ce qu’il faut sauver n’est pas la sécurité d’une église, même si bien entendu le devoir de vigilance existe, mais « la sécurité physique et spirituelle des personnes ». J’aurai fait la même chose et … je l’ai déjà fait.
    Bon courage pour la suite.
    Olivier Mabille +

  3. Françoise

    Dans une république gauchiste, l’abbé Riffard est désavoué. Le monde à l’envers. Il mérite à mon avis l’appui de son évêque et de la pastorale des migrants car dans certains cas de grande détresse (familles avec enfants) l’hospitalité est justifiée. À surveiller toutefois pour ne pas ouvrir la porte aux extrémistes djihadistes = faire entrer le loup dans la bergerie. Une grande prudence avec discernement est requise et des études approfondies doivent être menées avant toute condamnation. Mais notre Etat totalitaire a besoin d’argent et tous les moyens sont bons, même les plus révoltants.

  4. marie

    bonjour
    ce probleme de l acueil des etrangers m’a toujours paru plus complique que ce qu on en dit
    accueillir l autre cet etranger oui pourquoi pas ùais dans SA maison avec SON propre argent
    c est un peu facile de lui onner LARGENT DES CONTRIBUABLES qui ne savent pas payer des INGENIEURS FINANCIERS pour monter des fondations ou holding de societe(meme borloo,homme respectable a sa fondation::::)
    donc l’eglise ou ce pretre regle t il tous les frais
    non
    on utlise a fond les regles de droit quitte ales trodre
    on aide pas la veuve du marin ni celle de l agriculteur
    mais on soigne avec AME des charters de chinois, de techechene et de gens afrique du nord
    est ce la CHARITE
    non C EST DE LA BONNE CONSCIENCE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *