Frans Timmermans participates in the high level religious leaders meeting

Rencontre entre les chefs religieux et les Institutions de l’UE

Download PDF

Aujourd’hui s’est tenu le 11e Sommet entre les leaders religieux et les Institutions de l’UE avec pour thème « vivre ensemble et bien vivre ses divergences ». Après les attentats de Paris et Copenhague au début de l’année, la Commission européenne a souhaité engager un dialogue avec les responsables religieux européens sur les défis considérables auxquels sont confrontées les sociétés européennes. La COMECE participe à ces réunions au nom de l’Église catholique :

« Cette réunion fut l’occasion pour le Président de la COMECE, le Cardinal Reinhard Marx, de souligner que lorsque que l’on parle de cohésion sociale, c’est bien souvent aussi de justice sociale qu’il s’agit : « Derrière la discrimination et l’exclusion sociale, on retrouve chez beaucoup  la peur face aux menaces du monde moderne. » Celui-ci est certes complexe et difficile. «  Mais le message religieux peut aider dans l’apprentissage d’une liberté responsable et du respect de la diversité. »

On ne peut tabler à coup sûr sur un succès à long terme du modèle occidental de liberté : « L’Europe est dans une situation précaire, coincée entre insécurité en matière de politique étrangère et tensions internes ». S’inspirant du discours du Pape François au Parlement Européen, le Cardinal Marx a néanmoins rappelé que l’Eglise entendait renforcer l’idéal d’intégration européenne. Le Pape a dit de manière claire aux Parlementaires européens que l’UE se devait de réfléchir à ses idéaux fondamentaux et à sa vocation première, à savoir le rassemblement de peuples et de cultures différentes. La Présidente du mouvement catholique des Focolari, Maria Voce, qui participait également à cet événement, a déclaré : « Le dialogue n’est pas qu’une activité mais un mode de vie ».

Evoquant les migrants frappant aux portes de l’Europe, le Cardinal Marx a mis en exergue la capacité de l’Eglise à rassembler des gens d’origines culturelles et religieuses différentes : «L’Eglise reste aujourd’hui encore l’épine dorsale de la participation sociale de nombreux citoyens dans la société civile. »

Le Premier Vice-Président de la Commission, Frans Timmermans et le Vice-Président du Parlement européen, Antonio Tajani ont accueilli les participants au Berlaymont, siège de la Commission européenne à Bruxelles. »

4 comments

  1. toto

    La COMECE « dialogue » avec ceux qui sont chargés de détruire la civilisation chrétienne en Europe. Pas étonnant que le président de ce « machin » soit le lamentable Marx. Probable que ce dernier aura un poste important dans la religion universelle satanique, il est tellement zélé…

  2. Pingback: Kirche heute, 18.Juni 2015 | Christliche Leidkultur

  3. Pingback: Kirche heute, 28.Juni 2015 | Christliche Leidkultur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *