mgr-georges-pontier_1159460_460x306-4eb49

Plus longtemps on pèche, moins on pèche

Download PDF

C’est très pratique, mais c’est la logique de Mgr Pontier, qui s’est exprimé au cours de la discussion sur les divorcés-remariés, au cours de l’assemblée plénière de la Conférence des évêques de France, ainsi que le rapporte le Bulletin Quotidien :

2015-11-05 11.13.21

 

Quelqu’un peut me dire s’il faut vraiment attendre 30 ans pour considérer que l’adultère n’est plus un péché ? A 29, ça doit être bon aussi. Et sans doute aussi après 25 ans de vie commune (qui peut se targuer d’avoir 25 années de vie commune, hein ?). Voire 20 ans. Allez 15, qui dit mieux ?

12 comments

  1. De manière conscient ou inconsciente, à force de jouer avec les mots sur le magistère de l’Eglise sur 2000 ans, vous renier notre propre Dieu qui, pour tous et compréhensible par tous nous a indiqué par son Verbe incarné: nul ne peut séparer ce que Dieu a uni !
    Vous nous fatiguez mr le président de la CEF avec votre humour grinçant: on ne se moque pas de Dieu ni du magisère de Sa Divine la Sainte Eglise Catholique. Par vos sous entendus, vos phrases alambiquées et votre combat identique à votre époque d’évêque de la Rochelle, bien des âmes se plaignaient de ne pas avoir de Pasteur ressemblant VERITABLEMENT à NSJC. Elles avaient raison: allez construire votre fausse doctrine ailleurs et si vous êtes convaincu de vos dires tous les fidèles vous suivront. Si ce n’est pas le cas, vous aurez le mérite d’éviter d’entraîner les âmes à leur perte et de souiller le Corps, le Sang, l’Âme et la Divinité de NSJC par des communions sacrilèges innombrable: qu’en pensera et en jugera le Roi des Roi, je vous en laisse tirer vos propres conclusion et prie pour conversion intellectuelle.

  2. Ecossais

    Cet évêque nous expliquera bientôt la prochaine étape, que les prêtres qui vivent en concubinage ce n’est pas grave, pour peu qu’ils y vivent depuis longtemps. Je partage totalement l’analyse de Mahéo Luc.

  3. L’obscurcissement progressif de la conscience par le péché, annihile-t-il les péchés subséquents ? C’est la question que j’avais posée à un prêtre. Il m’avait répondu par un ferme: « non » !

    À ce compte les pires crimes seraient innocence ! Racine semble être d’un avis contraire à celui de Mgr Pontier:

    « Quelques crimes toujours précèdent les grands crimes ;
    Quiconque a pu franchir les bornes légitimes
    Peut violer enfin les droits les plus sacrés :
    Ainsi que la vertu, le crime a ses degrés ;
    Et jamais on n’a vu la timide innocence
    Passer subitement à l’extrême licence.
    Un jour seul ne fait point d’un mortel vertueux
    Un perfide assassin, un lâche incestueux. »

    https://fr.wikisource.org/wiki/Ph%C3%A8dre_(Racine),_Didot,_1854

    C’est donc contre l’obscurcissement de la conscience qu’il faut lutter et non encourager !

    Le problème aujourd’hui c’est que le haut clergé milite contre l’ordre public, contre la liberté religieuse (car les croyants catholiques croient et s’organisent comme ils veulent), contre la vérité de la liberté religieuse. Ce qui le constitue pécheur public et scandaleux au même titre que celui qui qualifie l’avortement d' »opportunité »… Quel abîme ! Quelle incroyable époque !

  4. Féru

    On tombe dans le péché récurrent, alcoolisme, sex addict, etc. Au contraire Mr l’évêque, ça devient de plus en plus difficile à guérir et ça conduit à l’éloignement de Jésus puis à la perte de la foi.

  5. A propos du temps nécessaire pour savoir s’il y a péché ou non, voici une question à l’adresse de M le ci-devant Président de la CEF, Archevêque de Marseille :
    Combien de temps faut-il attendre pour avoir connaissance des résultats de l’autopsie de M l’Abbé Hugues Madesclaire, qui se serait suicidé en s »auto-égorgeant en avril 2000 ?
    Plus d’infos sur cette page
    http://cril17.info/2011/04/20/in-memoriam-pere-hugues-madesclaire/
    et ce récapitulatif d’archives :
    http://cril17.info/?s=Madesclaire

  6. jacq44

    Séparé depuis 89, pour des raisons variées où l’éducation religieuse mal enseignée, mal comprise tenait une grande place ; (je pourrais être un exemple de dt canon), après moultes tortures j’ai entendu et intégré que le Christ était venu pour les malades, moins pour les bien-portants. Il y a des milliers de raisons pour ou ne pas s’approcher de la Ste table.
    Il y a une civilisation différente entre l’an 0 et l’an AD 2015, les règles qui conditionnent leur vie quotidienne empoisonnent l’existence de nos frères ainés dans la foi: il est surprenant qu’il y ait encore des juifs !,
    Le laïc d’aujourd’hui est ordinairement monogame, il y a 3000 ans pour des raisons variées ce n’était pas le cas, et on retrouve ds les civilisations de l’époque, juive incluse, des comportements qui feraient hurler nos féministes. De nos jours la polygamie qui religieusement ou non se développe (moyens féminins de protection masculine, de limitation des naissances, d’équilibre familial et social ou d’obéissance biblique, de plaisir partagé différemment, etc etc) mais tt le monde n’est pas polygame, confondu souvent avec l’échangisme, et l’ascèse n’est accessible qu’à un petit nombre. Entre les 72 vierges et Tertullien ce n’est plus un gouffre qui existe c’est d’un avant big bang à nos jours….Ces problèmes vont se développer de plus en plus : aujourd’hui l’approche de l’Eucharistie, le mariage des prêtres catholiques, demain des interrogations explicitées précédemment. Le monde vit toujours plus ou moins selon ces/ses vieilles règles, elles régissent une grande partie des civilisations terrestres. L’interrogation serait maintenant:  » devons nous faire s’habiller nos « sauvages » ou casser complètement leurs civilisations » au risque non pas de se perdre, mais de faire disparaitre des cultures qui ont perduré depuis la préhistoire et peuvent nous faire comprendre nos propres développements ??? Si sciences sans conscience ne sont que ruines de l’âme, la conscience pensée unique a montré ses limites voire ses capacités à détruire le monde …. Les synodes actuels essaient de comprendre l’Humain, qui lui veut continuer à jouir de son libre arbitre tout en s’intégrant à des systèmes transcendants spirituellement mais qui le rassurent…..
    Levis Strauss et ses immémoriaux n’était pas seulement ethnographe .

    • Cassianus

      Les coutumes sont, de fait, changeantes. Mais on ne peut pas en conclure que les lois morales le sont également. Il y a des coutumes conformes à la loi de Dieu et d’autres qui sont immorales. Le rôle d’un moraliste n’est pas d’indiquer aux gens ce qui est en usage, mais ce qui devrait l’être.

  7. moreau

    Aucune info sérieuse n’a été donnée sur ce personnage devenu patron de la CEF… et qui aura selon les paroles pontificales bientôt une autorité doctrinale !

  8. Cassianus

    Si, après trente ans de vie commune avec sa maîtresse, un homme revenait à son épouse légitime, il commettrait alors un adultère… Et il lui faudrait encore trente ans pour atteindre la prescription…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *