Mort-dernier-Cristeros-e1457798264426

Mort du dernier Cristeros

Download PDF

Juan Daniel Macias Villegas était connu comme le dernier des Cristeros survivant. Il est décédé, au Mexique, d’un arrêt respiratoire le 18 février dernier, à l’âge de 103 ans.

Né en juillet 1912 au village de San Julian, alors appelé Rancho de los Verdes Palos, Juan Daniel Macias Villegas a été baptisé par le père Narciso Elizondo, qui, quelques années plus tard, lui donnera aussi sa bénédiction lorsqu’il prendra les armes.

Le dernier des Cristeros avait 103 ans

Ses funérailles ont eu lieu en l’église San-José, en présence de ses enfants, petits-enfants, arrière-petits-enfants et arrière-arrière-petits-enfants. Une grande procession l’a accompagné au cimetière, comme le dernier symbole de ce combat du Mexique pour sa foi, sous la bannière du Christ Roi.

A 13 ans, il avait rejoint les Cristeros, et avait participé à leurs combats aux côtés du célèbre général Victoriano Ramírez, connu sous le nom de El Catorce pour avoir vaincus les quatorze hommes que les forces gouvernementales avaient envoyés à ses trousses. Juan Daniel Macias Villegas faisait donc partie de son escadron, « les Dragons d’El Catorce », avec lesquels il a participé à

diverses campagnes.

Après la guerre, il est retourné vivre dans la communauté rurale de San Julian, jusqu’à sa mort. San Julian a été la première ville à prendre les armes le 1er janvier 1927 contre les lois répressives du gouvernement maçonnique de l’époque. Atteint par la maladie, Juan Daniel Macias Villegas a dû passer les derniers jours de sa vie – à 103 ans ! – dans un fauteuil roulant.

Une mort, et une canonisation

Ce décès est survenu quelques jours avant que le pape François ne signe un décret reconnaissant un miracle du bienheureux José Luis Sánchez del Río, le jeune Cristero torturé et fusillé à mort, en 1928, à l’âge de quatorze ans, pour sa foi, au cri de « Vive le Christ Roi ! » – « Viva Cristo Rey ! »

Une épopée qui a été l’occasion de plusieurs livres, dont La véritable histoire des Cristeros, d’Hugues Kéraly. Et, en 2012, d’un superbe film éponyme, avec notamment Eva Longoria, Peter O’Toole et Andy Garcia, sorti en France en 2014 grâce à la société de production Saje.
Source Réinformation TV

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *