apres-une-semaine-de-polemique-autour-des-affaires-de-pedophilie-qui-touchent-le-diocese-de-lyon-le-cardinal-barbarin-a-preside-la-messe-des-rameaux-a-saint-jean-photo-pierre-augros-1458494949

Pour que les responsables publics gardent leur réserve

Download PDF

Le cardinal Philippe Barbarin a présidé « en personne » (sic Le Progrès de Lyon) la messe des Rameaux, dimanche à la primatiale Saint-Jean Baptiste à Lyon.

La «prière universelle» a fait mention implicite à l’actualité avec cette intention destinée notamment à Manuel Valls (mais pas que) qui fait comprendre que le cardinal devait démissionner :

 «Pour tous les hommes et femmes responsables publics afin qu’ils puissent garder la réserve, la lucidité, la force et le courage pour une société plus fraternelle.»

Le chemin de Croix, qui se déroule habituellement le Vendredi Saint à travers la ville, se fera dans la cathédrale Saint-Jean. Certains y verront la crainte de la polémique publique. D’autres y verront plus simplement une mesure de sécurité en cette période de terrorisme.

3 comments

  1. Ce n’est pas le Cardinal qu’il faudra défendre, mais l’Evangile, l’Eglise, Jésus, la morale évangélique, la vie éternelle. Face à la pédophilie et à l’homosexualité au sein du clergé, il faut tout de suite stopper la polémique par des mesures responsables: présenter le pardon au nom de l’Eglise à toutes les victimes et à leurs proches; réduire à l’état laïque les prêtres coupables; indemniser les victimes. Mais vouloir dire que nous défendons le Cardinal c’est refuser de voir la gravité des actes posés par les prêtres qu’on appelle  »pères ». C’est indéfendable! C’est inconcevable!

  2. ans

    Les responsables politiques attendent de l’Église un bon témoignage de vie…Sinon les prédications contre la politique ne riment à rien…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *