20160607132557338-0

Un prêtre en garde à vue

Download PDF

Le père Edouard Tognon, curé des paroisses de Fleurance et Mauvezin, est en garde à vue depuis lundi matin à Auch pour des faits présumés de viol et agression sexuelle sur une paroisienne âgée d’environ 70 ans. « Une information douloureuse » que vient de divulguer l’archevêque d’Auch Mgr Maurice Gardès lors d’une conférence de presse. Ces accusations remontent au mois de septembre 2015.

« Mon assistante avait reçu deux coups de fil accusant la père Edouard de viol. J’en avais aussitôt informé le procureur d’Auch. Nous avons la chance d’être dans un état de droit, c’est donc à la justice d’enquêter. Pour l’heure, le père Edouard a droit à la présomption d’innocence ».

Originaire du Bénin, le père Edouard Tognon officiait depuis 6 ans dans ce secteur paroissial.

Source

L’institution ecclésiastique est en totale déconfiture : pourquoi des faits dénoncés en 2015 sortent-ils maintenant, sinon peut-être à cause des grandes manœuvres du gouvernement contre l’Eglise de France ?