Wattebled

Mgr Robert Wattebled reçoit la Légion d’honneur

Download PDF

Jeudi 10 juillet 2014, à la Maison diocésaine, à 18 heures, Mgr Robert Wattebled, évêque de Nîmes, Uzès et Alès, recevra les insignes de chevalier dans l’ordre de la Légion d’honneur de Monsieur Hugues Bousiges, Préfet honoraire et Chevalier de la Légion d’honneur. La manifestation se déroulera en présence des autorités civiles, miliatires et religieuses ; et de la « Famille diocésaine ».

L’évêque, né en 1946, évêque depuis 2001, célèbre cette année ses 40 ans de sacerdoce.

8 comments

  1. Philomène

    Ah, ces prélats qui courent après les honneurs mondains! Quelle compromission! Ils sont de ce monde qui est le royaume de Satan, ils ne sont pas du royaume de Dieu. Je suis d’accord avec Rocheteau, honte à lui!

  2. gerard

    Pauvre de nous ,plusieurs de nos guides se plient devant l’esprit guider part les forces infernal,ou ils sont aveugle ,j’en viens a me demander si l’or de Vatican II l’Esprit Saint a laisser ses hommes libre de suivre leurs envies ,courir après leurs égo dans la mouvance des années 1960 qui déjà était dans les dérives du malin ?

  3. Thècle

    En voilà encore un qui va recevoir cette minable breloque républicaine…..Quel pitoyable honneur !! Quand il mourra il présentera sa médaille à Jésus pour lui montrer les « mérites » mondains qu’il a gagnés sur cette terre ….sûrement Jésus sera impressionné !!!!!!

  4. wellington

    D’un diocèse assez familial avec 15 séminaristes, avec deux voire trois ordinations par an, à la pastorale méridionale et classique, tenu d’une manière pépère mais juste par Mgr Cadilhac, il a fait un lieu de haine, de suspicion, de division et dont sont partis beaucoup de jeunes prêtres (diocèses voisins, Ars, aumônerie militaire, abandon de ministère…). Homme lourdement dépressif, maniaque, sans pitié, obsessionnel, sa nomination il y a 12 ans a été un mystère, son maintient à Nîmes envers et contre tout en est un autre, doublé d’un grand scandale. Là encore, la grande et sempiternelle question : où est Rome?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *