mgr-ginoux

Nous ne sommes pas des pratiquants de Charlie Hebdo

Download PDF

Extrait de l’homélie prononcée par Mgr Ginoux, évêque de Montauban, lors de la veillée pour la paix, le 10 janvier :

« Nous sommes, bien sûr, bouleversés, frappés de stupeur et de réprobation. Mais d’abord nous prions pour tous ceux qui sont concernés par ce drame. Même si beaucoup d’entre nous, comme moi, ne sommes pas des pratiquants de Charlie Hebdo, qui, souvent, est très grinçant et grossier vis-à-vis de l’Eglise Catholique, nous sommes écoeurés par la mort de ces journalistes et des autres victimes. Pourquoi sont-ils morts ? Parce qu’ils ont un jour ou l’autre attaqué, en vertu de la liberté d’expression de notre pays, une religion, l’Islam et ses fanatiques, ils ont été exécutés. Cette réalité rappelle que cette nouvelle guerre du terrorisme est arrivée chez nous. Au même moment, au Yémen, 30 jeunes gens mouraient sous l’explosion d’un minibus piégé et télécommandé. Cet attentat était le troisième depuis le premier janvier. N’oublions donc pas que certains pays vivent en permanence sous la menace quotidienne : Syrie, Irak, Pakistan, Nigeria (Boko Haram), et d’autres !!! Aujourd’hui au Nigéria 16 villages ont été détruits par Boko Haram ce qui fait plusieurs centaines de morts et de blessés. Nous avons donc à penser à toutes ces populations qui auraient le droit de vivre en paix et n’ont pas cette paix. Si nous prions ce soir pour la paix c’est pour nous laisser rejoindre par la paix qui vient de Dieu et nous redire notre confiance dans le « Prince de la Paix » comme le Sauveur est désigné par les prophètes. Le Christ est notre paix, la paix apportée par Dieu, la paix que Dieu nous donne: dans la nuit de la Nativité a retenti le chant « Gloire à  Dieu au plus haut des cieux et paix sur la terre aux hommes que Dieu aime ». L’évangile choisi ce soir nous livre les paroles de Jésus à ses disciples avant son arrestation. A chaque messe la phrase de Jésus ressuscité revient : « la paix soit avec vous », on échange la paix « dans la charité du Christ donnez-vous la paix ! » et nous invoquons l’agneau de Dieu qui nous donne la paix avant d’ « aller dans la paix du Christ ». La paix dont il est question est la synthèse de tous les dons de Dieu. Elle est l’unité avec Dieu par le Christ, la vie dans l’Esprit de Dieu, l’Esprit-Saint. […]

Plus que jamais nous devons annoncer l’Evangile au monde qui à la fois génère de tels crimes et en même temps en souffre. Nous avons reçu le message de paix du Christ, il nous invite à ne pas avoir peur, c’est donc, pour nous, une nécessité de faire connaître Jésus le Sauveur, le roi de miséricorde. Notre silence sur le Christ tue et empêche les chercheurs de Dieu de parvenir au but. […] »

3 comments

  1. Pauvre pécheur que je suis

    Très belle homélie qui nous insiste à prier comme Jésus qui l’a toujours fait dans sa vie publique ! Suivons les traces du Prince de la Paix malgré tous les bouleversements !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *