80-tombes-vandalisees-dans-un-cimetiere-de-castres

Profanation à Castres : réaction de Mgr Legrez

Download PDF

Communiqué de Mgr Jean Legrez, o.p. Archevêque d’Albi

Informé par le Père Philippe Basquin, curé de la paroisse catholique de Castres, des actes de vandalisme survenus mercredi 15 avril 2015 au cimetière Saint-Roch, où 83 tombes ont été saccagées, et où des symboles de la foi chrétienne ont été détruits, je tiens à faire part à tous les Tarnais de ma stupéfaction et de mon indignation.

Sans attendre que l’enquête de police apporte la lumière sur ces faits, je m’associe aux autorités civiles qui, de manière unanime, ont condamné ces agissements.

J’assure de ma profonde sympathie toutes les familles blessées et prie à leur intention afin qu’elles puissent retrouver la paix et que personne ne se laisse entrainer dans l’engrenage de la violence.

15 comments

  1. STUDENT PATRICE

    Pourquoi vous l’archevêque, Monseigneur, les prêtres, les sœurs ne vous insurgez pas auprès de nos politiques, pendant ce temps là un Premier ministre-sinistre prend des mesures coercitives à l’encontre de ceux qui oseraient proférer des récits racistes et autres sur les réseaux sociaux, on voit bien où cette loi sur le renseignement devrait aboutir, si c
    ela continue certains français ne répondront plus de rien moi le premier!

    • emi

      Tout a fait d’accord avec vous.
      Le gouvernement s’affiche ce soir comme protégeant certaines religions et l’on a pu constater que la religion catholique est exclue. Les chrétiens seront donc sous la surveillance du moindre fait ou pensée « politiquement incorrect ». Toute cette mise scène est faite pour que les français (chrétiens) acceptent contraints et forcés, l’installation des « arrivants » pour le remplacement de population organisé par le Nouvel Ordre Mondial. Celui-ci doit préparer, n’en doutons pas, l’arrivée de l’antéchrist.
      L’étau se resserre sur nos libertés et tant que nos évêques continueront à tourner autour du pot et à minimiser ce qui arrive dans nos églises, nos cimetières, et bientôt aux prêtres etc… les politicards en profiteront.
      La religion catholique est gangrénée au point de ne plus savoir où sont les droits de Dieu et ceux des fidèles.

  2. sécotine

    étonnant que l’auteur de ces faits soit déjà interné dans un hopital psychiatrique…..Ben oui, quoi ! comme d’habitude, « il s’agit d’un homme jeune vêtu d’une longue robe blanche, portant barbe et bonnet sur la tête, tenant des propos incompréhensibles et incohérents et, surtout, cerise sur le gateau, ayant la bave aux lèvres ! Cela ne s’invente pas. Il fallait bien nous convaincre qu’il s’agissait là d’un DESEQUILIBRE sous l’emprise d’une substance quelconque et en aucun cas de religion « Pasd’amalaguamisme SVP »

  3. Myriam

    Pas d’inquiétudes
    Les grenouilles sont dans la marmite…..

    D’autres sont dans le chaudron de lucifer.

    Le réveil
    C’est maintenant Toutes et Tous
    Prions pour notre France chérie
    Rejoignons la neuvaine 9 mois
    Fin le 15 octobre.

    Personne ne peut combattre la prière

  4. Noillar

    Il va falloir songer très vite à mettre les cimetières sous vidéo-surveillance et bien les clôturer car actuellement, sauf les grands cimetières urbains, ils sont facilement accessibles par n’importe qui. Ensuite, il faudra condamner ces violeurs de l’au-delà comme des violeurs tout court, ie à la cour d’assises.

    • Salomon

      Les cours sont « à l’ordre » et ont pour consigne de ne jamais poursuivre les actes anti-catho, de les encourager, de sanctionner les plaignants en les privant d’argent et de liberté.
      C’est à cela que vont servir les lois liberticides présentées comme défense de la liberté!!

  5. Merci à ceux qui condamne dans leur propos le laxisme de nos évêques.
    Ensuite moi qui suis de Castres ce n’est pas 83 tombes qui ont été saccagé, en vue de profaner mais 250. Une querelle a opposé notre Maire Monsieur Bugis, avec la substitut du procureur Madame Bluet, qui elle parlait de 80 tombe profaner. J’ajoute que quelques élus municipal on clairement dit que cela était un acte anti catholique. Monseigneur et vous même devrait mieux vous informer, au lieux d’écouter les médias mensonger.

    • STUDENT PATRICE

      je suis catholique mais moins pratiquant que je ne l’ai été, la vie fait en sorte que l’on n’a moins souvent l’occasion de pratiquer sa foi. La carrière professionnelle surtout lorsque l’on a été militaire de carrière et dans les forces de l’ordre. Mais dans ces histoires de tombes catholiques profanées, que les médias et nos politiques pour la plupart du temps occultent, le clergé ne se montre pas prompt à se manifester auprès de ceux ci. A l’inverse de cet évêque militaire qui disait ce qu’il pensait au sujet de l’islamisation galopante de notre armée et où le porc en est interdit dans certaines casernes. Peur ou complicité de leur part. Le SATAN(peste verte) finira t il par absorber le gentil ANGE GABRIEL!

  6. Babey

    au delà de la tolérance, de la prière ou du replis sur soi comme le propose l’évêque de Belley-Ars et parce que les actes odieux de vandalisme à l’encontre des églises et cimetières catholiques se multiplient, ne serait-il pas normal que Mgr Pontier, président de la CEF, demande au gouvernement français de diligenter un commission officielle et, pourquoi pas, d’assurer une surveillance comme il le fait avec complaisance pour le lieux juifs ou musulmans ?

    • STUDENT PATRICE

      Je pense cher ami que vous rêvez si vous me permettez, les politiques sont en train de prévoir notre remplacement à grande échelle et ce pas d’aujourd’hui mais depuis plus de trente ans déjà!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *