w

Des militants LGBT aux JMJ

Download PDF

L’organisation polonaise des chrétiens homosexuels et transgenres Tecza i Wiara (Arc-en-ciel et Foi) ouvrira un « foyer » pour les personnes LGBT participant aux Journées Mondiales de la Jeunesse (JMJ) fin juillet à Cracovie. Artur Barbara Kapturkiewicz précise :

« Notre initiative n’est pas inscrite au programme officiel des JMJ, mais nous invitons tous les LGBT et leurs amis ».

Tecza i Wiara a fait un calcul obscur qui lui permet d’affirmer de façon péremptoire, sur le mode de l’intox, que parmi plus d’un million de pèlerins attendus à Cracovie du 26 au 31 juillet, il devrait y avoir plusieurs milliers d’homosexuels, bisexuels et transgenres. Ben voyons…

Selon le programme de l’organisation, les participants devraient notamment rencontrer un jésuite américain, Jim Mulcahy, spécialiste des services pastoraux offerts aux personnes LGBT, et assister à la projection de films sur la manière de concilier leur orientation sexuelle et la foi. En revanche, concilier le catéchisme et leur orientation, ce sera sans doute plus complexe…

Le cardinal Stanislaw Dziwisz a reçu des représentants du groupe Tecza i Wiara. Le cardinal leur a rappelé la doctrine de l’Eglise sur l’homosexualité.

7 comments

  1. LE GUEN

    Mais qu’est ce qu’ils vont y foutrent franchement ? Nous faire croire à un évangile fadasse permettant tout. Bravo à Mgr Stanislas, l’ami de St Jean-Paul II de leur rappeler la doctrine de l’Eglise en matière de moeurs. Ils peuvent venir à des centaines, des milliers et des milliards s’ils veulent mais quantité n’égale pas vérité. Et leur présence et leur absence ne fera pas changer l’évangile d’un iota. Ils peuvent faire de la pub. mais c’est tout. Ceux qui ont le discernement bien accroché au coeur sauront distinguer le bien du mal. Maintenant la porte est ouverte à tous ceux qui ceux qui se convertissent car il est bien entendu que Dieu veut la mort du péché et pas du pécheur.

  2. C.J

    Bonjour,
    Il me semble qu’on pourrait préciser une chose ou deux.
    On peut être catholique et avoir des penchants ou pulsions homosexuelles, dans ce cas on fait comme tous les catholiques qui ont d’autres penchants et pulsions: on essaye de se convertir avec la grâce de Dieu.
    En revanche il est impossible d’être catholique et militant LGBT parce qu’on sait très bien que ce mouvement propose ou impose des choses contraires à l’Evangile; sans même parler des questions relatives à la sexualité – ce qui semble évident – n’est-il pas bizarre de se présenter aux JMJ avec l’étiquette LGBT et de ne proposer d’hébergement qu’aux personnes revendiquant cette étiquette: les gens qui vont aux JMJ ne sont-ils pas tous également catholiques, hommes et femmes baptisés dans le Christ? Qu’est-ce que c’est que cette manière de trier ceux qui sont LGBT et ceux qui ne le sont pas? C’est la manière tragique de voir le monde dans la nébuleuse LGBT: on trie les êtres humains entre ceux qui revendiquent cette étiquette et ceux qui ne la revendiquent pas, et cela est inadmissible bibliquement donc catholiquement parlant.
    Il me semble qu’il faut commencer par mettre cette chose inadmissible en valeur quand on veut contester une démarche d’un groupe étiqueté LGBT, sinon, dans leur ruse, les personnes du groupe se mettent à crier à la persécution contre les homosexuels, alors que cela n’a rien à voir. Les homosexuels sont bienvenus dans l’Eglise en général comme aux JMJ en particulier, à partir du moment où ils sont des chrétiens comme les autres = des chrétiens qui cherchent à se convertir avec la grâce de Dieu, ce que ne cherchent pas les membres des associations LGBT puisque leur vison d’une humanité « triable » n’est pas chrétienne.

  3. Nicolas

    C’est toutes les confusions du Pape sur la question LGBT qui ont donné une forme de légitimité à tous les sectes anti-catholique se réclamant du catholicisme !

  4. Sami

    @ C.J.
    Je trouve votre commentaire très juste, surtout quand vous parlez de la « ruse ».
    La ruse de ceux qui provoquent une indignation qui leur permettra de se poser en victimes et de dénoncer une homophonie dont ils auront composé la mise en scène.
    C’est tout bonnement démoniaque d’introduire la bannière LGBT aux JMJ.

  5. B.H.

    Au moment des JMJ de Cologne, le premier jour, je me rappelle avoir croisé sur l’un des ponts de la ville un petit groupe de « religieuses ». Sans y faire plus attention au début, en m’approchant d’elles avec le groupe de jeunes dont j’avais la responsabilité, nous nous sommes aperçus que ces « religieuses » étaient en fait des hommes outrageusement déguisés et maquillés qui distribuaient des tracts militants pro-gays. Nous les avons croisés sans prendre leur tract. Je ne les ai plus revus ensuite; d’autres groupes les avaient remarqués le premier jour, mais ensuite ils ont disparus.

  6. Clofer

    L’église, grâce au « bon » pape François (ou plutôt évêque de Rome), est en pleine apostasie, elle fait tout pour se conformer au monde décadent de l’occident. Alors, un peu plus un peu moins …
    Ne nous voilons pas la face, l’église n’a jamais rejeté qui que ce soit, elle condamne le péché et accueille le pécheur. Pour les personnes « LGBT », elle sait bien que la sexualité humaine est complexe et que les changements ne se font pas en un jour. Simplement, elle attend un geste de conversion et n’ignore pas que les rechutes sont légion.
    Ce qui se passe actuellement suite aux synodes, c’est tout autre chose, une tentative des prélats progressistes pour changer la position de l’église et rejeter les enseignements du Christ et des apôtres.
    C’est bien une apostasie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *