affiche_128830.thumb53700.1441474008

Monseigneur Aupetit à la « Hopeteen Night »

Download PDF

HopeTeen est un mouvement chrétien de Louange Festive pour les 11-16 ans, animé par des jeunes, soutenu par le groupe de musique Hopen. Monseigneur Aupetit vient de  confirmer sa présence exceptionnelle le 12 Mars prochain pour la « Hopeteen Night ». Il sera accompagné d’une trentaine de prêtres pour cette soirée miséricorde, animée par le groupe Hopen !

Capture d’écran 2016-02-06 à 16.00.42

Excitation garantie (voir vers 1mn…) :

9 comments

  1. Le curé d’Ars aurait pensé cela diabolique
    Quand l’Eglise de France s’essaie au New Âge.
    Des évêques pas très catholiques……
    Remarquez l’accent circonflexe sur âge, mon iPad est accent circonflexe, même en anglais !

  2. Gilberte

    que les jeunes sautent et dansent, c’est normal à leur âge, mais faut-il comprendre que les prêtres présents avec leur évêque vont aussi sauter comme des ressorts?

  3. Daniel

    Pas certain que les jeunes en ressortent avec un esprit de prière ou une meilleure idée de leurs « fins dernière »
    Il faut espérer qu’au moins il n’y a pas de drogue ni de libertinages, grâce à un bon encadrement.
    Si c’est ça le programme de toute la rencontre et pas seulement une « friandise » offerte aux jeunes (tout au moins à ceux qui aiment ça) je ne vois pas les fruits pour la charité, la foi, l’espérance.
    C’est spécifique à un diocèse ?

    • Lilli

      Pas besoin d’avoir un esprit de prière depuis le concile et pour la messe Paul6 et l’âme, la foi, le péché, la confession, … connaît pas, ce sont des mots qu’on ne prononce même plus.
      Ma fille a suivi ce genre de « catéchisme », elle est allée aussi aux JMJ, elle n’a rien appris sauf à danser le rock and roll … peut être que maintenant, les choses évoluant avec la mode, l’abbé leur apprend à danser la « salsa ».

  4. Myriam

    New age?

    Catholiques pratiquants je crois qu’il est nécessaire de garder nos jeunes et pour ce faire il faudra
    innover :
    1) revenir à la tradition (la Sainte Communion);
    2) gérer la nécessité de rendre notre foi joyeuse et vivant.

    Sinon la combination protestanto-caholico-boudhiste méditation-musico-prière et tout le tralala
    nous feront perdre tous nos jeunes.

  5. bénédicte

    C’est dramatique de faire croire aux jeunes que c’est ça la religion catholique. La pratique de la religion catholique ne se résume pas à pleurer, ni à se flageller, ni à être triste, mais sûrement pas à sauter comme des marsupilamis sur une musique endiablée avec des voix de femme-enfant sexy.
    Que l’Esprit Saint éclaire l’esprit de ces clercs et de ces jeunes manipulés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *