l

Nouveau logo pour le diocèse de Nantes

Download PDF

Message du Père Benoît Bertrand, Vicaire général du Diocèse de Nantes, et Sophie Nouaille, Responsable communication du Diocèse de Nantes :

A compter de ce mercredi 3 février 2016, et en cette année jubilaire de la Miséricorde, le Diocèse de Nantes présente officiellement son nouveau logo.

A la demande du Conseil épiscopal, le Service communication du diocèse de Nantes a réalisé une nouvelle identité visuelle, le logo précédent, crée en 2005, ne correspondant plus aux codes d’identification visuelle d’aujourd’hui.

Un logo, partie essentielle d’une identité visuelle en communication externe, est la première vitrine d’une institution d’où l’importance de travailler l’esthétisme et le sens. En communication interne, il participe au sentiment d’appartenance à un même corps, au service du Christ. C’est aussi un outil pour réaffirmer l’identité du diocèse, son orientation pastorale majeure et rendre visible la réalité de l’Eglise catholique en Loire-Atlantique vis à vis de ses interlocuteurs extérieurs.

Il était donc urgent de créer un nouveau logo institutionnel qui réponde aux standards d’aujourd’hui. Le service communication a travaillé sur les thèmes suggérés par le Conseil épiscopal : la communion et l’unité diocésaine, la rencontre avec les hommes et les femmes de ce temps, le Christ toujours au centre, la Parole de Dieu. Des termes clés sont apparus : l’annonce, l’unité, l’audace missionnaire et évangélisatrice d’une Eglise qui avance au large, qui favorise le dialogue, qui crée des ponts…Un logo fidèle à la Lettre pastorale de notre évêque et des projets diocésains à venir.

Parmi les cinq projets présentés au Conseil, c’est donc ce logo qui a été retenu. Ce logotype donnera lieu prochainement à la création d’une charte graphique qui devra être utilisée par tous les acteurs diocésains (instances diocésaines, services et paroisses…). La vie de l’Eglise en Loire-Atlantique continue de s’écrire avec les catholiques d’aujourd’hui ; c’est l’Eglise en sortie mais non dispersée. Ce logo en sera un symbole !

Pour les services diocésains, la personnalisation du logo se fera avec chacun au fur et à mesure, en conformité avec la charte graphique.

25 comments

  1. Pourrait-on avoir l’ancien emblème ou logo du diocèse ?

    Couper les catholiques de leurs racines, de leurs ancêtres avec une insolente impiété est très urgent en effet. Mais ce n’est pas gratuit, même si le message est vide de sens transcendant.

    Pouvons-nous connaître le montant de la facture pour ce logo dont l’urgence n’échappera à personne (sauf à moi) ?

    Les diocèses sont une bénédiction pour les dessinateurs de logos et autres émetteurs de factures.

    • Les quêtes et autres dons en espèces sont aussi une « bénédiction » pour les imitateurs de Judas. J’ai fait un don, modeste (70 €), en espèces à mon diocèse. Impossible d’avoir un reçu. Où est passé mon argent ? Mystère !

      Il est bien connu que les factures sont un moyen de « sortir » de l’argent des caisses des associations et entreprises. De l’argent qui n’est parfois pas perdu pour le donneur d’ordre… Chi lo sà ?

      On siphonne ainsi par en-haut (recettes en espèces) et par en-bas : factures plus ou moins fantaisistes.

      Il y aurait une enquête à faire sur les finances des diocèses.

  2. toto

    Les églises se vident, les caisses aussi, mais on a l’argent pour payer la réalisation de nouveaux logos ineptes qui sacrifient à la mode du futile et de l’éphémère.

  3. ya

    C’est toujours la croix sans le Christ (Vrai « logo » de l’Eglise Catholique !). Quant à la prose : « La vie de l’Eglise…continue de s’écrire avec les catholiques d’aujourd’hui… » Catholiques d’aujourd’hui ? Et ceux d’hier on ne les connaît plus ou l’Eglise nait-elle aujourd’hui ?
    « C’est l’Eglise en sortie mais non dispersée… » ; ça veut dire quoi au juste ???
    Que doit on comprendre avec ce vocabulaire pour initiés ?
    On aimerait savoir combien ça coûte tout ça : nouveaux locaux grandioses (pour accueillir beaucoup de pauvres ?), nouveau logo pour rendre « visible l’Eglise d’aujourd’hui », (elle n’est donc plus visible ?) etc… ???
    Est-ce que « imposer une chartre graphique » va aider à la RE-christianisation de la Loire Atlantique (pour ne parler que de ce département) ?
    Tout cela n’est que mondanités futiles (qui coûtent cher aux fidèles) et l’essentiel n’est pas là !

  4. pelerin

    Est-ce vraiment serieux? Les deux croix semblent sortir d’un flm Disney comme ‘Fantasia.’ Je serai curieuse de voir les quatre autres projets presentes.

    • BARBA

      bien vue la référence à fantasia! cf l’apprenti sorcier: Mickey voyant l’ombre du Maître en haut des marches, contemplant le foutoir que cet ignorant d’élève a commis. Même symbole involontaire?

      On pensera aussi à l’ombre d’Ivan le Terrible d’Eisenstein, se plaquant sur le mur du monastère, plan repris dans le film Alladin.

      Enfin, on est loin de Giotto avec ces rigolos.
      De plus combien cela a -t-il coûté d’argent ponctionné au denier du « cu-culte »? Le misérabilisme médiocre, cela a un prix.

  5. bon ! on peut aimer ou ne pas aimer …. personnellement ça me laisse dans l’indifférence !
    Mais
    j’aimerais bien savoir ce que ça peut changer dans la pastorale proposée aux Nantais, l’important ne serait-il pas la véritable évangélisation telle que l’a voulue Notre Seigneur ? Ces gens du diocèse de Nantes qui il n’y a pas si longtemps étaient tous chrétiens et pratiquants où en sont-ils de leur foi ? tous les diocèses de l’Ouest ont été chamboulés par le concile (ou plutôt ses mauvaises interprétations) …. La France entière a besoin et c’est urgent d’une Ré-Evangélisation ! Que se lève un nouveau Père de Montfort !

  6. Robert

    Combien ça a coûté aux fidèles au profit du graphiste et son cabinet ?
    Est-ce manquer à la charité que de dire que la modernité rime aussi avec pauvreté.
    Pauvreté réelle des fidèles, pauvreté affiché des signes ecclésiaux, pauvreté, volontaire ou pas, de l’expression de la doctrine.
    Est-ce que seul un graphiste brillant, quoique le style puisse être critiqué, pourrait s’enrichir de cette pauvreté?

  7. Pingback: Urgence ecclésiale Actualités

  8. Jassak

    Nous savons que les centres E. Leclerc sont bien implantés dans l’Ouest……l’évêché nantais en serait-il une succursale??(même couleurs de logo!) ou bien, le conseil en communication a-t-il pensé que l’évêché de Nantes ressemblait à un supermarché ?

  9. Jacques

    J’allais moi aussi critiquer ce nouveau logo…
    Mais je suis allé sur le site du diocèse de Nantes.
    Actuellement, il ne dispose pas d’un vrai logo, c’est plutôt un bandeau en 2 parties :
    – au-dessus : un bandeau rouge dans lequel est écrit en lettres blanches « Diocèse de Nantes »
    – en-dessous : un bandeau noir plus étroit et plus court dans lequel est écrit en lettres blanches « Les catholiques de Loire-Atlantique ».
    Le nouveau logo n’est sans doute pas parfait, mais c’est incontestablement un grand progrès par rapport au bandeau précédent.
    Ca a coûté de l’argent, c’est sûr ; mais le saint curé d’Ars ne disait-il pas que rien n’était trop beau pour la gloire de Dieu ?
    Et pourquoi nos ancêtres ont-ils construit des cathédrales magnifiquement décorées, alors que de grands hangars auraient permis de rassembler les fidèles à moindre coût ?
    Ne faisons pas un mauvais procès à Mgr l’Evêque de Nantes… pas pour son nouveau logo qui est un réel progrès !

  10. Jacques

    L’ancien bandeau du diocèse ne comportait que du texte… pas de croix !
    Cet « oubli » a été réparé puisqu’il y a maintenant 2 croix sur le nouveau logo.
    Ca va dans le bon sens contrairement au journal La Croix qui a supprimé sa croix depuis longtemps et n’est plus vraiment un journal catho.

  11. Hervé Soulié

    Comme il a des soucis importants le diocèse Nantes !!!!
    Mais ce logo…. Comme il est beau !
    Un évènement d’une ampleur exceptionnelle….

  12. Gilberte

    chaque paroissien peut s’amuser à fabriquer un logo, il suffit d’ouvrir « Google » puis de taper sur son pc « greenbox » ; des sites sont proposés on prend le 1er ; en bas de la page qui s’ouvre on clique sur « graphisme » et un logiciel permet de créer tous les logos que l’on veut gratuitement. Le logo de Nantes signifie quelque chose, mais la zone texte est peut-être trop chargée

  13. Pingback: Ode à mon Logo bien aimé par le Diocése de Rennes . | conseil dans l'espérance du roi

  14. Merci de tous vos commentaires très instructifs !

    1-Nous aurions aimé que le logo soit reproduit de façon proportionnelle sur votre site et non pas déformé!

    2- Le nouveau logo n’a pas coûté un centime! Vous auriez lu attentivement le communiqué, vous auriez pu lire au début : « A la demande du Conseil épiscopal, le Service communication du diocèse de Nantes a réalisé une nouvelle identité visuelle ». C’est effectivement le service communication qui a réalisé en interne cette identité visuelle! Et pour les critiques gratuites, nous vous invitons à venir nous rencontrer au service! Vous pourrez ainsi vérifier qu’il a bien été fait maison! Ceux qui disent « Ça a coûté de l’argent, c’est sûr! » ou encore « Combien ça a coûté aux fidèles au profit du graphiste et son cabinet ? » , qu’ils viennent nous voir! C’est un choix que nous avons fait de ne pas avoir fait à une agence ou à un graphiste extérieur!

    Alors oui, ce logo n’est sans doute pas parfait! Il est fabriqué avec nos moyens et les talents que le Seigneur nous a donnés! Vous êtes libres de ne pas apprécier. D’autres apprécient!
    Pour ce qui est de ce que vous appeliez l’ancien logo: ce n’en était pas un! C’est ce qu’on appelle cartouche ou header du site du diocèse!

    « Les rigolos de Giotto » vous remercient et comptent sur votre aide et votre prière! Vous êtes les bienvenus pour venir nous donner un coup de main!
    Et bon Carême à chacun! Nous vous laissons avec ces paroles du Pape Benoit XVI : La cité de l’homme n’est pas uniquement constituée par des rapports de droits et de devoirs, mais plus encore, et d’abord, par des relations de gratuité, de miséricorde et de communion. » A méditer en ce temps de Saint Carême!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *