Couverture-édition-annotée-213x300

Nouvelle édition commentée d’Amortis Laetitia

Download PDF

Avec la publication de l’exhortation apostolique post-synodale « Amoris Laetitia », sur l’amour dans la famille, le pape François a offert au monde un texte controversé. A l’occasion de la sortie d’une édition présentée et annotée, Mgr Jean-Luc Brunin, évêque du Havre et président du Conseil Famille et Société, précise quelques traits de cette publication.

Pourquoi cette nouvelle édition de « La joie de l’amour » ? 

La visée de cette édition est essentiellement pédagogique : aider les fidèles à rentrer dans le document, en groupe ou seuls, et encourager les initiatives pour sa mise en œuvre. Des acteurs de la pastorale, des mouvements ainsi que des théologiens de plusieurs facultés proposent un accompagnement à la lecture. Il est heureux de voir s’élargir et durer la collaboration entre acteurs pastoraux, pasteurs et théologiens issus de diverses universités catholiques.

Que pourra-t-on y trouver ?

En premier lieu le texte intégral de la joie de l’amour, accompagné d’une présentation donnant des clés de lecture pour chaque chapitre. Et de nombreuses notes expliquant les expressions employées au fil de l’exhortation ; elles permettront de comprendre les images, les références, les appels du Pape. On découvre aussi des témoignages. Ils donnent un visage concret à l’amour dans la famille, avec ses joies et ses difficultés. Je pense que les questions proposées à la fin de chaque chapitre permettront à des groupes ou des personnes seules de vraiment rentrer dans la démarche du pape François. Pour ce qui est de la postface de Christoph Théobald, elle ouvre des perspectives ecclésiologiques, avec sa question «  Et maintenant ? »

Et maintenant… quel impact pour l’Eglise en France ?

Nous souhaitons que la démarche synodale initiée par le pape François puisse se poursuive dans l’Église en France. Dans les diocèses, ils sont nombreux les pasteurs, les diacres, les laïcs engagés dans l’accompagnement des personnes et des familles qui œuvrent à un renouveau de la pastorale familiale dans la dynamique du Synode. Car, nous dit le pape François, « ce sont les différentes communautés qui devront élaborer des propositions plus pratiques et plus efficaces, qui prennent en compte aussi bien les enseignements de l’Église que les nécessités et les défis locaux » (AL 199). Tous membres d’une famille, nous sommes tous appelés à la mise en œuvre de la joie de l’amour. Que cet instrument puisse y aider.