111220_6i4zt_philippe-zeller_sn635

Le Saint-Siège accrédite le nouvel ambassadeur de France

Download PDF

De sources vaticane et diplomatique, La Croix a appris que le Saint-Siège avait accepté que Philippe Zeller, nouvel ambassadeur de France, puisse remettre ses lettres de créance dès le courant du mois de juin au pape François. Philippe Zeller (dont nous avions publié le portrait) arrivera à Rome le 1er juin pour prendre ses nouvelles fonctions. Sans remise des lettres de créance, cérémonie officielle qui donne l’occasion à chaque nouvel ambassadeur de se présenter directement au pape, il aurait dû attendre la fin de l’été pour être autorisé à agir officiellement. Les autorités françaises ont fait pression pour accélérer cette procédure alors que d’autres nouveaux ambassadeurs attendent d’être reçus à leur tour. Le geste du Saint-Siège s’inscrit dans une séquence de normalisation des relations avec Paris, marquée d’un appel téléphonique de François Hollande au pape survenu entre fin avril et début mai.

Cet épisode clôt le bras de fer, gagné par le Saint-Siège, qui avait refusé d’accréditer Laurent Stefanini, depuis début janvier 2015. Son homosexualité discrètement assumée n’était pas en cause mais c’est l’instrumentalisation par l’Élysée de cette nomination, pouvant de servir de caution au mariage homosexuel, qui avait été rejetée. L’attitude de la France a été inqualifiable sur cette affaire et cela fait plus d’un an et demi que la France n’est plus représentée auprès de la diplomatie pontificale, alors qu’elle est une des mieux renseignée du monde.

6 comments

  1. Sami

    Saluons l’autorité du Pape. Il n’a rien lâché . C’est un exemple à suivre .
    En effet, l’attitude de la France « hollandaise » a été d’une goujaterie nauséabonde à l’image de Présidenterie.

    • Courivaud

      oh de grâce, pour votre manière de brocarder M. Hollande !

      Et nous catholiques « n’avons nous pas lâché » avec l’affaire du « mariage pour tous ». Qui d’entre nous s’en plaint publiquement aujourd’hui ?
      Et que dire de la goujaterie du président précédent.*
      Vous lisez trop « le Figaro ».

  2. Courivaud

    Cher Monsieur,

    Vous faites erreur lorsque vous dites que « l’orientation sexuelle » de M. Stéfanini était « discrètement assumée ».
    Il faudrait lire par exemple le bloc-notes de Sandro Magister ou encore « Christ und Welt » pour se convaincre que non.

    Et puis, il me semble qu’il y a une antinomie de raisonnement lorsque l’on écrit qu’un aspect de la vie privée est DISCRETEMENT assumée et que l’on sait par ailleurs que cette situation était LARGEMENT connue et qu’en outre, l’intéressé avait de façon quasi-publique fait savoir qu’il approuvait « le mariage pour tous.

    D’où peut-être l’attitude du Saint-Siège.

  3. frannot

    « Les autorités françaises ont fait pression pour accélérer cette procédure »
    – ah bon ! je croyais que Hollande s’en fichait ! finalement ils s’est aperçu qu’un ambassadeur au Vatican, ça peut être… « utile » …

  4. Rodez

    Cela n’a rien à voir avec l’homosexualité. Il y a eu dans ces 20 dernières années un ambassadeur français près le Saint-Siège ouvertement homosexuel, sous le Chirac de la cohabitation. Qu’on arrête de reprendre cette analyse.

  5. lacausse

    il faut raison garder…
    merci au pape François…..
    en France,on a donné raison à Hollande et Taubira…..ouf , merci , Rome….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *