m

Mobilisation : des mots, encore des mots, toujours des mots

Download PDF

Dans un article publié sur le site Boulevard Voltaire, le journaliste Robert Ménard, fondateur de Reporters Sans Frontières, exprime son incompréhension face à la faible mobilisation de l’Eglise sur le mariage :

« Or, je dois vous avouer mon incompréhension devant le peu de mobilisation face à ce qu’il faut bien appeler par son nom : un forfait. Bien sûr, Monseigneur Vingt-Trois a dénoncé une « supercherie ». Le « service minimum », si j’ose dire… Mais où est la mobilisation réelle de l’Église ? Qu’entend-on, le dimanche, à l’heure de la messe ? Qui prononce, à l’heure du sermon, les mots qui enjoindraient aux chrétiens de protester, de se mobiliser ? »

Verrons-nous des évêques dans la rue lors des prochaines manifestations ? Il semble que Mgr Dominique Rey y sera. Et peut-être quelques autres. Nos prêtres prêcheront-ils en chaire pour appeler et convaincre leurs ouailles d’agir, d’écrire à leurs élus, de les harceler, de descendre en masse dans les rues à toutes les manifestations ? Le gouvernement n’a peur que d’une chose : le rapport de force. Les sermons et les longues études, c’est utile, mais insuffisant. Après les mots, il faut des actes.