maxresdefault-2

« Robert Schuman nous interpelle sur l’Europe que nous voulons »

Download PDF

Mgr Jean-Christophe Lagleize, évêque de Metz, avait invité les élus de Moselle à un « jubilé des élus », mercredi 22 juin, dans le cadre de l’année de la miséricorde : pas moins de 120 élus de Moselle, plus de la moitié des élus du département, se sont réunis. Ils ont assisté à une conférence sur la figure de Robert Schuman, suivie d’un temps de prière à la cathédrale Saint-Étienne de Metz, avec le passage de la porte sainte. Mgr Lagleize explique à La Croix :

« Il me semblait qu’il était intéressant de resituer en cette année de la Miséricorde cet artisan de paix et de réconciliation dans l’histoire qu’est Robert Schuman et de nous inspirer de son engagement face aux difficultés actuelles que rencontre l’Europe ». « Robert Schuman nous interpelle sur l’Europe que nous voulons construire demain ! »

L’un des conférenciers, l’universitaire italien Edoardo Zin, spécialiste de Schuman, a souligné combien son action au service de la réconciliation entre les peuples avait été ancrée dans la miséricorde de Dieu pour l’homme. Une lettre de Mgr Lagleize aux élus mosellans a été distribuée pour

« redire qu’on ne peut pas réduire la politique et le service de la France à un certain spectacle politique qu’on peut voir dans les médias ou à la télévision, et que nos élus sont des femmes et des hommes de terrain (…). Il fallait redire l’estime que nous, prêtres, et moi, évêque, portons à la charge qu’ils ont (…) ».

Puis, rappelant que l’Eglise n’est pas un lobby, comme veut le croire et l’instituer la loi Sapin, l’évêque affirme :

« Quoi qu’en veuille en faire la loi Sapin, qui veut classer les Églises dans les instances de lobbying, nous ne voulons pas agir sur le pouvoir ». « Nous nous situons comme des partenaires (…) nombre de chrétiens sont engagés au service du bien commun, de la paix et de la justice ».

1 comment

  1. Bjam

    Nous savons depuis plusieurs années, ce que cet évêque ignorant n’a pas l’air de savoir, que Schuman était un traître à la France et, de fait, de tous les peuples européens, payé par la CIA. Ce monsieur dépourvu de toute culture politique devrait surtout tâcher d’être un bon guide spirituelle et sortir du champ politique qu’il ne maîtrise visiblement pas, à moins bien sûr qu’il ne soit franc-maçon comme un grand nombre de ses collègues français, et qu’il ne travaille à quelque chose qui n’a rien à voir avec l’Église catholique et le règne du Christ Roi, ni avec le bonheur de la France.
    L’Europe que ce petit monsieur appuie a été voulue et financée par les USA pour asservir les Européens (c’est chose faite) et pour leurs propres intérêts économiques (ce qui est fait : bateaux de guerre non livrés aux Russes sur demande américaine, abandon des ventes Peugeot à l’Iran, marché récupéré par les Américains), bancaires (ça aussi c’est fait) et géopolitiques (idem).
    Qu’il rentre chez lui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *