Quand la CEF fait de la politique

Download PDF

Président de la Conférence des évêques de France depuis 2013, Mgr Georges Pontier, archevêque de Marseille, répond au Monde. Voici quelques extraits. Sur l’islam :

Pour l’Eglise, le vivre-ensemble est possible. Il faut le réussir en favorisant les rencontres et tout ce qu’on peut  » faire  » ensemble. Je crois beaucoup à l’action -commune. Quand on réalise des opérations de solidarité, des -opérations culturelles, on fait des  grands pas. C’est au ras du terrain qu’on va faire avancer les  choses. A Marseille, une quinzaine d’écoles catholiques comptent entre 80 % et 98 % d’élèves musulmans. Nous avons des œuvres de jeunesse, des patronages où cette mixité-là existe aussi. Ce sont des lieux de rencontres, de faire ensemble. Ils font avancer les idées. Ils luttent contre le communautarisme qui nous dresse les uns face aux autres.

Sur l’immigration massive :

Oui, on a du mal à se faire entendre. Cette réalité des réfugiés aussi est instrumentalisée. J’ai un peu honte pour notre pays quand je vois que la petite Jordanie accueille 1,5  million de réfugiés, le Liban autant, quand la Grèce et l’Italie font ce qu’elles peuvent depuis des années. J’ai un peu honte, et pour des chrétiens encore plus s’ils n’arrivent pas à saisir ce devoir d’humanité que nous avons aujourd’hui, et ce devoir de fraternité pour employer le mot de la République, qui est aussi un mot chrétien. Nous ne pouvons pas faire des incantations sur l’Europe, sur  » le pays des droits de l’homme « , et ne pas manifester le minimum d’accueil. Il y a une contradiction entre l’image que nous voulons donner de notre pays et la réalité. Ne décrivons pas chaque réfugié comme un terroriste potentiel ! Ce sont aussi des talents qui nous arrivent.

 

Sur le vote FN :

Il y a des Français qui sont tentés par ce vote, pas seulement des catholiques ! Ces Français, le premier devoir, c’est de les écouter : pourquoi sont-ils tentés ? C’est le reflet d’un mal-être profond, d’une déception par rapport aux partis au pouvoir depuis des décennies, par rapport aux injustices. La peur de l’étranger est aussi là. Et ce qui apparaît comme du  » bon sens  » : on a essayé les autres, on va maintenant essayer ceux-là et on verra bien. Que leur dire ? D’abord, on voit bien qu’au sein du Front national il y a eu une rupture, la conscience que pour accéder au pouvoir, il fallait changer son image. Regardons objectivement les courants au sein du FN qui ont mené à la rupture avec son fondateur. Ensuite, quel est le projet proposé ? On voit bien que c’est un projet qui nous referme, sur notre pays, sur les  » authentiques  » Français, qui nous referme par rapport à l’Europe, aux libertés individuelles. Il y a un gros risque à se laisser embarquer là-dedans. On a besoin d’hommes politiques qui portent le courant de l’ouverture, de la confiance. S’agissant des catholiques, je leur dirais : lisez plus souvent l’Evangile que les textes politiques. Vous y trouverez un souffle qui vous rend accueillant.

Sur la loi Taubira :

Cela fait partie des sujets qui tracassent un certain nombre de Français. Il est donc légitime que certains posent la question aux candidats. Après, comment le situer dans la hiérarchie des préoccupations ? Il faudrait que ceux qui militent dans ce sens ne militent pas que pour cela. S’ils font une fixation sur ce seul point, ils risquent d’obtenir le résultat inverse car ils donnent l’apparence d’une  » militance  » excessive.

 

23 comments

  1. Dupont

    Il faut envoyer Georges Pontier évangéliser à Calais. Qu ‘il mette en pratique ses exhortations au « vivre ensemble  » et nous montre l’exemple .

  2. Jacquesjacques

    Eux sont bien à l’abri dans leurs évêchés : le calme avant la charia,
    Ils ont une garantie d’emploi. « Les conseilleurs, ne sont pas les payeurs », en quelque sorte »
    Lire sur ce même site cet article : « DES CHRÉTIENS S’OPPOSENT À L’INSTALLATION D’IMMIGRÉS » écritpar de vrais chrétiens , contrairement aux évêques et au pape qui travaillent à la destruction de l’église catholique, au profit d’un utopie maçonnique : le syncrétisme religieux ( et ce depuis Vativan II).

  3. A. F.

    Mr Pontier, Dieu nous demande d’aimer notre prochain, pas notre lointain et encore moins des terroristes, ivres de haine.
    Relisez la Bible et les évangiles et on en reparle.

  4. lalba

    Militance excessive, l’insulte à la Création et la merveille absolue qu’est l’accouplement dans la confiance du devenir d’un homme et d’une femme?
    Militance excessive dans le refus catégorique de fabriquer délibérément des enfants orphelins de père ou de mère?, des enfants « à la carte »?

    Militance excessive, mon émoi entendant ma petite fille (10 ans) de retour de l’école me relater que l’institutrice lui a dit qu’elle « choisirait entre un amoureux ou une amoureuse quand elle serait grande »

    Militance excessive, le « Je vous salue Marie »?

    Militance excessive d’être sidéré par vos paroles Monseigneur?

  5. Les évêques ont-ils raison de fustiger les hommes politiques au sujet de l’immigration et de la loi Taubira? Oublient-ils que parmi les migrants il y a des prêtres en France sans paroisse ni revenu et qui vivent des aides de certaines Mairies? Il serait mieux de balayer d’abord devant les portes de nos églises avant de nous attaquer aux hommes politiques….Les évêques français prêchent l’évangile aux autres mais ne le vivent pas eux-mêmes; ce qui les gouverne c’est le droit canon et non l’évangile…Quant à la Loi Taubira, les évêques n’ignorent pas que 2/4 des fidèles chrétiens, séminaristes, prêtres et évêques français y adhèrent et la vivent dans leurs diocèses respectifs; c’est pourquoi les évêques ne seront pas écoutés parce qu’ils ne s’entendent pas sur les sujets qu’ils abordent et qu’ils présentent de façon hâtive au peuple français sans faire un examen de conscience…

  6. Jacques

    J’ai honte du président de la CEF !
    Je lui dirai : »Parlez-nous plus souvent de l’Evangile que de la politique pour laquelle, manifestement, vous n’êtes pas compétent. Il faudrait que ceux de nos évêques qui militent contre le FN, ne militent pas que pour cela. S’ils font une fixation sur ce seul point, ils risquent d’obtenir le résultat inverse car ils donnent l’apparence d’une « militance » excessive. »

  7. Le Jourdain

    Monseigneur
    Un vrai réfugié demande secours et non le droit de vivre dans un pays qui n’est pas le sien, cela est une différence importante !
    Et un séjours de secours par définition est transitoire et non définitif !
    Là est toute la différence et la demande de secours se fait dans l’humilité et non dans la revendication !
    Un vrai réfugié frappe aux portes d’un pays et ne passe pas comme un voleur par la fenêtre la nuit comme ils le font depuis de si nombreux mois.
    Evangile ! Evangile ! C’est parce que je lis que je parle comme cela !
    Le Seigneur est mort sur la Croix pour nous sauver, tous, vous y compris Monseigneur ! Mais les Musulmans refusent de croire à cela ! mais les Musulmans n’imaginent que Dieu ait pu engendrer un Fils, quarante de dialogue pour en arriver là !
    La Jordanie n’a t elle pas vidé son pays des Palestiniens pour les refouler au Liban, Monseigneur !
    Une chance pour notre pays ! Mais dire cela revient à voler les pays de leur ressortissants naturels ! Cela est contraire à la Justice, celle de Dieu, qui n’a pas créé les frontières inutilement.
    Quant au mariage pour tous, honte à l’Eglise qui n’a pas voulu se battre jusqu’au sang pour cette absurdité, Eglise du Christ, quelle tristesse pour notre Dieu, père de Notre Seigneur ! Car le projet de Dieu, depuis l’origine est que l’homme se dirige vers la femme ! Toute autre direction est contraire à la volonté de Dieu ! Haram comme disent les Musulmans

  8. Joseph2

    C’est très bien ce discours des évêques, mais où disent-ils que l’Islam est une tromperie, que l’histoire, l’archéologie et la langue montrent toutes les incohérences de l’Islam contrairement à ce qui se passe pour le christianisme. Ne pas le dire me semble un mensonge par omission.

  9. Hervé Soulié

    Je n’hésite pas à écrire que ce pauvre Pontier est, comme prêtre et comme évêque, quelqu’un d’assez minable.
    Une sorte de militant socialiste plus ou moins déguisé en prêtre et en évêque.
    À lui tout seul une erreur de casting.
    Chacun observera qu’il ne cite autant vaut dire jamais le Nom de Notre-Seigneur Jésus-Christ, ce qui montre bien à quel point Celui est éternellement « l’axe du monde » le laisse indifférent.
    Par contre, pour faire de la politique, il s’en donne à cœur joie et tient à cette fin le discours socialiste, tout simplement.
    L’insécurité liée à l’islamisation progressive et rapide du pays, notre Pontier n’en a cure. D’ailleurs le dialogue et le vivre-ensemble apporteront une solution suffisante, c’est bien connu….
    Inculte Pontier ! Relis-donc l’histoire de l’islamisation de la Palestine, de l’Égypte, du Maghreb, de la Turquie et de la Syrie, de la Bosnie.
    Mais aussi de Chypre, du sud des Philippines, de la Papouasie-Nouvelle-Guinée, du nord de l’Afrique subsaharienne aujourd’hui….
    Partout, et à toutes les époques, le même scénario de l’islamisation progressive de sociétés antérieurement largement christianisées.
    Aidé par les mêmes discours et les mêmes postures que ceux qu’il nous sert aujourd’hui.
    Comment ne pas voir que le même schéma est en train de se produire en France et en Europe ?
    Quant aux propos hypocrites et mielleux de Pontier sur le Front National et ses électeurs, ils mettent en lumière en lumière la vieille haine recuite de ce misérable prélat pour une formation politique qui a peut-être des défauts, mais qui demeure la seule qui soit lucide sur la situation de notre pays.
    Allez Pontier, la messe est dite :
    Démissionnez de votre poste de président de la CEF, renoncez à la charge d’évêque manifestement trop lourde pour vos frêles épaules, et, avant votre mort, essayez sincèrement de vous convertir à la foi catholique et apostolique.

  10. La fraternité républicaine est un mot creux qui n’a aucun sens et n’a rien à voir avec la fraternité chrétienne. Nos évêques devraient le savoir. Les chrétiens sont frères parce qu’ils ont un père commun : Dieu et une mère Marie. Dans la fratrie républicaine où est le père où est la mère?
    Au lieu de rappeler les soit disant valeurs de la république nos évêques auraient été mieux inspirés de réaffirmer les valeurs évangéliques qui elles permettent aux sociétés qui s’en inspirent de créer les conditions d’une qualité de bien vivre.La preuve est aussi donnée que les sociétés qui tournent le dos aux valeurs évangéliques retournent en barbarie. C’est le cas de nos sociétés occidentales devenues athées où le désordre règne en maître.

  11. ROMANOS

    Sur la loi Taubira : « Cela fait partie des sujets qui tracassent (sic !) un certain nombre de français … . Comment le situer dans la hiérarchie des préoccupations ? ». Dixit Mgr Pontier, archevêque de Marseille et président en exercice de la Conférence des évêques catholiques de France !
    Il fallait oser !
    Il l’a fait !

    ROMAMNOS « hallucine » devant de tels propos faisant montre d’un mépris absolu de l’enseignement moral constant de l’Eglise depuis les origines du Christianisme.
    « Plus gallican que moi, tu meurs ! », semble nous dire Son Excellence (« Sa Grandeur », disait-on jusqu’au XIXème siècle).

    Mais, après tout, cela ne s’inscrit-il pas dans une tradition, déjà longue, de reniement et de collaboration, de la part de l’épiscopat français ?
    Se souvient-on de la (non) »réception » de l’encyclique « Humanae Vitae » (1968) ? / De la réaction mollassonne et alambiquée, lors de la légalisation de l’assassinat des enfants à naître (1975) ? / Du silence assourdissant lors de l’institution du Pacs (1998), premier préalable à tous les coups portés par la suite, et à venir, contre l’institution du mariage en vue de démolir la famille ?

    Ainsi, la messe serait-elle dite ?

    Très remonté, ROMANOS n’en est que plus motivé pour aller déambuler, dimanche prochain, avenue Foch à Paris.
    O.N.L.R. !!!

  12. Carolus Magnus

    Les bras m’en tombent…
    C’est vrai que pour remplir les écoles catholiques plus personne ne regarde à la foi des parents et des élèves et qu’on « ramasse » tout ce qui traîne…
    Mettant en avant seulement l’argent, cash sur la table! Le FUMIER DE SATAN disait Saint Padre PIO!
    L’argent qui corromps et achète tout !
    Saint François d’Assise le savait tellement bien, lui né dans des draps de soie, qu’une fois embrassée la mission qui fut la sienne, l’argent il ne voulait même pas le toucher !
    Cette déviation de l’enseignement catholique les islamistes l’ont bien compris.
    Plus personne n’est dupe !
    Ces écoles n’ont de catholique que l’étiquette qui va bientôt se décoller toute seule, pour afficher ce qu’elles sont devenues: des écoles coraniques.
    Quand l’abondance devient à tel point dominance, matérielle et spirituelle, s’imposant à la minorité catholique que nous sommes, oui, cela s’appelle la SOUMISSION.
    Soumission à l’Islam !
    Totale. Sans retour.
    Pauvre FRANCE qui renie son baptême !
    Quelle désolation.

  13. babacool

    Ce ne sont pas des pasteurs du troupeau que nous avons, de quel droit se permettent-ils de juger ceux qui votent FN. Qu’ils viennent sur le terrain au lieu de rester dans leur bulle, ils n’ont décidément rien compris à l’islam, secte satanique, c’est vrai que pour bcp satan n’existe pas. Dans leur palais épiscopaux il y a de la place ,qu’ils en prennent des mahométans. D’ailleurs un certain nombre vont piller les églises locales d’Afrique ou d’Inde (pour chercher des prêtres qui ont toutes les peines du monde à s’adapter) parce qu’ils n’ont plus de prêtres, mais ne font pas grand chose pour en avoir, de plus ils refusent les communautés nouvelles: St Martin, St Pierre, Le bon pasteur, etc parce qu’ils ne pourraient pas les manger à leur sauce soixante-huitarde. quant aux valeurs de la ripoublik on s’en tape on a vu ce que ça donnait en 1789. Leur travail est de mener le troupeau vers Dieu, de le guider dans la vraie Foi et d’arrêter de faire des laïus politiques. Quant aux musulmans leur travail d’évêque est de les convertir et d’accueillir ceux qui veulent se convertir au lieu de tergiverser. Le Seigneur demande que tous les hommes deviennent ses véritables fidèles et qu’ils arrêtent de nous gaver avec : « toutes les religions se valent » Non et Non et qu’ils arrêtent de faire croire que nous avons le même dieu que les musulmans. Notre Dieu est un Dieu d’Amour qui aime tous ses enfants et le leur est un dieu de haine qui demande d’égorger tous ceux qui ne croient pas en lui, donc c’est bien le diable. Est-ce qu’ils vont réfléchir à cela. Et s’ils n’ont pas encore compris qu’ils relisent les écrits de St Charles de Foucault. Ras le bol de ces gens qui ne sont plus au service du peuple de Dieu. Heureusement quelques-uns relèvent le niveau!

  14. moi

    Fidèle (comme Castro) à sa conduite, la CEF nous sort le grand jeu de la République et de l’Union européenne (format fédéral et sans frontières).

    Pas une fois dans tout ce qui a été publié sur le site du journal « Le Monde » grand-quotidien-du-soir-de-référence, Monsieur PONTIER ne site :
    Jesus,
    Dieu,
    Christ,
    ou évangile…
    Mais le « contrat social » du grand ami de notre Sainte Mère l’Eglise JJR, le « vivre-ensemble » qui sent si bon la nov-langue socialoïde et j’en passe et des meilleurs et une petite vacherie pour les « obsédés » de l’abrogation de la loi Taubira qui font de la fixation.
    Mais bon, ce n’est pas comme s’il était un successeur des apôtres !
    Bref, votre titre « Ce n’est plus un Ralliement mais une soumission » est bien trouvé.

  15. François Bonnieux

    La lettre de Mgr Pontier au Monde ne nous étonne pas .Cet évêque est réputé pour manifester régulièrement son inimitié à l’égard des sympathisants du Front National ,en les traitant par exemple de »populistes »,terme qui se veut péjoratif et méprisant .
    Catholiques pratiquants ou non pratiquants,Français patriotes,nous sommes attachés à la défense du Bien
    Commun.C’est bien le rôle des responsables politiques
    Oser se réfèrer aux paroles de Jésus-Christ sur l’accueil de l’étranger pour justifier une immigration massive
    destinée à déstabiliser puis à détruire nos peuples EST IRRESPONSABLE.
    La mission de l’Eglise ,c’est de diffuser la foi,la mission des prêtres ,c’est de veiller sur nos âmes.
     » RENDEZ A DIEU CE QUI EST A DIEU,ET A CESAR CE QUI EST A CESAR ! »

  16. Celine

    C’est tout bonnement écoeurant…je rejoins tous les commentaires precedent et je continue de prier pour que l’Esprit Saint ouvre les yeux à notre clergé. J’ajouterai également que ce clergé francais est bien arrogant.. pourquoi ne pas écouter nos freres d’Orient? L’Eglise syriaque ne fait que de nous mettre en garde et nos evêques les ignorent et persistent dans leur erreurs.

  17. asperian

    Quand je lis les exhortations de ces « évêques », je me rassure en pensant qu’ils ne représentent plus rien, que l’église de France meurt de plus en plus rapidement…
    Messieurs les évêques, il ne suffit plus de vous soumettre…
    Vous faites trop de mal à notre pays…
    DISPARAISSEZ !

  18. « […] S’agissant des catholiques, je leur dirais : lisez plus souvent l’Evangile que les textes politiques. Vous y trouverez un souffle qui vous rend accueillant »
    Y ‘manque pas d’air le lascar ! Quel toupet !
    Que ne faites donc vous-mêmes, Messieurs de-l’Episcopat-qui-est-en-France, bourgeoisement engoncés dans vos mondanités (très républicaines…), au lieu de donner des leçons de maintien ! Commencez par ôter la poutre fichée dans votre œil avant d’essayer de retirer la paille que vous croyez voir dans celui des fidèles (pour info, c’est chez Lc : 6, 41-42) ! Si parmi les cathos certains en sont venus à voter FN (à défaut d’autre chose) c’est bien parce que vous n’avez pas (jamais ?) fait votre boulot en temps et en heure, avec la sagacité et l’énergie que l’on attend de la part des successeurs des Apôtres (Notre Seigneur n’a-t-il pas dit « je suis venu allumer un feu sur la terre » ?) ! Avez-vous oublié que vous aurez des comptes à rendre ? En attendant, ce n’est pas parce que vous êtes (théoriquement) célibataires que vous ne devez pas en avoir ! Debout ! Yalla !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *