Prier pour les candidats aux élections de 2017

Download PDF

Interrogé dans Le Progrès, le cardinal Barbarin déclare

D’où vient au fond, et au-delà des considérations géopolitiques et sociales, toute la violence à laquelle nous faisons face?

La violence habite le cœur de l’Homme. Pourquoi ? Dès les premières pages de la Bible, nous avons la réponse : Abel est mortellement jaloux de Caïn… Sans doute rêverions-nous d’être seuls! Il faut reconnaître cette violence en nous, avant de la voir en l’autre. C’est difficile mais libérateur.

La violence se déchaîne parfois aussi, ces jours-ci, contre le futur président des Etats-Unis, Donald Trump, accusé d’être un populiste. Votre avis ?

Je n’aime guère les étiquettes qui aboutissent à juger et à condamner une personne, sans rien analyser. Il a été élu. Ayons la sagesse d’attendre de voir ce que ce qu’il fera pour son pays, une fois investi, le 20 janvier 2017.

En 2017, la France a de nouveau rendez-vous avec son avenir. Priez-vous pour l’élection présidentielle et les législatives qui suivront ?

Oui, c’est la chose la plus utile que je puisse faire. J’invite les chrétiens à prier pour que les électeurs soient éclairés dans leur choix, et je les invite à prier pour les candidats.

Tous les candidats ?

Oui, tous. Pour qu’ils ne soient pas violents dans leurs attaques les uns contre les autres. Pour qu’ils se comportent avec dignité. Et aussi prier déjà pour ceux qui seront élus, afin qu’ils soient de vrais serviteurs.