2009452_en-direct-brexit-les-consequences-sur-la-zone-euro-sont-limitees-estime-sapin-web-tete-0211065368132

Mgr Vingt-Trois joue sur les peurs

Download PDF

Lors de son entretien hebdomadaire sur Radio Notre-Dame, le cardinal André Vingt-Trois a commenté le vote du Brexit, de façon assez superficielle :

Pourtant, ce sont les arguments en faveur du maintien dans l’UE qui surfaient sur les peurs : peur de la crise, peur de l’isolement, peur… Le cardinal aurait mieux fait de rappeler l’absence de subsidiarité dans les institutions supranationales des institutions de l’Union européennes.

13 comments

  1. ou toppie

    Non Monseigneur, pas du tout. vous n’êtes pas informé, Moi, je le suis.
    Le levier principal était l’échec de l’UE, ce il a été admis par D Tusk (un des cinq présidents de ces institutions) il y a deuz semaines. C’est parce que elles ont perdu la confiance, jamais très forte, du peuple britannique. Les Britanniques ont maintenant échappé des cabales maçonniques et s’approchent l’avenir avec une nouvelle confiance, le courage fraîche et l’espoir brave.
    Il est surprenant et m’inquiéte que vous ne pouvez pas le comprendre. Les « institutions » sont vouées, l’euro également.
    Les expressions faciales de M Hollande et de M Valls révèlent tout.
    Domine protégé nos.

  2. Jacquesjacques

    De quoi se mêle t-il ? Et en plus il ment effrontément parce que l’argument premier des européistes est juste ment la peur : sortir de l’Europe est impossible, on rentrerait dans une crise majeure.
    Monseigneur XX III fait de l’inversion : il attribue l’argument de la peur aux partisans de la sortie, alors que c’est celui des européistes. Des tels comportements mensongers de la part d’un « monseigneur », rabaisse l’église au niveau des plus vils politiciens. C’est l’église au service de la finance internationale, le veau d’or moderne, contre les peuples. Monseigneur, vous pouvez aller vous confesser.
    Mais en matière d’inversion, le pape, les cardinaux et les évêques sont les champions, je parle là de l’inversion des valeurs , au point qu’ils sont dans l’apostasie.
    Preuve en est cette affaire de Renne où l’évêque s’attaque à ceux qui ont encore la vraie foi, qui sont des catholiques assidus, chez lesquels il y a des vocations, ceux là qui résistent, ceux là qui n’acceptent pas la destruction satanique de l’église, ceux là qui n’acceptent pas la trahison, il faut les détruire.
    On leur retire leur prêtre, on leur retire leur chapelle, et pour être tranquille, on la vendra pour démolition.
    Cette église n’est plus l’église, elle renie tout , refuse de se soumettre à la Sainte Vierge en refusant de dévoiler le troisième secret de Fatima. Fuyez cette église satanique.

    Quand on voit ce comportement destructeur de la foi, soumis au pouvoir de la finance internationale, celui du Veau d’or moderne, …, on comprend la puissance de Satan.
    Ne suivons pas Satan.

  3. DUMAS

    Je partage l’analyse de notre Cardinal: les Anglais qui de tout temps ont été opportunistes se sont laissés gagner par la peur: n’oublions pas qu’au Royaume-Uni la religion catholique a été « laminée » par des siècles d’Anglicanisme; seule la royauté leur a permis jusqu’ici d’assurer leur unité; mais après ce BREXIT, ce sera de nouveau la désunion!

    Prions pour eux, car ils font toujours partie de ces Nations qui ont eu des racines chrétiennes!

    Hervé

  4. Delmau

    L’expérience montre que la majorité des commentateurs sur l’évolution de l’Union européenne est très mal informée, ce qui ne les empêche pas de publier leurs états d’âme. Malheureusement, Mgr Vingt-Trois et plusieurs de ses confrères en font partie.

  5. babacool

    De quoi je m’occupe, a-t-il entendu parler des peuples souverains? pour qui roule-t-il pour cette Europe qui nous a ruinés et cette commission de Bruxelles dont le dieu s’appelle « maman », il suffit de voir la réaction des bourses. N’en déplaise à Mgr, sortons de cette galère où les prix ont été multipliés par 10 ou par 20 et parfois plus depuis que nous sommes passés à la monnaie de singe qu’est l’euro

  6. Gauthier

    DIEU & MON DROIT !

    « La sortie de l’Europe d’un royaume de première importance qui a pour devise « Dieu et mon droit » pourra donc lui apparaître comme un bon débarras, même si cela n’est pas explicitement dit, diplomatie oblige ! Mais pour un chrétien de France et tout simplement ce que le 17ème siècle appelait « un honnête homme », ce départ marque plus fortement encore la mise en congé de Dieu et du droit dans ce qui ne mérite plus finalement que le nom de zone ! Pour combien de temps « euro » ? Et plus que jamais à vendre ! Je suis sûr qu’un prix de gros est possible en y ajoutant les chrétiens d’Orient qu’on continue à massacrer! »

    https://michelviot.wordpress.com/2016/06/24/dieu-et-mon-droit/

  7. yr

    Tous les évêques qui s’expriment sur les évènements actuels devraient garder un devoir de réserve et se contenter de rappeler la Doctrine Sociale de l’Eglise qu’ils ne savent plus enseigner. En agissant ainsi ils se rendraient compte que leurs réflexions sont plutôt à gauche.
    Par leurs commentaires sur l’actualité ils trompent les laïcs qui se fient à leurs opinions, c’est du cléricalisme tout simplement.
    Ce qui est important pour des hommes d’église c’est d’ABORD le salut des âmes qui leur sont confiées et là il y a à faire et c’est ce que l’Eglise attend d’eux.

  8. Sami

    Je pense au contraire, que c’est le coeur profond d’une Angleterre éprise de liberté et de bon sens qui a parlé ….comme en 1940.
    Comme en 1940, la France se soumet par lâcheté à la domination de l’Allemagne et à une idéologie fabriquée pour dissimuler cette domination.
    Comme en 1940 les monstres prolifèrent .
    Ce n’est pas la peur qui motive les Anglais, mais une capacité très saine de recul , de recentrement et de résistance aux sophismes dans lesquels nous sommes englués.
    Et aussi la force d’âme pour en payer le prix .
    Une leçon pour nous.

  9. toto

    J’ai surtout très peur du pouvoir de nuisance de l’épiscopat français (à quelques exceptions près). Incapables de faire leur boulot de pasteurs du troupeau, ils font celui des ennemis de l’Eglise et appuyant la propagande mondialiste.

  10. MACHAULT

    Cet Éminence ferait mieux de s’occuper de la désertification des églises , que de s’occuper de donner son point de vue sur la politique des autres, mais il doit être de la génération 68 ……. alors tout est bien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *